Un concept : l'Open Script

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 8 Avr - 20:27

nic a écrit:(...)Mais l'Auteur, celui qui se vit avec une majuscule, qui se pense écrivain, dont le texte est le sel de la terre, il est en mission, il lui faut un but vers lequel tendre.

Cela me paraît clair. Mais ce but est simple dans mon esprit :
• être lu, sur Bookz et ailleurs.
• être critiqué, sur Bookz et ailleurs
• être reconnu, sur Bookz et ailleurs

En vois-tu d'autre ? Et en quoi les espaces (Vilnus et toi) changent la donne, vu que nous travaillons à un système (sans espaces) pour favoriser la lecture, la critique et l'évaluation-reconnaissance ?

En revanche, publier un livre numérique sur un réseau social n'est pas publier un livre papier dans le système physique d'édition (avec ce qu'il implique notamment en système logistique de diffusion et système médiatique de réputation auteur > masse). On ne pourra reproduire les mêmes "sensations" car les systèmes sont trop différents. On peut faire des choses qui ressemblent, comme le prix, mais guère plus dans mon esprit.

Je crains – mais je me trompe peut-être – que le "but de l'Auteur" soit parfois une certaine représentation socio-historique de soi qui est condamnée à disparaître, si elle n'a déjà disparu, si elle a jamais existé. Un mythe qu'entretient l'édition (et qu'entretiennent aussi les auteurs!).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nic le Jeu 8 Avr - 20:36

mon iPhone m'a tuer a écrit:Un mythe qu'entretient l'édition (et qu'entretiennent aussi les auteurs!).
Hé oui.

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 8 Avr - 20:46

nathrrr a écrit:C'était K., hein, sous mon login.
Le principe, je le répète, c'est d'éviter l'effet catalogue. Un nouvel utilisateur doit d'abord construire un minimum son réseau. S'il peut d'entrée faire des recherches complexes, il n'ira pas plus loin. Et on va se retrouver avec un catalogue de plus au lieu d'un réseau social qui tourne.
Pour créer ton réseau, tu n'as pas besoin d'être social dans la vraie vie, il s'agit d'établir des critères sélectifs.
Le truc, c'est de trouver des textes par recommandation (et c'est vaste) et non par recherche.

Ah, je ne vois pas les choses ainsi.

• D'abord parce que je suis relativement asocial, et que je pense aux gens comme moi : j'adore les textes, je n'ai pas envie d'être obligé de construire un réseau (même avec des "critères sélectifs") pour y accéder.

• Ensuite parce que le réseau se construit aussi bien à partir du catalogue. Je repère un texte avec mes critère de recherche, je le lis, il me plaît, je demande l'auteur en ami, je vois des critiques qui me plaisent, je demande les critiques en ami, etc.

• Enfin parce que je suis auteur, et que je n'ai nulle envie que mon texte soit uniquement recommandé par des amis d'amis d'amis, je veux qu'il apparaisse tout de suite dans un endroit commun où des inconnus pourront tomber dessus pour des raisons que j'ignore totalement.

Il me semble que beaucoup de nouveaux membres seront dans ce cas : dénués de réseau au départ, n'ayant peut-être pas une forte motivation à le développer, ils n'auront pas envie de passer des jours et des semaines pour commencer à avoir des recommandations vraiment pertinentes, ils risquent fort d'abandonner en route. Alors qu'au moins, avec un accès clair à l'ensemble des textes disponibles, ils pourront se familiariser avec la plateforme et comprendre ses potentialités.

Que risque-t-on ? Un certain pourcentage de gens qui font un usage complètement individualiste : ils viennent, ils consultent le catalogue, ils lisent, ils s'en vont sans participer. D'une part, des textes seront au moins lus par ce biais. D'autre part, cela n'empêche pas des gens moins individualistes de développer le réseau social et de découvrir.

Enfin, il y a une certaine vision générale du livre : pour moi, il est avant tout destiné à des inconnus et cela fait partie du plaisir de l'écriture, et cela fait partie de la subversion de l'écriture (ne pas passer par les appartenances établies). J'ignore si cette vision est partagée. Mais si c'est le cas, il faut trouver un équilibre et ne pas socialiser de force.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  raspoutine le Jeu 8 Avr - 20:50

et je partage la vision d'iPhone : NON à la sociabilisation obligatoire !

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 8 Avr - 21:30

nic a écrit:
mon iPhone m'a tuer a écrit:Un mythe qu'entretient l'édition (et qu'entretiennent aussi les auteurs!).
Hé oui.

Certes mais... tu me connais, l'acide de la raison critique est là pour dissoudre les mythes!

En fait, c'est un thème que je veux creuser pour mon blog, mais impossible à ce jour de trouver la moindre référence un peu quantifiée sur les aspirations, les motivations et le représentations de l'auteur (hier ou ajourd'hui). C'est-à-dire une enquête toute bête où l'on aurait demandé à un millier d'auteurs dans différents genres de s'exprimer sur ce qui les pousse à écrire (au-delà de la sorte de "pulsion" que l'on a ou non), ce qu'ils attendent de leur écriture quand ils décident de publier, ce qu'ils en ont reçu et ce qui les a déçu. Vu l'opacité générale de l'édition sur à peu près tous les détails de son activité (opacité nécessaire à l'entretien de différents mythes), je ne suis pas trop surpris que les représentants officiels des auteurs comme des éditeurs ne se précipitent pas pour financer ce genre de travaux...

Au moins, j'espère que Bookz me permettra de faire une telle enquête en réunissant la population cible et l'échantillon statistiquement représentatif. A ce propos, penser à un outil sondage assez élaboré dans les groupes.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  kuranes le Jeu 8 Avr - 21:50

et ne pas
socialiser de force.
Si je suis pas "obligé"/incité fortement, je vais utiliser la recherche avancée... plus rapide, plus séduisante.

Voici un exemple d'utilisation du site, pour un lecteur normal, dans mon idée du site, une fois celui-ci bien lancé :

1. Je m'inscris
2. Je cherche les livres que j'ai lus et aimés pour les mettre dans mes liste Lus/appréciés/préférés. (je les rajoute si besoin est) ou j'importe ma liste depuis google books, readbooks, etc.
3. Ce faisant j'ai remarqués des "amis" de livres/auteurs, par leurs critiques/notes/sélections que je trouvais proche de mon esprit, J'en
fais mes amis.
4. maintenant, par mes "amis", je me retrouve avec plein de listes de livres à lire, recommandés en fonction de mes goûts...

"Socialiser" est donc le chemin prioritaire pour que le lecteur qui se pose la question "que lire ?" obtienne des réponses pertinentes, en tout cas plus que sur tout autre site.

... il faut trouver un équilibre
Une recherche en 2 étapes distinctes:
- simple pour remplir l'étape 2 ci-dessus (doit être accessible très simplement "0 clic")
- avancée pour le chercheur de trésor littéraire (accessible moins simplement "> clic")

Si on propose la recherche avancée type catalogue directement à l'utilisateur simple, j'ai peur que l'utilisateur rapide, pendant les 15s d'évaluation du site, aille faire 2-3 recherche, avec de la chance commence une lecture de 2-3 pages et finisse par conclure... "un concurrent de Google books ? avec moins de bouquins ?"
(ce qui m'est arrivé en allant sur tous les sites en question que j'ai testés récemment )

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nic le Jeu 8 Avr - 21:52

mon iPhone m'a tuer a écrit:
Au moins, j'espère que Bookz me permettra de faire une telle enquête en réunissant la population cible et l'échantillon statistiquement représentatif.
Si Bookz ne prend pas en compte les représentations de ces auteurs qui se vivent comme tels, disons dans ce bain mythologique, mais leur propose de se fondre par principe dans le commun (horreur !), tu ne risques pas de pouvoir constituer ton échantillon !

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Marco le Jeu 8 Avr - 21:59

D'accord avec Iphone et Raspoutine: le réseau social est pour moi un moyen possible, pas une fin en soi, ni même LE moyen unique. La finalité restant bien des interactions plus fortes entre écriture et lecture.
Il y a plusieurs manières d'entrer sur la plateforme, de s'y investir, d'y trouver son compte. Les "amis" et "contacts", c'est une possibilité; la recherche en solitaire, c'est un autre point de départ possible.

(ah je vois maintenant ce que dit Kuranes. Intéressant. Mais pour revenir à l'équilibre: si la recherche personnelle avancée est trop "planquée" pour fortement pousser les nouveaux membres à se faire des "amis" (dont ils ne veulent pas forcément, zut!), ça ne me va pas. Liberté, souplesse etc.: ne pas obliger tous les gens à être sociaux, svp)

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nathrrr le Jeu 8 Avr - 22:15

Marco a écrit:
(ah je vois maintenant ce que dit Kuranes. Intéressant. Mais pour revenir à l'équilibre: si la recherche personnelle avancée est trop "planquée" pour fortement pousser les nouveaux membres à se faire des "amis" (dont ils ne veulent pas forcément, zut!), ça ne me va pas. Liberté, souplesse etc.: ne pas obliger tous les gens à être sociaux, svp)

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nathrrr le Jeu 8 Avr - 22:18

nathrrr a écrit:
Marco a écrit:
(ah je vois maintenant ce que dit Kuranes. Intéressant. Mais pour revenir à l'équilibre: si la recherche personnelle avancée est trop "planquée" pour fortement pousser les nouveaux membres à se faire des "amis" (dont ils ne veulent pas forcément, zut!), ça ne me va pas. Liberté, souplesse etc.: ne pas obliger tous les gens à être sociaux, svp)
Relis bien, Marco, il ne s'agit pas, en réalité, de se faire des amis à la fb ! Rien à voir (je me suis fait avoir aussi, cf mon post dans "amis"). Il n'y a pas d'interactions entre "amis" (le terme est décidément peu approprié), juste des échanges de données (et encore, automatiques).

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 8 Avr - 22:32

nic a écrit:(...)
Si Bookz ne prend pas en compte les représentations de ces auteurs qui se vivent comme tels, disons dans ce bain mythologique, mais leur propose de se fondre par principe dans le commun (horreur !), tu ne risques pas de pouvoir constituer ton échantillon !

Certes mais, à un degré ou à un autre, Internet c'est la multitude many-to-many, pas une classe hégémonique one-to-many dont les membres incarnent les Figures Rédemptrices pour les Masses Emerveillées (soit dit en passant, l'Auteur, l'Intellectuel, le Journaliste sont déclassés depuis longtemps par le Sportif, l'Acteur, le Chanteur, etc.). Je mets des majuscules car tout cela concerne des archétypes mythologiques.

Quand tu ouvres un blog, c'est un blog parmi des millions. Idem pour tout ce que tu produis sur Internet. L'auteur qui cherche la "distinction" fournie sur un plateau doit aller chez Gallimard, cela fait partie du package de l'éditeur (petits fours, pressions sur Le Monde, pressions sur les Prix, gros service relations presse, marque super appréciée en marketing mythologique, etc.). Mais il y a 1 élu pour 10.000 tentatives, et l'élu ne l'est pas toujours pour de bonnes raisons... Et de plus petits que Gallimard promettent à l'auteur 500 livres papiers qui auront disparu des librairies après sept semaines, réalité commune qui n'est pas très bonne pour la mythologie et dont les mythologues se gardent bien de parler.

Donc à nouveau, je te repose ainsi qu'à Vilnus ou autres, les questions simples de base :
1) à part être lu, critiqué et reconnu, un auteur cherche quoi dans ses projections mythologiques ?
2) en quoi les "espaces" proposés sont indispensables pour satisfaire ce qu'il cherche ?
3) comment fonctionnent ces "espaces" sans que cela complique tout le modèle construit jusqu'à maintenant ?

Les réponses à 1) et 2) sont indispensables avant de se creuser la tête sur 3). Je ne suis pas a priori contre l'idée d'espaces (quoique cela va devenir difficile à concilier, avec nath et Kuranes qui ne veulent même pas un espace commun simple de recherche !), mais j'ai besoin de comprendre à quelle nécessité impérative ils sont censés répondre. Et d'évaluer le caractère nécessaire de cette nécessité.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 8 Avr - 22:57

kuranes a écrit:(...)
Si je suis pas "obligé"/incité fortement, je vais utiliser la recherche avancée... plus rapide, plus séduisante.

Certes, mais si la recherche avancée séduisante me conduit finalement à participer, à lire, à critiquer et à me faire des amis, cela revient au même.


Si on propose la recherche avancée type catalogue directement à l'utilisateur simple, j'ai peur que l'utilisateur rapide, pendant les 15s d'évaluation du site, aille faire 2-3 recherche, avec de la chance commence une lecture de 2-3 pages et finisse par conclure... "un concurrent de Google books ? avec moins de bouquins ?"
(ce qui m'est arrivé en allant sur tous les sites en question que j'ai testés récemment )

Non, parce que nous sommes bien d'accord, le parcours normal du membre, c'est d'arriver sur sa page perso comme FB. Donc d'entrée, il comprend bien qu'il est pas sur Google Books ou même les Nouveaux Auteurs, il est sur un réseau social et sa page perso est pleine de fonctionnalités étranges et affriolantes à découvrir.

S'il cherche simplement un catalogue de livres, il ne restera pas sur Bookz de toute façon.


Inversement, le catalogue de livre ne lui fera pas oublier ce qu'il cherche en plus en venant sur Bookz (de la participation, de l'échange, des conseils, etc.)


Voici un exemple d'utilisation du site, pour un lecteur normal, dans mon idée du site, une fois celui-ci bien lancé :
1. Je m'inscris
2. Je cherche les livres que j'ai lus et aimés pour les mettre dans mes liste Lus/appréciés/préférés. (je les rajoute si besoin est) ou j'importe ma liste depuis google books, readbooks, etc.
Point que je ne comprends pas et qui est important : des livres... déjà lus où ? Pour la plupart des utilisateurs (98,5% en 2010), la lecture est papier donc ils sont incapables d'importer un livre électronique dans Bookz. Et comme ils sont nouveaux membres, ils ne connaissent pas par définition les livres déjà présents sur Bookz.

Tu penses donc (si j'interprète) que ce qui doit apparaître en évidence, c'est un bouton "mes livres culte", lié à une base de données externe (la même pour tous si possible), permettant au nouveau membre de préciser facilement 10 livres qu'il aime (par exemple) et de voir tout de suite que 50 autres membes partagent au moins 50% de ses goûts (par exemple) ?



3. Ce faisant j'ai remarqués des "amis" de livres/auteurs, par leurs critiques/notes/sélections que je trouvais proche de mon esprit, J'en
fais mes amis.
4. maintenant, par mes "amis", je me retrouve avec plein de listes de livres à lire, recommandés en fonction de mes goûts...
"Socialiser" est donc le chemin prioritaire pour que le lecteur qui se pose la question "que lire ?" obtienne des réponses pertinentes, en tout cas plus que sur tout autre site.

Je pense que lorsqu'un membre a une masse critique d'amis (et que Bookz a une masse critique de membres), il n'aura en effet plus tellement besoin du catalogue, sauf de temps en temps pour aller pêcher au hasard. Donc OK avec le fonctionnement à dominante sociale en rythme de croisière.

Mais par définition, il faut ces deux conditions qui ne seront pas remplies au départ. Du coup, je crains que sans mise en évidence du catalogue (au moins en lancement, avant le rythme de croisière), on ait un fort taux de déchet de nouveaux membres qui se découragent.


Une recherche en 2 étapes distinctes:
- simple pour remplir l'étape 2 ci-dessus (doit être accessible très simplement "0 clic")
- avancée pour le chercheur de trésor littéraire (accessible moins simplement "> clic")
Nous sommes d'accord en fait, s'il y a une liste de suggestions de lectures automatiquement générée sur la page perso, c'est très bien à condition que les points ci-dessus soient éclaircis (et à condition que les algorithmes de suggestion soient bons !)

Mon souhait est cependant qu'il existe aussi un catalogue central accessible d'un clic, car au départ je pronostique que cela sera le réflexe de 80% des membres (et de 90% des auteurs qui voudront vérifier que leur chef d'oeuvre est bien dans le catalogue, pas seulement sur une page perso du livre perdue au milieu de nulle part!).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nic le Ven 9 Avr - 0:04

mon iPhone m'a tuer a écrit:
L'auteur qui cherche la "distinction" fournie sur un plateau doit aller chez Gallimard, cela fait partie du package de l'éditeur (petits fours, pressions sur Le Monde, pressions sur les Prix, gros service relations presse, marque super appréciée en marketing mythologique, etc.). Mais il y a 1 élu pour 10.000 tentatives, et l'élu ne l'est pas toujours pour de bonnes raisons... Et de plus petits que Gallimard promettent à l'auteur 500 livres papiers qui auront disparu des librairies après sept semaines, réalité commune qui n'est pas très bonne pour la mythologie et dont les mythologues se gardent bien de parler.
Mettons pour l'auteur aveuglé par la mythologie. Mais si tu attends qu'il soit décillé, tu n'est pas prêt de l'avoir. Or si parmi tous ces wanabees qui rêvent de papier, il n'y en a déjà pas lourd qui écrivent des textes potables, il y en a certainement encore moins parmi ceux qui ne l'envisagent même pas. La "masse critique", c'est pas demain la veille, ou alors avec des textes d'un niveau qui fera fuir ceux qui veulent se distinguer.
Donc, pour répondre à ta question, que cherche-t-il ? Précisément cette distinction. Les conditions doivent lui permettre de conserver - au moins - cette illusion d'un parcours d'exception.

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 0:12

J'ajoute un point : ma question initiale est valable pour toute activité commune Bookz. On a évoqué un prix et un concours de nouvelles Bookz, il faut bien qu'il y ait des espaces de consultations et votes au niveau plateforme (pas au niveau groupe, parce que l'idée est bien un concours général avec reconnaissance générale, pas un concours local). C'est cela que je n'arrive pas à me représenter "graphiquement" et "logiquement", comment on a une page perso comme outil central de circulation mais en même temps des espaces communs (hors groupes) comme le catalogue des publications, le prix Books, le concours de nouvelles.

Par ailleurs, comme en témoignent les remarques répétées de Marco, Vilnus, nic et donc les miennes, je doute que l'abolition totale de ces espaces communs / initiatives communes soit une bonne idée. Particulièrement dans la phase de lancement, quand on sera quelques dizaines à quelques milliers, mais même au-delà si l'on était 500.000. Je vois bien que c'est globalement l'intuition de nath et Kuranes, mais je crains que dans le cas particulier d'un réseau dédié au livre, cette abolition ne crée un "manque symbolique" qui décourage bcp de monde et empêche le décollage.

Pour une partie des auteurs, un réseau social perçu comme simple juxtaposition d'isolats affinitaires ne sera que médiocrement satisfaisant. Il faut qu'il existe le sentiment d'un "public" élargi (même si c'est une illusion, un mythe comme dirait nic). Par exemple, et je vais peut-être vous faire bondir, je n'ai rien du point de vue des principes contre la Star Academy et autres émissions du même genre. L'idée "je vais être l'élu de tous" (et non "je vais être apprécié de mes amis et leurs amis") est un ressort extrêmement puissant de la psychologie du créateur et casser ce ressort me paraît de nature à casser une dynamique importante de Bookz.

Nath a déjà dit qu'elle n'aimait pas la "starisation", mais pour moi ce n'est pas de la starisation (peut-être que mon exemple de Star Academy est mal choisi... mais disons n'importe quel concours de n'importe quoi, les Jeux Olympiques). Sur 10.000 auteurs de polar (par exemple), il y a un qui pense qu'il a fait un bon texte et qui a raison de le penser, car son texte va gagner le prix Bookz du polar. Ce n'est pas de la starisation, c'est la reconnaissance du mérite d'un auteur par une communauté de lecteurs. Plus cette communauté est large (tout Bookz), plus le mérite est réel et plus la reconnaissance est appréciée.

Ajout : quand Nath tu disais "je n'aime pas le IIIe République", j'espère que tu ne pensais pas à l'école et à ses hussards noirs! Very Happy Car s'il y a une chose que j'aime bien dans la IIIe, c'est qu'un fils de paysan pouvait devenir un grand mathématicien. Typiquement l'esprit de ce que je décris, une vraie méritocratie avec égalité des chances au départ.


Dernière édition par mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 0:18, édité 2 fois

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  raspoutine le Ven 9 Avr - 0:13

toutafédakor

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 0:17

mon iPhone m'a tuer a écrit:(...)Donc à nouveau, je te repose ainsi qu'à Vilnus ou autres, les questions simples de base :
1) à part être lu, critiqué et reconnu, un auteur cherche quoi dans ses projections mythologiques ?
2) en quoi les "espaces" proposés sont indispensables pour satisfaire ce qu'il cherche ?
3) comment fonctionnent ces "espaces" sans que cela complique tout le modèle construit jusqu'à maintenant ?

Désolé, quelques soucis de santé m'empêchent d'être très réactif. Et puis K. m'a donné des devoirs de vacances pour être au point sur des aspects du développement... pale

Pour répondre à la question (insistante) d'Iph :
1) lu, critiqué, reconnu. Oui c'est bien cela que cherche l'auteur. Certains sans doute aussi espèrent (oui, mythe aussi) de l'argent.
Mais sur ce que cherche le lecteur (car nous avons vocation à les attirer aussi, non?) : de la qualité (ce qu'il aime), sans effort.
2) En fait, dans mon esprit, les espaces ne sont pas tant nécessaires que le statut qu'ils apporteraient.
Nous avons mis en place les outils pour que tout texte soit critiqué et évalué (note, tag). Pour qu'un texte ait la chance d'être lu et reconnu (largement), il doit être distingué.
Il me semble que l'auteur estime que si un texte est reconnu, il sera lu.
Il me semble que le lecteur estime que si un texte est lu, c'est qu'il est bon.

Comment faire se rencontrer ces aspirations? Nous avons évoqués les classements. Je vous ai proposé le prix.

Tout cela m'inspire plusieurs choses :
- si le prix ne distingue qu'un texte par genre annuellement ou semestriellement, on ne sera pas loin du 1/1000 que tu évoques.
- les classements seront très nombreux et sur beaucoup de critères et il ne permettront pas à mon sens une mise en évidence efficace des textes.
- au final, je ne suis pas tellement attaché aux espaces, c'est plus le statut qui m'importe.
- ce statut aurait pour mérite de répondre "simplement" à nos questions sur le retrait de textes, leur modification, l'application de l'OS, la détection des textes pushables, de candidats aux prix, etc.
- nous aurons nécessairement besoin d'une maison commune, d'un espace central. Pour de multiples raisons : 1) on dit que la page perso sera l'entrée sur le site. Mais quid du nouveau, qui veut observer avant de s'inscrire? Et du simple lecteur, qui comme 90% des internautes prend sans donner, et qui ne désirera pas ouvrir de compte? Se priverait-on de ses lectures? 2) il faudra bien des endroits pour accueillir charte, classements, bourse, salle des marchés, etc. 3) Quid des textes en OS des membres qui se désactivent ou se retire? Pourquoi ne les conserverions nous pas, par défaut? Et où les mettres? Quels métadonnées conserver?
- Enfin, cette discussion (que je suis content d'avoir relancé tant elle m'éclaire sur certains aspects restés obscurs pour moi) m'a fait encore plus prendre conscience de l'importance des suggestions de lecture. Dans cette perspective notamment, (cela avait déjà été dit) un panneau Bookz permanent (latéral par exemple) doit être imposé sur chaque page. Dans ce panneau : Suggestion de lecture ciblé, suggestion de texte à critiquer plus ou moins aléatoire, pub de textes obtenue par enchère, lien vers la maison commune.

Enfin, pour finir, deux remarques :
- En quoi les statuts sont plus génants qu'une note?
- Nathrr redoute l'effet catalogue. De mon côté, c'est plus l'effet dépotoir à manuscrits que je crains.

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 0:22

Nos remarques se sont croisés Iph. Et je suis content d'être d'accord avec tout ton dernier post Laughing (sauf la star ac, faut pas déconner non plus!)

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 0:32

nic a écrit:(...)
Donc, pour répondre à ta question, que cherche-t-il ? Précisément cette distinction. Les conditions doivent lui permettre de conserver - au moins - cette illusion d'un parcours d'exception.

Oui mais si tu as un Prix par grande catégorie, un concours de nouvelle, un catalogue central classé (notamment) par note... tu as déjà cette distinction. Je ne vois pas ce que les espaces et autres ajoutent : on ne va pas faire comme les éditeurs, "publier" 200 livres sur des critères plus ou moins arbitraires (le 201e n'étant sûrement pas loin du 200e en qualité, et la qualité étant probablement décidée par peu de vraies critiques, donc assez arbitraire), avec 195 de ces livres qui n'intéressent qu'un micro-public et qui, de toute façon, auront déjà circulé dans le réseau social s'ils sont bons (donc auront été reconnus par plus de notes, de critiques, de demande d'amitié, de following, de pluck, de dons en nature, etc.)

Dans mon précédent post, j'ai exposé mon point de vue. Il faut de l'horizontalité pour avoir du monde, des échanges, des critiques, etc., avec quelques étapes de verticalité (émulation-compétition-classement) pour satisfaire le désir de reconnaissance et fortifier Bookz comme communauté globale. Mais ces étapes doivent être rares.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 0:47

Vilnus Atyx a écrit:(...)
- nous aurons nécessairement besoin d'une maison commune, d'un espace central. (...)

Oui, tout ce que tu décris, ce sont des autres exemple d'espaces communs et je ne comprends pas (désolé de me répéter) comment cela se goupille visuellement et "informatiquement" avec la page perso du réseau social. Sauf si l'on reste toujours dans la page perso (en haut et sur le côté, les onglets reste inchangé), l'appel du catalogue, de la salle des marchés, de la charte, etc. fait simplement apparaître ces espaces communs dans la fenêtre centrale de la page perso, le membre en sort en cliquant sur "ma page" pour revenir sur sa page d'origine par défaut.

Nota : dans ce que tu dis, je suis en désaccord avec l'idée que le simple lecteur "externe" pourrait avoir accès aux textes. Je veux bien ne pas déconner avec la Star Ac', mais faut pas déconner non plus Very Happy On doit impérativement pousser le lecteur à faire l'effort de s'inscrire, en pariant qu'il ne se désinscrira jamais tellement il sera heureux de ce qu'il a déniché. Si on lui laisse la possibilité de profiter des contenus sans faire d'effort, il ne s'inscrira jamais (et il n'aura qu'une petite idée des potentialités internes).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 1:10

Aïe! Cette fois, pas d'accord.

mon iPhone m'a tuer a écrit:
Vilnus Atyx a écrit:(...)
- nous aurons nécessairement besoin d'une maison commune, d'un espace central. (...)

Oui, tout ce que tu décris, ce sont des autres exemple d'espaces communs et je ne comprends pas (désolé de me répéter) comment cela se goupille visuellement et "informatiquement" avec la page perso du réseau social. Sauf si l'on reste toujours dans la page perso (en haut et sur le côté, les onglets reste inchangé), l'appel du catalogue, de la salle des marchés, de la charte, etc. fait simplement apparaître ces espaces communs dans la fenêtre centrale de la page perso, le membre en sort en cliquant sur "ma page" pour revenir sur sa page d'origine par défaut.
Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu ne comprends pas! Aller, je te poste un exemple (désolé, l'image est pas terrible, une bête copie d'écran) : http://img179.imageshack.us/img179/5193/capture1n.png
Donc, au milieu les widgets que tu as choisis pour ta page personnelle (qui n'est pas ton profil) : Amis, Pages...
En dessous, un contenu défini par Bookz, par exemple les suggestions de lecture, pub... ici, Projecteur sur
Enfin, tout en bas, sur fond gris, les liens vers les espaces communs Bookz (Bourse, Prix, etc.)

Attention, ceci n'est qu'un exemple, et des propositions, tant sur la mise en page que sur le contenu.

Ceci est ta page perso, ton point d'entrée en tant qu'inscrit. Tu peux toujours y revenir...

Nota : dans ce que tu dis, je suis en désaccord avec l'idée que le simple lecteur "externe" pourrait avoir accès aux textes. Je veux bien ne pas déconner avec la Star Ac', mais faut pas déconner non plus Very Happy On doit impérativement pousser le lecteur à faire l'effort de s'inscrire, en pariant qu'il ne se désinscrira jamais tellement il sera heureux de ce qu'il a déniché. Si on lui laisse la possibilité de profiter des contenus sans faire d'effort, il ne s'inscrira jamais (et il n'aura qu'une petite idée des potentialités internes).
Je pense que ce serait une erreur stratégique. La logique veut que l'internaute déconnecté (du site, hein, pas d'internet) puisse voir sans interagir, comme sur Wikipédia, FB ou même LS. Quel intérêt de proposer des textes gratuits si ce n'est pour les exposer au plus grand nombre. Bien sûr, les fonctionnalités manquantes sont suffisamment mises en avant et motivantes pour le faire saliver et le pousser à s'inscrire.
En terme de courbes ascendantes, je préfère voir celle des visites ou des téléchargements que celle des inscriptions (quoique la deuxième soit impliquée par la première)

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 2:38

(Vilnus) En étant très me-too Facebook, voilà comment j'essaie d'imaginer les choses pour une page perso servant de coeur à la navigation.


mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 3:03

Vilnus Atyx a écrit:(...) Je pense que ce serait une erreur stratégique. La logique veut que l'internaute déconnecté (du site, hein, pas d'internet) puisse voir sans interagir, comme sur Wikipédia, FB ou même LS. (...) Bien sûr, les fonctionnalités manquantes sont suffisamment mises en avant et motivantes pour le faire saliver et le pousser à s'inscrire.
OK. Donc tu as plutôt le modèle Myspace en tête : le visiteur peux accéder à tout ou presque. Il a le catalogue, en cliquant sur une couv il arrive sur page perso du livre, en cliquant sur le nom de l'auteur il arrive sur page perso de l'auteur... En fait, où s'arrêtent les possibilités du visiteur non-inscrit ? Et... quel intérêt de s'inscrire, sachant que la pente naturelle des gens est de profiter paresseusement du travail des autres ?

Quel intérêt de proposer des textes gratuits si ce n'est pour les exposer au plus grand nombre.
Dans mon esprit, c'était ce que nic appelle le "parcours de l'auteur". Quand il a joué le jeu, il doit trouver chez nous un pack "diffusion universelle" où son texte correctement mise en page, corrigé, etc. se retrouve partout (pas seulement sur la vitrine ouverte de Bookz, mais si possible sur BookServer, sur Amazon, sur Google Books / Editions, sur iPhone, sur iPad... partout où il en a envie, on doit lui préparer des outils pour cela, au minimum des conseils et modes d'emploi faciles à utiliser)


En terme de courbes ascendantes, je préfère voir celle des visites ou des téléchargements que celle des inscriptions (quoique la deuxième soit impliquée par la première)
Ben comme tu dis, le site produira une masse de textes (et de bons textes à mettre en avant dans la vitrine plutôt que n'importe quoi au hasard) s'il a d'abord une masse de membres. Au départ, on n'aura pas bcp de choses à mettre en vitrine libre, cela risque de donner une image pauvre voire mauvaise. Alors que si le curieux est poussé à s'inscrire, il sera tout de suite séduit par sa page perso et tout ce qui va avec.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nic le Ven 9 Avr - 9:19

mon iPhone m'a tuer a écrit:
Oui mais si tu as un Prix par grande catégorie, un concours de nouvelle, un catalogue central classé (notamment) par note... tu as déjà cette distinction. Je ne vois pas ce que les espaces et autres ajoutent : on ne va pas faire comme les éditeurs, "publier" 200 livres sur des critères plus ou moins arbitraires. (...) Il faut de l'horizontalité pour avoir du monde, des échanges, des critiques, etc., avec quelques étapes de verticalité (émulation-compétition-classement) pour satisfaire le désir de reconnaissance et fortifier Bookz comme communauté globale. Mais ces étapes doivent être rares.
Je pense maintenant que pour l'essentiel nous sommes d'accord. Je ne suis pas tant attaché à des espaces "matérialisés" qu'à un parcours qui permet au texte d'évoluer en statut. En dehors des groupes de travail et des concours, je ne crois pas non plus à une fonction centrale d'élection des textes par un éditeur suprême - Dieu de Bookz ou comité de lecture. Je pensais basiquement à un parcours dont l'auteur décide lui-même de franchir les étapes : 1) je dépose mon livre, il est en chantier (droit commun) ; 2) j'estime - après l'avoir modifié ou pas, éventuellement un délai minimum - mon texte terminé, je "l'édite numériquement" avec des fonctionnalités et le label Bookz.

Sur l'accès libre, je partage le point de vue de Vilnius. C'est le fait de participer (dépôt de texte, de commentaires, d'évaluations) qui déclenche l'inscription. On a besoin de lecteurs, soyons très coulants avec eux. Des auteurs il y en aura, il y ont intérêt. Les lecteurs, il faudra les convaincre de l'intérêt qu'ils trouveront. Qu'ils veuillent lire, renifler un peu sans s'inscrire, quel est le problème ? Dès qu'un texte, une discussion, une fonctionnalité... les hameçonnera, ils s'inscriront.

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  kuranes le Ven 9 Avr - 9:43

Tu penses donc (si j'interprète) que ce qui doit apparaître en évidence, c'est un bouton "mes livres culte"
Quelque chose comme ca, plutôt dans l'esprit opensocial, ou il peut importer depuis un tas de site opensocial tout ce qui concerne les livres. (exemples les favoris de google books.)
Et /ou un moyen, après recherche simple non fructueuse, d'ajouter un livre, exemple d'utilisation:
- Je cherche "les misérables" => si non existant, je crée, bookz recherche sur le net, trouve un tas d'information (grace au web sémantique)
- remplit la page du livre. Puis je mets ma critique/note et il se retrouve dans ma liste

Donc OK avec le fonctionnement à dominante sociale en rythme de croisière.
On est d'accord alors. Si la phase de lancement a besoin d'aménagement, cela ne me dérange pas.

accès libre
je vote contre.

1. l'inscription sera la plus facile possible pour la majorité des utilsateurs (1 clic)
2. en parcourant comme non inscris on aura une version tronquée, trompeuse du site, qui pour le coup n'aura pas de valeur ajoutée par rapport au site catalogue
3. Un membre peut dédicer de partager "son" catalogue de livre (par mail, voire par un adresse web type "kuranes.bookz.com" si son login est kuranes) et donc pourra donne un catalogue à valeur ajouté accessible par tous


Dernière édition par kuranes le Ven 9 Avr - 13:23, édité 1 fois

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 11:52

mon iPhone m'a tuer a écrit:(Vilnus) En étant très me-too Facebook, voilà comment j'essaie d'imaginer les choses pour une page perso servant de coeur à la navigation.
ça revient un peu au même que ce que je t'évoquais au dessus non? Alors tout baigne...

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum