Base présentation de Bookz

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 1 Avr - 14:15

Salut

Très vite car je suis à la bourre, suite à la demande d'Eleonore, voici une base pour présenter Bookz à ce stade et trouver des alliés ou bonne volonté.

Je l'ai rédigée à toute blinde, c'est un brouillon, mais il y a déjà quelques arguments que l'on peut mettre en présentation power-point, puis ajouter des slides "nos besoins" plus précis (=idée d'Eleonore).

Sinon, chacun peut réagir sur cette base, ce qui permettra de réunir ici les corrections, objections, ajouts pour formuler une v2 plus complète, mieux écrite et mieux structurée, voire plusieurs v2 (destinées aux auteurs, lecteurs, relais d'opinion, etc.).

Comme cela répondait au besoin d'Eleonore qui souhaitait à ce stade une présentation ouverte, j'ai fait un truc hypergénéraliste, orienté auteurs autant que lecteurs, avec même ouverture vers le papier si besoin. C'est plus une présentation de travail pour voir ce qui fait "tilt" (ou pas) chez le lecteur, et recruter des bonnes volontés sur un domaine précis de développement.

Il y a plein de choses à ajouter (par exemple des infos concrètes sur la dimension réseau social, comment ça marche, etc.) mais au moins on part d'un draft.

+

***

Bookz
Le réseau social du texte numérique


Qu’est-ce que Bookz ?
> Un réseau social dédié aux auteurs et lecteurs de textes numériques.
> Bookz permet de poster, rédiger, lire, commenter, éditer et diffuser en format numérique des textes de toute nature, essai ou roman, article ou nouvelle, traité ou guide pratique.
> Il permet aussi, plus largement, à tous les passionnés des livres et des idées d’échanger leurs vues, de confronter leurs goûts ainsi que de répondre à leurs besoins d’informations, d’explications ou de conseils autour du livre numérique.

Quelles sont les valeurs de Bookz ?
• Gratuité
• Simplicité
• Diversité
• Partage
• Convivialité

Qu’apporte Bookz à l’auteur ?
Déposer ses textes, les mettre en page, les corriger, les éditer en format électronique, les soumettre à la lecture critique de ses amis ou de toute la communauté, être reconnu par un système de classement des meilleures évaluations, participer à des concours et à des prix, trouver des aides pour diffuser ses textes sur les grandes plateformes de vente et même, s’il le souhaite, les éditer en papier…

Qu’apporte Bookz au lecteur ?
Découvrir des textes, les évaluer grâce à des fonctions étendues, se repérer par une classification fine en genres, sous-genres et tags, élire les meilleurs textes de la plateforme (concours, prix), trouver des contenus gratuits du domaine public, obtenir des conseils pour la lecture numérique, créer des groupes pour discuter de l’actualité des livres et des idées, se faire des amis autour d’affinités partagées…

Et encore ?
> L’organisation de Books en réseau social ouvert ne donne aucune limite aux membres, qu’ils soient auteurs ou lecteurs : ils organisent des groupes en fonction de leurs besoins et de leurs désirs, ils y proposent des blogs, des ateliers, des forums, ils utilisent la monnaie virtuelle du réseau pour des appels d’offres précis en salle des requêtes…
> Sur Bookz, tout est possible !

Pourquoi Bookz ?
• La lecture numérique (smartphones ou readers) se développe à grande vitesse. Dans certains domaines et certains pays, les ventes d’e-books dépassent déjà les ventes de livre papier. Il existe plus d’une dizaine de liseuses sur le marché et les grandes plateformes payantes (iBooks, Amazon, Google Edition…) ou gratuites (Gutenberg, Google Livres…) proposent de plus en plus de contenus. Tous les observateurs convergent pour dire que l’émergence d’un puissant marché numérique sera le trait dominant la décennie 2010.
• En contrepoint, l’édition et la diffusion papier souffrent d’un certain épuisement : grand nombre d’acteurs dispersés (plus de 6000 éditeurs francophones), difficulté à trouver certains textes dans les librairies, coût élevé du livre et donc du budget culturel des individus et des ménages, parcours du combattant des jeunes auteurs pour obtenir un avis sur leur manuscrit, tendance à la concentration industrielle, à la starisation et à bestsellerisation au détriment parfois de la qualité et de la diversité…
• Le statut de l’auteur est en train de changer à l’âge numérique : désormais, il a la capacité de reproduire et diffuser à grande échelle ses textes, sans passer par les intermédiaires très coûteux de la chaîne du livre papier (éditeurs, imprimeurs, diffuseurs, distributeurs, libraires). Plutôt que chercher un éditeur papier qui lui offrira, s’il le trouve ce qui est de plus en plus difficile, une diffusion restreinte et des droits faibles, l’auteur numérique peut aujourd’hui toucher directement un public de plusieurs millions de lecteurs. Et construire lui-même sa réputation sur l’Internet. Au lieu de quelques centaines de livres papier en librairie, dont la durée de vie sera d’à peine deux mois avant de rejoindre le stock ou le pilon dans 90 % des cas, l’auteur numérique est amené à défendre, promouvoir et faire vivre son texte sur le réseau.
• Les internautes, particulièrement ces auteurs et lecteurs, ont plébiscité le web 2.0 : ils sont déjà nombreux sur les blogs, les forums ou les réseaux sociaux généralistes. Mais pour toux ceux qui aiment vraiment la lecture et l’écriture numériques, il manque encore un espace dédié, spécifiquement conçu pour leur goût. Cet espace, c’est Bookz

Ce que Bokkz n’est pas
Bookz n’est pas directement un éditeur numérique. Mais l’auteur trouve l’aide de toute une communauté pour faire évaluer et évoluer son œuvre, la modifier et l’améliorer, la finaliser en vue d’une publication. Il peut également recevoir des dons directs de lecteurs qui croient en son texte. L'auteur trouve enfin et surtout tous les conseils pour diffuser son livre numérique sur les plateformes existantes, en gratuit ou en payant, avec la production d’une bi-édition numérique et papier s’il le désire.
Bookz n’est pas directement un libraire numérique. Mais le lecteur y puise des milliers de textes à découvrir gratuitement sur son ordinateur, son reader ou son smartphone, que ce soit les travaux de nouveaux auteurs venant présenter leurs œuvres ou les textes gratuits du domaine public. Le réseau permettant une organisation par goûts et affinités, le lecteur trouvera également plein de conseils dans les genres qui lui plaisent ou dans ceux qu'il veut découvrir.


Dernière édition par mon iPhone m'a tuer le Jeu 1 Avr - 15:52, édité 2 fois

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Eleonore le Jeu 1 Avr - 15:04

eh bein! quel boulot! merci Iphone, je n'en attendais pas tant, j'étais prête à bosser dessus, mais il est vrai que j'avais un peu de mal à m'y mettre... Je vais donc mettre ça en forme. Oui pour moi, c'est important de pouvoir faire comprendre aux gens ce qu'on fait (ne serait-ce que pour recruter qqun pour le design) et je pense que cela pourra servir à d'autres.. donc oui, c'est un besoin que je ressens, mais vous tous pourrez utiliser le doc et le passer aux personnes susceptibles de participer.

Mais que fait-on pour le nom? je ne peux pas laisser bookz... il faudrait se fixer.

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Michel M le Jeu 1 Avr - 15:23

formidable, magistral, humaniste voire humanitaire ...

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 1 Avr - 15:23

Eleonore a écrit:(...)
Mais que fait-on pour le nom? je ne peux pas laisser bookz... il faudrait se fixer.

En phase actuelle et pour ce que tu avais à l'esprit (recrutement de bonnes volontés, développement parallèle de certains projets plus précis modulables sur la plateforme, etc.), je pense que tu peux utiliser sans problème Bookz comme nom de code. En développement de gros projets, c'est normal (l'iPad, il n'y avait que Steve Jobs et une garde rapprochée qui connaissait le nom exact, alors qu'ils bossaient à plusieurs milliers depuis trois ans !)

Sinon, j'avais proposé que l'on dépose carrément un portefeuille de noms qui nous plaisent, à la fois parce que le dépôt les protège, que les noms non choisis sont éventuellement exploitables (revente en bourse DNS) et que cela nous laisse le temps de choisir ceux qui résistent à l'enthousiasme initial.

Ma proposition était là :
http://auteurs-lecteurs.your-board.com/groupes-de-travail-f2/groupe-nom-t122-75.htm#1748


Dernière édition par mon iPhone m'a tuer le Jeu 1 Avr - 15:24, édité 1 fois

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Gondolfo le Jeu 1 Avr - 15:23

tu cherches quel profil pour le design ?
je vais mettre demande sur fb et myspace au cas où.

Gondolfo

Messages : 235
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris city

Voir le profil de l'utilisateur http://thegondolfotravellerpoetclub.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Eleonore le Jeu 1 Avr - 15:29

Pour le design, j'en ai parlé à sasufi (sasufi.net) et elle serait partante mais j'avais envie de lui donner plus d'infos sur le sujet.
Toutes façons on peut passer une annonce, après il faut voir le portefolio des mecs et voir si ça peut coller. L'idée c'est convivial mais sobre, bon goût, pas trop djeuns (il faudra que le designer soit capable de faire boutons, logo, mascotte, etc)

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Marco le Jeu 1 Avr - 16:31

Super, cette synthèse.
J'ajouterais juste dans les valeurs: qualité _ ça me semble essentiel, 1) parce qu'on est beaucoup à y tenir, depuis les tout premiers messages de ce forum jusqu'aux dernières réflexions d'Eléonore et Max Léon. 2) parce que de nombreux dispositifs (plucks/évaluations) vont être mis en place précisément pour faire émerger de la qualité. 3) parce que ça fait partie des attentes fondamentales des auteurs/lecteurs!

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  raspoutine le Jeu 1 Avr - 17:04

un gros LIKE

I love you

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 1 Avr - 17:29

Oui bien sûr, qualité ! Je tâche par ailleurs de décrire en deux phrases chaque valeur de Bookz dans la prochaine version.

Et non, une synthèse rédigée en un quart d'heure entre deux RV ne peut pas être super ! Si l'on commence à être aussi peu exigeant sur la qualité, où va-t-on ?? Shocked

Donc n'hésitez à critiquer, reprendre, amender, suggérer (pour la forme, je vais produire déjà une v2 un peu moins lourdaude, si possible dans la soirée, la nuit ou demain, dès que j'ai une heure ou deux pour rassembler mes idées et me concentrer, donc d'ici là feu sur la v1!!).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Marco le Jeu 1 Avr - 23:06

Ah ouais, je vois, on te dit que ta V1 elle est déjà top, mais si on te la descend pas dans le moindre détail, on sera privé de la V2, c'est bien ça?
Bon alors...

"Sur Bookz, tout est possible!" Faux. Il ne sera pas possible d'organiser des barbecues géants avec de véritables saucisses grillées sur Bookz. (ou alors c'est que Kuranes vient d'une autre dimension)

Plus sérieusement, il me semble que dans ton point "Pourquoi Bookz", tu ne mets vraiment en avant que l'aspect numérique _ je sais bien que c'est une singularité capitale du projet et qui te tient à coeur, mais il me semble que ça réduit la raison d'être de Bookz et que ça pourrait faire peur aux gens, encore nombreux, pour qui numérique = virtuel = perte de contact avec le réel + disparition de Roger le libraire = pas bien, mal, horreur (surtout si tu évoques, en prime, le déclin du monde-papier...).

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  nathrrr le Jeu 1 Avr - 23:36

Marco a écrit:
"Sur Bookz, tout est possible!" Faux. Il ne sera pas possible d'organiser des barbecues géants avec de véritables saucisses grillées sur Bookz. (ou alors c'est que Kuranes vient d'une autre dimension)
Hé hé alien

Hum.
Donc. deux-trois p'tits trucs.
Ce que Bookz apporte à l'auteur :
- ne pas oublier de mentionner ici la possibilité (et sa mise en avant) de solliciter des dons, selon le principe de la libre participation du lecteur. Et cela en direct, sans commission. Enfin, je trouve ça mieux ici qu'à la fin.
- trouver un illustrateur, un traducteur

Lecteur :
- partager son ressenti tout au long de la lecture grâce à des annotations partagées (écrites, croquées, audio, vidéo...)

Pourquoi bookz/le statut de l'auteur :
- l'indépendance (pas assez marqué, je trouve), la conservation de ses droits sur ce qu'il a écrit (livres orphelins).

Merci Iph !!!

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  raspoutine le Jeu 1 Avr - 23:48


ah parfait
comme ça j'a la notif dans une discussion que je suis
puis je suis maintenant cette nouvelle discussion

merci la technique cheers

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Eleonore le Ven 2 Avr - 2:17

J'ai dit "super" mais, je voulais dire, c'est une bonne base.
Je ferais des phrases plus courtes et plus percutantes. Dans un ppt les phrases clés doivent tenir sur une ligne, en qqs mots.
Je bosse dessus ce weekend, si entre temps tu me livres ta V2, je m'en servirai, mais, je peux aussi synthétiser tes phrases et tenter de rendre le tout bien clair et net (plus court quoi!). Je commence et on adaptera...

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 2 Avr - 11:27

Eleonore a écrit:J'ai dit "super" mais, je voulais dire, c'est une bonne base.
Je ferais des phrases plus courtes et plus percutantes. Dans un ppt les phrases clés doivent tenir sur une ligne, en qqs mots.
Je bosse dessus ce weekend, si entre temps tu me livres ta V2, je m'en servirai, mais, je peux aussi synthétiser tes phrases et tenter de rendre le tout bien clair et net (plus court quoi!). Je commence et on adaptera...

Je préfère te laisser faire l'extraction .ppt avec les phrases que tu préfères et celles que tu ajoutes, il faut en effet produire du très court dans les slides. Je me mets à la v2... dès que possible.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Sam 3 Avr - 20:09

Marco a écrit:(...)
Plus sérieusement, il me semble que dans ton point "Pourquoi Bookz", tu ne mets vraiment en avant que l'aspect numérique _ je sais bien que c'est une singularité capitale du projet et qui te tient à coeur, mais il me semble que ça réduit la raison d'être de Bookz et que ça pourrait faire peur aux gens, encore nombreux, pour qui numérique = virtuel = perte de contact avec le réel + disparition de Roger le libraire = pas bien, mal, horreur (surtout si tu évoques, en prime, le déclin du monde-papier...).

A la bourre pour ma v2, et le week-end pascal n'a pas le profil idéal.

Sur ce point Marco, je me permets de te signaler ce post du jour sur mon blog où j'essaie de mettre en perspective (longue) l'importance du numérique :
http://moniphonematuer.blogspot.com/2010/04/auto-edition-micro-edition-wiki-edition.html

Notre projet correspond à la wiki-édition ou socio-édition dans cette typologie.

Dans mon esprit, le numérique seul donne son sens réel à notre initiative : non seulement elle est impossible sans lui, mais elle incarne la nouvelle dynamique de l'écriture, de l'édition et de la diffusion au XXIe siècle. Je crains qu'à trop ménager la chèvre et le chou, on perde ce message central plein d'espoir et d'énergie. Certes, le livre numérique pèse 1% du marché : mais nous parions sur son avenir et son hégémonie finale (et la preuve en est que nous allons nous équiper Very Happy).

Le papier, oui bien sûr pour ceux qui aiment, "print on demand" à volonté, conseils en ce sens, etc. Mais ce que l'on doit travailler dans notre message n'est pas là. Je pense que pas mal de wannabe frétillent quand même à l'idée du livre numérique (je suis de meilleur humeur que l'autre jour) et que l'on doit par exemple avoir comme "argument de vente" de Bookz : tous les conseils pour toucher en dix clics dix millions de lecteurs potentiels.

Le problème n'est déjà pas ou plus l'édition elle-même au sens de sélection et amélioration d'un texte (je suis sûr qu'on le fera très bien, à défaut de pouvoir satisfaire toutes les demandes), mais bien la diffusion et la réputation. Si Bookz pouvait vraiment permettre dans ses fonctionnalités de placer son texte sur toutes les plateformes existantes, ce serait un incroyable atout : non seulement ce réseau social me permet de finaliser mon oeuvre, mais il me donne toutes les clés pour la répandre sur le réseau et trouver enfin tous les lecteurs qu'elle mérite. C'est cela que cherche le wannabe, non ?

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 4 Avr - 1:08

Bon, petite avancée sur les valeurs (= prototype d'une charte des principes). J'ai ajouté qualité et liberté, je les ai aussi décrites. (A nouveau, c'est plus un texte provisoire pour démarcher des bonnes volontés ou informer des personnes intéressées de manière synthétique, comme le souhaite Eleonore.)

Quelles sont les valeurs de Bookz ?

• Diversité
Tous les genres de l’écriture sont présents sur Bookz, ainsi que tous les thèmes, toutes les longueurs, toutes les ambitions. Outre les auteurs et lecteurs, Bokkz est ouvert aux correcteurs, traducteurs, illustrateurs… à tous ceux qui ont des talents et souhaitent les exprimer !

• Gratuité
Outre sa dimension de réseau social, Bookz est fondé sur le travail collaboratif et l’intelligence collective. L’inscription est gratuite de même que tous les services proposés sur le réseau. Cela n’empêche pas les membres de nouer des contacts professionnels pour développer des projets, ni les créateurs de solliciter des dons.

• Liberté
Sur Bookz, les membres sont libres de leur opinion et de leur expression, de même qu’ils peuvent modifier à tout moment les paramètres de leur compte. La parole n’est pas bridée par les impératifs, conventions ou servitudes de toute nature qui ont fini par anesthésier le débat public ou la critique littéraire.

• Simplicité
L’interface de Bookz a été conçue pour offrir le plus grand nombre de possibilités aux lecteurs comme aux lecteurs, tout en restant très simple d’utilisation. Il est ainsi facile de rédiger, déposer, corriger, mettre en page, illustrer, partager, annoter ou critiquer un texte, donc de réaliser tout le travail préalable à sa diffusion numérique (ou papier).

• Partage
Le livre a toujours été l’occasion d’un partage, qu’il s’agisse du travail entre l’auteur et l’éditeur, des échanges entre et avec les lecteurs. Bookz permet à chacun d’exprimer ses talents, et donc à tous d’en profiter. De même, chaque membre peut exprimer ses préférences, faire connaître les textes qui lui sont chers, découvrir des contenus adaptés à ses goûts.

• Plaisir
Monnaie virtuelle, groupes libres, plusieurs niveaux d’amitié entre membre, concours et prix en tout genre, recherche par affinités… Bookz est un lieu de convivialité, où chacun peut construire sur-mesure un environnement qui lui plaît et participer aux activités qui l’attirent.

• Qualité
Bookz permet aux auteurs de requérir une évaluation approfondie leurs textes. L’objectif n’est pas seulement de déposer ses écrits, mais bien d’en identifier les forces et les faiblesses, les qualités et les défauts, pour progresser si nécessaire vers une œuvre achevée. Concours et prix permettent d’élire régulièrement les meilleurs textes, donc de voir reconnaître ses mérites par toute une communauté.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  raspoutine le Dim 4 Avr - 3:01

mon iPhone m'a tuer a écrit:La parole n’est pas bridée par les impératifs, conventions ou servitudes de toute nature qui ont fini par anesthésier le débat public ou la critique littéraire.

je n'aime pas cette dernière phrase, trop "connotée" à mon avis. Surtout en ce moment, avec les affaires Zemmour, et Cie, on entend partout fleurir des "politiquement corrects", et "le débat est mort" - mais toujours dans le même camp. Hier encore, je suis passée devant un kiosque avec une accroche de Valeurs Actuelles "Affaire Zemmour - peut-on encore débattre en France ?". Ils auraient pu sous-titrer "Peut-on encore dire que les arabes sont des voleurs ?", cela serait revenu au même. En plus je pense que c'est faux...il y aura des "conventions" de politesse par exemple...



• Simplicité
L’interface de Bookz a été conçue pour offrir le plus grand nombre de possibilités aux lecteurs comme aux lecteurs, tout en restant très simple d’utilisation. Il est ainsi facile de rédiger, déposer, corriger, mettre en page, illustrer, partager, annoter ou critiquer un texte, donc de réaliser tout le travail préalable à sa diffusion numérique (ou papier).
rajouter ici la question de la "transparence", avec option comme le souhaitait Eléonore - du genre finir par "en public, si vous cherchez la transparence, en privé, si vous préférez les cercles plus restreints" - ce genre de formule ?

• Partage
Le livre a toujours été l’occasion d’un partage, qu’il s’agisse du travail entre l’auteur et l’éditeur, des échanges entre et avec les lecteurs. Bookz permet à chacun d’exprimer ses talents, et donc à tous d’en profiter. De même, chaque membre peut exprimer ses préférences, faire connaître les textes qui lui sont chers, découvrir des contenus adaptés à ses goûts.
Est-ce vraiment une valeur essentielle ? je veux dire, n'y-a-t-il pas ici aussi, comme avec la "transparence" un caractère optionnel. En plus ce terme me rappelle le catéchisme, je le trouve super niais, pardon cucul (uh uh).

• Plaisir
Monnaie virtuelle, groupes libres, plusieurs niveaux d’amitié entre membre, concours et prix en tout genre, recherche par affinités… Bookz est un lieu de convivialité, où chacun peut construire sur-mesure un environnement qui lui plaît et participer aux activités qui l’attirent.
Bon, là je trouve le terme de "plaisir" trop connoté cul - le remplacer par "convivialité", ou "ludique" ?



super OK pour le reste

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 4 Avr - 8:09

raspoutine a écrit:
je n'aime pas cette dernière phrase, trop "connotée" à mon avis.

Tu n'as pas tort, tel que c'est formulé cela fait un peu plan plan et peut être interprété dans un sens trop politique. Mais quand SC nous racontait les manoeuvres de Grasset sur son livre (ou d'ailleurs leurs observations sur ton manuscrit), c'est aussi cela que j'ai en tête, le formatage des écritures, le rôle castrateur qu'a parfois l'éditeur. Et la critique littéraire des grands médias est tout de même connue pour sa servilité à l'égard des gros éditeurs-annonceurs, ainsi que ses renvois d'ascenseurs et copinages manifestes, pas seulement dans la tête de Wrath. J'attends d'autres avis.


rajouter ici la question de la "transparence", avec option comme le souhaitait Eléonore - du genre finir par "en public, si vous cherchez la transparence, en privé, si vous préférez les cercles plus restreints" - ce genre de formule ?

Ah oui, je note transparence comme valeur à part entière (avec ta précision). Cela fait partie du côté "méritocratie".

Est-ce vraiment une valeur essentielle ? je veux dire, n'y-a-t-il pas ici aussi, comme avec la "transparence" un caractère optionnel. En plus ce terme me rappelle le catéchisme, je le trouve super niais, pardon cucul (uh uh).

Peut-être, je ne me rends pas compte.

Bon, là je trouve le terme de "plaisir" trop connoté cul - le remplacer par "convivialité", ou "ludique" ?

J'avais mis convivialité au départ, mais je le trouvais vraiment trop formaté, c'est un terme que l'on ne trouve plus que dans les discours d'entreprise et peut-être ceux des directeurs de prison... Plaisir me semble plus direct.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  nathrrr le Dim 4 Avr - 10:19

Merci Iph !

- Sur le point "liberté", d'acc avec Iph. Forcement, Iph, je te trouve trop diplomate, mais c'est sans doute toi qui as raison.
J'en rajouterais pour dire que l'auteur conserve la liberté de faire de son texte ce que bon lui semble, qu'on ne le lui confisque pas, que ses droits lui restent acquis.
Je parlerais d'open social et de la liberté laissée par Bookz de partager ses infos avec d'autres réseaux sociaux (contre la rétention de données).

- Sur le "partage", encore d'acc. La notion de partage est essentielle sur le Net, et encore plus sur Bookz. La connotation cucul-cathé passe loin derrière. La libération de l'info, le réseau, c'est avant tout du partage. Je n'ai pas de problème avec ce mot-là (et merde, on ne va pas se créer une contre-servitude au catholicisme !). Le "sharescript" de K. était à mon sens à fond dans l'essence de bookz.

- Sur la "qualité" : c'est ici que je parlerais de transparence, pour mettre en avant le travail d'évaluation en transparence, donc.

- Sur la simplicité, d'acc sur la remarque de Raspoutine et le choix du privé ou du public.

- Sur le "plaisir", c'est toi qui met du cul partout, hein, Miss Book-x (de toute façon, le cul est partout) !

Mais plutôt qu'une présentation point par point, un mot par point, "on" (mon p'tit mari adore quand, absorbée par mon écran et à l'évidence pas près d'en bouger, je lâche des "on devrait préparer le repas...") pourrait faire ça un peu plus "vif" :
Sur bookz...
... enfin libres !!!
... tout est simple
... on échange, on partage
... on s'marre bien
... objectif qualité
Enfin, c'était pour revenir sur le mot "plaisir" qui, lâché tout seul, peut effectivement sonner un peu bizarre.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Michel M le Dim 4 Avr - 11:23

mon iPhone m'a tuer a écrit:

Dans mon esprit, le numérique seul donne son sens réel à notre initiative : non seulement elle est impossible sans lui, mais elle incarne la nouvelle dynamique de l'écriture, de l'édition et de la diffusion au XXIe siècle. Je crains qu'à trop ménager la chèvre et le chou, on perde ce message central plein d'espoir et d'énergie. Certes, le livre numérique pèse 1% du marché : mais nous parions sur son avenir et son hégémonie finale (et la preuve en est que nous allons nous équiper Very Happy).


Je pense aussi que ça devrait finalement être l'argument décisif, celui qui peut nous démarquer, la valeur ajoutée de l'entreprise, parce qu'il en faut une, sinon à quoi bon ? ça peut faire flipper, mais avant ça, ça intrigue et on sent bien qu'il y a un enjeu majeur dans cette histoire, un truc énorme qui bouscule déjà le droit d'auteur et le rapport à l'oeuvre de l'esprit ... cependant je crois qu'il est aussi très important de ne pas s'aliéner les tenants de livre papier, qui sont très nombreux, et j'en fais partie, et quand bien même j'aurais un kindle, je continuerai à lire des pages imprimées, Gutenberg est encore très loin d'être largué ...


Dernière édition par Michel M le Lun 5 Avr - 0:32, édité 1 fois

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  raspoutine le Dim 4 Avr - 15:00

nathrrr a écrit:
- Sur le "partage", encore d'acc. La notion de partage est essentielle sur le Net, et encore plus sur Bookz. La connotation cucul-cathé passe loin derrière. La libération de l'info, le réseau, c'est avant tout du partage. Je n'ai pas de problème avec ce mot-là (et merde, on ne va pas se créer une contre-servitude au catholicisme !). Le "sharescript" de K. était à mon sens à fond dans l'essence de bookz.

Non, c'est l'échange qui est essentiel sur le Net, le "partage", qui n'a pas vraiment le même sens, est venu ensuite. Voilà, je propose échange pour cette partie, toute connotation cucul-cathé mise à part.


- Sur la "qualité" : c'est ici que je parlerais de transparence, pour mettre en avant le travail d'évaluation en transparence, donc.
OK

- Sur le "plaisir", c'est toi qui met du cul partout, hein, Miss Book-x (de toute façon, le cul est partout) !
HAN je m'insurge ! on devait garder l'origine des noms secrets pour ne pas influencer les votes ! Nathrr fait de l'abus de pouvoir ! Renversons-le tyyyyyyyyyran ! (j'hésite à mettre un lol). Mais pour terminer sur une note plus positive, à la réflexion le sous-entendu cul de "plaisir" n'est pas si mauvais, ça fait vendre après tout...
[et pour une petite note HS j'avais pensé à Book-x sans aucune notion cul, mais pour se rapprocher du "bookz" que tout le monde a l'air d'adorer]Arrow fin de la parenthèse

Mais plutôt qu'une présentation point par point, un mot par point, "on" (mon p'tit mari adore quand, absorbée par mon écran et à l'évidence pas près d'en bouger, je lâche des "on devrait préparer le repas...") pourrait faire ça un peu plus "vif" :
Sur bookz...
... enfin libres !!!
... tout est simple
... on échange, on partage
... on s'marre bien
... objectif qualité
ouhla non, posé comme ça, comment le dire diplomatiquement, je n'aime pas du tout pale et préfère largement la présentation en un mot d'iPh

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 4 Avr - 19:01

Echange bof, je préfère encore, partage ou alors participation (web participatif / contributif), disons une notion plus dynamique que l'on valorise.

Plaisir, oui, le fait que cela fasse subliminalement allusion au cul n'est pas inutile pour le buzz. Au début je pensais à orgie, mais j'ai trouvé que cela en faisait un peu trop.

Transparence, je la mettrais bien en valeur à part entière : en précisant que l'auteur peut préférer des échanges privés mais que le meilleur moyen de faire avancer son texte est de le soumettre à la communauté tout entière. Je suis pour part favorable au "cassage" du secret propre à l'édition – le rapport singulier de l'auteur à l'éditeur pouet pouet tralala, cela me gonfle – et je pense que l'on doit favoriser ceux qui jouent le jeu – = prennent le risque de montrer un texte à tous, car c'est un risque –, même s'il faut bien sûr respecter les souhaits plus privatifs, pas de souci.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Victor.Digiorgi le Dim 4 Avr - 20:16

.

Je pense que c'est sur la qualité des publications que Bookz pourra le mieux se démarquer des autres sites, si tant est que nous cherchions à nous démarquer vraiment de la médiocrité universelle des « constenus ».

Il faudrait donc commencer dès maintenant à nous faire à l'idée d'un niveau minimal de cruauté.

Il était unun peeetit navireu
Il était unun peeetit navireu
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Qui n'avait ja, ja, jamais navigué
Ohé, ohéééé ... ooohé

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Michel M le Dim 4 Avr - 20:53

mon iPhone m'a tuer a écrit:
Transparence, je la mettrais bien en valeur à part entière : en précisant que l'auteur peut préférer des échanges privés mais que le meilleur moyen de faire avancer son texte est de le soumettre à la communauté tout entière. Je suis pour part favorable au "cassage" du secret propre à l'édition – le rapport singulier de l'auteur à l'éditeur pouet pouet tralala, cela me gonfle – et je pense que l'on doit favoriser ceux qui jouent le jeu – = prennent le risque de montrer un texte à tous, car c'est un risque –, même s'il faut bien sûr respecter les souhaits plus privatifs, pas de souci.

Sur le chapitre de la transparence, je suis un peu moins emballé: je ne pense pas que cela puisse être systématiquement utile à quelqu'un qui proposerait un texte, et souvent cela risque même d'être parfaitement contre-productif. J'imagine bien un auteur soumettre un texte à la communauté toute entière, dans un premier temps, pour avoir un large panel d'avis et critiques, mais dans un second temps, l'auteur se rendra compte que certains de ses évaluateurs n'ont pas forcément la même sensibilité que lui, et donc que certaines critiques ne lui serviront en définitive à rien; à la place de cet auteur, je serais à ce moment là tenté d'avoir affaire uniquement à certains évaluateurs, dont la critique me permettrait véritablement d'améliorer mon travail, et je n'aurais pas envie de perdre du temps en échanges stériles avec les autres.

Et donc je pense qu'on peut avancer l'argument de la transparence, mais jusqu'à un certain point seulement. Personnellement je ne crois pas beaucoup ni aux vertus de la transparence, ni même à la possibilité de la transparence, spécialement pour ce qui touche à la création.

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Base présentation de Bookz

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum