Un concept : l'Open Script

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 12:43

MEEEERDE j'ai effacé le message de Kuranes Embarassed confused Sad

Putain, je suis désolé, depuis que je suis admin, je n'arrête pas de confondre le bouton "citer" et le bouton "éditer" : voulant répondre à Kuranes, j'ai édité son message !!!!!

(Je te l'avais dit Nath, faut pas me laisser une possibilité de bidouiller, je finis par faire une connerie !)

Bon j'ai cité Kuranes pour la partie où je lui ai répondu. Sinon de mémoire, Kuranes répondait à Vilnus qu'il était contre l'accès libre des lecteurs, avec deux arguments :
• il sera hypersimple de s'inscrire
• on sera en open social avec possibilité de partager nos contenus avec des tiers

Je rappelle que je suis contre aussi, au moins en phase de lancement, et que l'on doit atteindre une masse critique de membres.

Encore désolé K pour ce crash involontaire.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  kuranes le Ven 9 Avr - 12:49

@Iphone np. En revanche si tu peux copier ta réponse (qui a remplacé mon post mais qui reste signé Kuranes) et la mettre dans une nouvelle réponse (signé Iphone), je pourrais éditer mon message et remettre l'esprit du message.

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 13:15

Euh pas bien compris, comme ça (?) :

Kuranes
Tu penses donc (si j'interprète) que ce qui doit apparaître en évidence, c'est un bouton "mes livres culte"
Quelque chose comme ca, plutôt dans l'esprit opensocial, ou il peut importer depuis un tas de site opensocial tout ce qui concerne les livres. (exemples les favoris de google books.)
Et /ou un moyen, après recherche simple non fructueuse, d'ajouter un livre, exemple d'utilisation:
- Je cherche "les misérables" => si non existant, je crée, bookz recherche sur le net, trouve un tas d'information (grace au web sémantique)
- remplit la page du livre. Puis je mets ma critique/note et il se retrouve dans ma liste

OK, je suis pour la possibilité d'intégrer et commenter des ouvrages du patrimoine. Mais, outre que pas mal de textes ne seront pas libres de droit, à mon avis l'idéal serait de guider le nouveau-venu dans cet exercice. (Personnellement, je n'ai aucun favori livre, je les lis en ligne dans le cloud quand j'en ai besoin. Et la plupart des ouvrages que j'ai en tête sont du XXe siècle). Surtout, si l'on veut pouvoir croiser les goûts des membres pour faire monter rapidement le conseil social, je suppose que l'algorithme doit retrouver rapidement les hits, par exemple ne pas confondre Hugo nom de Victor avec Hugo prénom de Pratt ou le prix Hugo de SF, les gens qui écrivent sans faire attention Schismatrix, Schisematrice, Schizmatrix, Schizematrice ou Schismatrice pour le livre de Sterling, etc.


on est d'accord alors. Si la phase de lancement a besoin d'aménagement, cela ne me dérange pas.

En fait, dans le crobar situé ci-dessus, je pense que la possibilité d'espace commun (= appels en gris) doit être ouverte au lancement et conservée par la suite pour certaines activités type Prix ou autres. Par défaut, le membre arrivera sur les conseils / activités de ses contacts, équivalent du "fil d'actualité" de FB. Au début ce sera plutôt vide. Mais au bout d'un moment, le membre actif verra sans doute cinq ou six conseils de lecture de textes Bookz à chaque connexion, de sorte qu'il browsera sur eux au lieu de passer par le catalogue de recherche, sauf de temps en temps où il cherche un livre précis. Et le nouveau membre aura sans doute ce réflexe.

(Vilnus : oui, on est OK. Simplement, dans ta capture, des fenêtres flottaient un peu au milieu de l'écran alors que dans mon esprit, la page perso est encadrée d'appels fixes – mais modulables par préférence – qui permettent de naviguer en un clic, l'espace central de la page étant réservé aux informations appelées par cette navigation.)

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  kuranes le Ven 9 Avr - 13:24

@iphone: oui, merci, j'ai remis mon message. Tout est rentré dans l'ordre.
(Dans ton crobar simili-FB il manque le champ recherche?)

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 13:46

kuranes a écrit:@iphone: oui, merci, j'ai remis mon message. Tout est rentré dans l'ordre.
(Dans ton crobar simili-FB il manque le champ recherche?)

Oui il manque sûrement plein de choses, on va fixer cela quand on abordera le gros dossier "page perso du membre", c'était juste pour me mettre les idées au clair concernant la navigation entre les différents espaces dont on parle (groupes, publications, bourse, etc.)

Sur FB il y a une fonction "recherche" générale dans la barre en haut (bleue). En la regardant, je me demandais si nous aurions l'équivalent, c'est-à-dire recherche rapide je tape un mot dans le cadre, recherche avancée j'ai un vaste écran avec des options partout (rechercher dans les membres / les groupes / les publications / la bourse... etc.).

En gros, je me demandais si l'on avait :
• une seule et immense fonction de recherche détaillée centralisée depuis la page perso,
• ou plutôt une fonction recherche détaillée dans chaque espace (je recherche quand je suis dans l'espace publications, quand je suis dans l'espace bourse, etc.) avec juste une recherche rapide sur la page perso

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 13:56

Iph : sur la mise en page générale, pas de soucis particulier, l'esprit est le même, on verra après l'alpha comment ajuster quoi et où.
K. : sur l'accès "limité". Je ne demande qu'à être convaincu, mais j'ai de gros doutes.
- Quid de l'indexation dans les moteurs de recherche, si l'inscription est obligatoire?
- Qu'apporte l'enregistrement/connexion réellement?
- Pourquoi sans connexion serait-ce une version tronquée? C'est pour l'interaction que la version est limitée dans mon esprit.
- Quel misère tout de même pour devoir consulté un contenu par essence gratuit...
- Le "en un clic" est un optimum non généralisable. Il faut un compte GG, FB ou autre, non?
- L'exemple de nombreux sites de partage ne va pas dans ce sens... Deezer, Wikipedia, GoogleBooks, scribd... Même des pages de FB sont consultables il me semble. Me serais-je inscrit pour lire le manuscrits de LS? Je ne sais pas.

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 14:19

Vilnus Atyx a écrit:(...)
K. : sur l'accès "limité". Je ne demande qu'à être convaincu, mais j'ai de gros doutes.
(...)

Pour les points techniques, je ne sais pas et je laisse K répondre.

Pour les autres : je suis surtout gêné par la non-incitation à s'inscrire dans la phase de lancement. Sur FB, très longtemps, tu n'avais aucun accès donc cela incitait à s'inscrire pour voir ce qu'il en était. Et ensuite tu accrochais ou non. Pour les autres sites (Deezer, google, etc.), ce ne sont pas des réseaux sociaux. Si nous faisions un site de contenus genre Edipedia, il serait bien sûr totalement ouvert. Mais ce n'est pas le cas, notre site ne parviendra à produire des textes que si les auteurs s'inscrivent et si les lecteurs aussi pour jouer le jeu de la critique. Donc, tout ce qui désincite à participer au réseau social (butiner sans s'engager) défavorise in fine notre capacité de production.

Quant à l'accès au livre gratuit, je suis pour mais :
• une partie des auteurs publiera en ©️ sans envie d'être lisible par tout le monde
• une partie des textes seront en phase de travail (idem)
• on peut mettre une option "être consultable par un non-membre" (qui ouvre un espace consultation pour le butineur)
• si les 100 premiers volontaires pour mettre leur oeuvre en lecture ouverte aux butineurs ont hélas produit des bouses, le lecteur-butineur se dira : "Ok j'ai compris, Bookz c'est pour ceux dont l'auto-édition ne veut même pas".
• un texte sera objectivement plus consulté sur Google Books ou le futur Deezer / Spotify du livre (mélangeant gratuit et payant) que sur Bookz uniquement, donc le meilleur conseil à l'auteur d'un texte gratuit OS me semble de multiplier les plateformes, non ? Mais cela fait partie du "parcours de l'auteur" (©️nic) que de comprendre le nouveau statut du texte numérique, l'intérêt de l'OS/CC, les possibilités actuelles du net, etc. Comme notre discussion sur l'Open Script l'a montré, les auteurs de littérature ne sont pas des auteurs de logiciels, ils sont bien moins au fait des enjeux numériques, ils voient surtout qu'ils vont perdre du pognon potentiel, ils rêvent encore bcp au papier, etc. Il y a tout un travail pédagogique à mener, à mon avis.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  kuranes le Ven 9 Avr - 14:30

une seule et immense fonction de recherche détaillée centralisée depuis la page perso,
Au niveau ergonomique, la recherche doit rester simple au premier abord.

fonction recherche détaillée dans chaque espace (je recherche quand je suis dans l'espace publications, quand je suis dans l'espace bourse, etc.) avec juste une recherche rapide sur la page perso
Je vote pour.

Quid de l'indexation dans les moteurs de recherche, si l'inscription est obligatoire?
On donne au bots des chemins spéciaux, voire un log/mdp
Qu'apporte l'enregistrement/connexion réellement?
L'accès tout ce qui a été définit comme non public par les membres/groupes.

Pourquoi sans connexion serait-ce une version tronquée? C'est pour l'interaction que la version est limitée dans mon esprit.
Sans les notes/critiques/avis des "contacts", on perd tout l'aspect recommandation "sociale"
(qui fait quelle critiques ? quel genre de bouquin il lit ? pourquoi telle note ? etc.)

Quel misère tout de même pour devoir consulté un contenu par essence gratuit...
Notes que par recherche et par partage public on garde l'accès aux oeuvre en direct.
Exemples: l'auteur qui publie son catalogue sur son site avec des liens direct, les blogueurs avec un widget qui mets ses lecture courantes ou ses livres préfèrées, etc.

Le "en un clic" est un optimum non généralisable. Il faut un compte GG, FB ou autre, non?
La population accessible ne OpenID est maintenant la majorité des internautes. C'est tout l'intérêt du système.
(au final ça ne gênera plus que les multi-comptes, et tous les avatars schizophréniques)

L'exemple de nombreux sites de partage ne va pas dans ce sens... Deezer, Wikipedia, GoogleBooks, scribd... Même des pages de FB sont consultables il me semble.
Deezer, Wikipedia, GoogleBooks, scribd ont bien tous le problème du catalogue infini/éditorial que l'on veut éviter.
L'exemple le plus frappant pour moi est Deezer, ou la fonction sociale n'est quasiment pas utilisé. on ne fait que des recherches de ce que l'on connait et on ne découvre rien de nouveau.
FB, il faut être loggué et ami pour un accès complet. Sinon c'est juste le nom du profil...

Me serais-je inscrit pour lire le manuscrits de LS? Je ne sais pas.
On peut lire sans être inscrit (cf ci dessus partage auteur des ses livres sur son blog/websites/etc)
C'est browser au pifomètre et se faire une basse idée du site qu'on ne peut pas faire.

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 15:15

A Kuranes : je ne visualise pas bien les conséquences de ta réponse à Vilnus.

Par exemple, le lecteur-butineur non inscrit a-t-il accès à la page perso du livre où il peut lire le livre, toutes ses critiques, etc. ?

Si oui, il faut le préciser aux membres (leur livre sera accessible directement depuis Google, donc les partisans du ©️ ou du travail plus discret sur un manuscrit provisoire ne doivent pas être pris "en traître" en se disant "merde, mais mon chef d'oeuvre / mon brouillon est ouvert aux quatre vents en lecture et copie libres")

Si oui, il faut bien peser l'intérêt résiduel de devenir membre. Plus on file de travail mâché aux lecteurs-butineurs de passage, moins on aura de membres, moins on aura de critiques. Depuis le début, on convient que c'est dur de motiver des lecteurs et plus encore des évaluateurs, je vois mal que servir sur un plateau le travail de classement et annotation d'un texte soit de nature à flatter autre chose que la consommation passive. Mais je peux me tromper, je n'en fais pas une religion.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nic le Ven 9 Avr - 15:28

mon iPhone m'a tuer a écrit:"parcours de l'auteur" (©️nic)

Allez va, je le concède en CC !

Pour l'accès, je ne suis pas convaincu. Ce n'est pas pour moi une question de philosophie mais de stratégie. Pour atteindre rapidement la masse critique, il faut ouvrir grand les portes, quitte à les refermer ensuite. Surtout que si l'inscription est aussi simple, tous ceux que la première visite n'aura pas découragé s'inscriront pour ne pas rester devant la vitrine mais entrer dans le magasin - évaluer, commenter, déposer...

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 15:47

kuranes a écrit:
Quid de l'indexation dans les moteurs de recherche, si l'inscription est obligatoire?
On donne au bots des chemins spéciaux, voire un log/mdp
Parfait.

Qu'apporte l'enregistrement/connexion réellement?
L'accès tout ce qui a été définit comme non public par les membres/groupes.
Tu as mal saisi le sens de ma question, ou je l'ai mal formulée, ce qui revient au même. Qu'est-ce que ça nous apporte, à Bookz, à l'auteur?
Pourquoi sans connexion serait-ce une version tronquée? C'est pour l'interaction que la version est limitée dans mon esprit.
Sans les notes/critiques/avis des "contacts", on perd tout l'aspect recommandation "sociale"
(qui fait quelle critiques ? quel genre de bouquin il lit ? pourquoi telle note ? etc.)
Bien sûr, mais comme nic, je pense que c'est une question de stratégie surtout.
Quel misère tout de même pour devoir consulter un contenu par essence gratuit...
Notes que par recherche et par partage public on garde l'accès aux oeuvre en direct.
Exemples: l'auteur qui publie son catalogue sur son site avec des liens direct, les blogueurs avec un widget qui mets ses lecture courantes ou ses livres préfèrées, etc.
Ce que je veux dire c'est qu'on perd là un peu de notre originalité : le gratuit.
Le "en un clic" est un optimum non généralisable. Il faut un compte GG, FB ou autre, non?
La population accessible ne OpenID est maintenant la majorité des internautes. C'est tout l'intérêt du système.
(au final ça ne gênera plus que les multi-comptes, et tous les avatars schizophréniques)
Va dire ça à ma mère! Sans rire, attention, nous recherchons un public un peu particulier, qui comme quasiment nous tous ici, ne s'est jamais inscrit sur FB par exemple

L'exemple de nombreux sites de partage ne va pas dans ce sens... Deezer, Wikipedia, GoogleBooks, scribd... Même des pages de FB sont consultables il me semble.
Deezer, Wikipedia, GoogleBooks, scribd ont bien tous le problème du catalogue infini/éditorial que l'on veut éviter.
L'exemple le plus frappant pour moi est Deezer, ou la fonction sociale n'est quasiment pas utilisé. on ne fait que des recherches de ce que l'on connait et on ne découvre rien de nouveau.
FB, il faut être loggué et ami pour un accès complet. Sinon c'est juste le nom du profil...
- quelqu'un peut-il m'expliquer quel est ce fameux problème de catalogue?
- iph parlait de notre différence avec WikiP, était notre nature de réseau Soc. Soyons clairs. Pour moi, ce format est très avantageux et intéressant, mais ce n'est qu'un moyen. Ce qui nous intéresse, c'est le contenu.
- la fonction sociale, les recommandations sont bien entendu primordiales dans notre fonctionnement. Je ne vois pas en quoi le fait que le public ait accès au textes pose un pb de ce côté là. Le profil profiteur qui ne participe jamais, il s'inscrira puis n'inter-agira pas, à la limite. Quel intérêt? A nous de le motiver...
- et puis regarde là : http://www.facebook.com/Liberation

Me serais-je inscrit pour lire le manuscrits de LS? Je ne sais pas.
On peut lire sans être inscrit (cf ci dessus partage auteur des ses livres sur son blog/websites/etc)
C'est browser au pifomètre et se faire une basse idée du site qu'on ne peut pas faire.
Comme iph, j'aimerais de plus amples détails sur ce que tu proposes. Mais puisqu'il n'y aura ni catalogue, ni espaces définis, comment browser au pifomètre? Je ne comprends pas le sens de ta remarque.

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  kuranes le Ven 9 Avr - 16:12

La stratégie de l'inscription obligatoire à la FB est de donner la possibilité instantanée de réaction/personnalisation/interaction, sans bridage.Le contraire, ça donne : "j'aurais bien mis un commentaire ou une note mais comme je ne suis pas inscrit, pfffff...."

Plus d'inscrits, c'est plus d'interaction. (d'ailleurs l'audience d'un site se mesure le plus efficacement au nombre d'inscrit)
Voilà le pourquoi de mon vote pour inscription obligatoire, certes une petite gêne au départ pour bien plus de résultats après.


Exemples d'utilisation:

A) Le problème du catalogue : Qui va se balader dans google books pour trouver un livre à lire intéressant ?"
Et même un catalogue a des choix éditoriaux implicites (alphabétiques, nombre de lectures, notes, nombre de liens dessus, nombre de vents). Et ce qu'on trouve sera comme sure les autres sites, c'est à dire au pifomètre.
B) A comparer au résultat qu'on veut obtenir : si on aime la "SF space-opéra technologique sans extra-terrestre à visée spéculative", on sera guidé en deux temps trois mouvement sur les livres cultes de cette ultra-niche.

Conclusion:
A) retour d'expérience: c'est nul !
B) retour d'expérience: super, je vais partager mes lectures cultes avec les autres !

C'est deux proposer deux manière d'utiliser le site, et donc au niveau ergonomique/utilisateur, ne pas faire de choix définitif. Le risque principal, c'est bien : je browse le catalogue et comme tous les autres catalogue, je perds mon temps sans rien en retirer.

Le risque au final, c'est que par facilité, ce qui est le comportement majoritaire, je ne m'inscris pas au site,et donc j'ai comme retour d'expérience "A) bookz c'est nul."
Voilà pour mal la valeur ajouté pour Bookz et donc les auteurs de l'inscription 'forcée'

Donc on ne browse pas au pifomètre, mais on peut lire les textes, par lien direct partagé par un membre ou par résultats de recherche direct (depuis un moteur de recherche externe, opensocial ou depuis notre barre de recherche simple à nous (titre ou auteur))

Justement, si tu vas sur http://www.facebook.com et que tu veux aller sur la page Libération sans être inscrit, tu fais comment ?
Même pas de recherche possible !
Par contre si on te donne le lien, tu peux le voir.
C'est exactement ce que je veux dire par si un membre partage par lien, email, widget...

Donc on est gratuit et on peut partager ses lecture en dehors du site, ou par recherche directe, on peut toujours lire tous les textes publiques dont on connait l'auteur ou le nom. Leur page sera sérieusement tronquée (que la note ? que la meilleure critique ? bref un minimum). Donc on ne ferme pas les livres, mais bien les apports du réseau social au non inscrit.

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 16:33

Je me rends à tes arguments, très convaincants. Par contre, avec cette vision des choses, le lancement risque d'être un chouia plus difficile.

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nathrrr le Ven 9 Avr - 16:38

Vilnus Atyx a écrit:Je me rends à tes arguments, très convaincants. Par contre, avec cette vision des choses, le lancement risque d'être un chouia plus difficile.
Heureusement, on a une équipe de buzz-comm dans les starting-blocks !

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Vilnus Atyx le Ven 9 Avr - 16:41

dans les starting-bookz!

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 17:06

Euh... je suis un peu largué, j'ai l'impression d'être le seul à ne rien comprendre bounce .

Si je perçois bien la nouvelle logique de Kuranes, l'intérêt de Bookz n'est plus seulement les textes déposés par les auteurs (comme création ex nihilo), mais aussi et peut-être surtout l'annotation intelligente de tous les textes existants par les membres (pas seulement les textes de Bookz, mais aussi bien ceux disponibles en libre ou en payant quelque part dans le cosmos) ?

Parce qu'on est bien d'accord : "SF space-opéra technologique sans extra-terrestre à visée spéculative", cela peut concerner une nouvelle de Dick plutôt qu'une nouvelle de Bookz et, dans les faits, cela a de fortes chances de concerner des nouvelles de Dick plutôt que de Bookz pendant un bon bout de temps (le temps qu'il y ait une masse de contenus très divers dans les créations Bookz).

Si c'est bien cela, alors oui, il faut repenser certaines choses et ce n'est pas juste une question de buzz : au niveau de la plateforme centrale, le nouveau module "importation-définition-description-taggage de la littérature mondiale" est évidemment un noyau stratégique.

(Et si c'est bien cela... on en revient à une plateforme orienté "lecteurs" dont la suggestion avait soulevé le doute).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  kuranes le Ven 9 Avr - 17:59

surtout l'annotation intelligente de tous les textes existants par les membres (pas seulement les textes de Bookz, mais aussi bien ceux disponibles en libre ou en payant quelque part dans le cosmos)
Pour moi l'annotation et la lecture en ligne associée constitue la 2ème fonctionnalité la plus importante de bookz.
(la 1ere étant la sélection par "proximité de lecteurs").

L'import est assez simple, on ajoute le titre de l'oeuvre, voire auteur si collision de plusieurs, le reste est fait en automatique.
Si le texte est libre de droit, on le mets en ligne, sinon on se contente de critiques+note.

L'annotation est un outil formidable pour les lecteurs, mais aussi pour les écrivains, auteurs/traducteur/éditeur/critiques/atelier/etc...
on en revient à une plateforme orienté "lecteurs"
La double orientation auteurs-lecteur ne me paraît pas contradictoire ?

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Victor.Digiorgi le Ven 9 Avr - 18:05

.

L'orientation me paraît triple :

Auteurs/Auteurs-lecteurs/Lecteurs

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Gondolfo le Ven 9 Avr - 18:12

ah oui on va pouvoir corriger Baudelaire ?
enfin ! Twisted Evil

Gondolfo

Messages : 235
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris city

Voir le profil de l'utilisateur http://thegondolfotravellerpoetclub.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  nic le Ven 9 Avr - 19:35

kuranes a écrit:La stratégie de l'inscription obligatoire à la FB est de donner la possibilité instantanée de réaction/personnalisation/interaction, sans bridage.Le contraire, ça donne : "j'aurais bien mis un commentaire ou une note mais comme je ne suis pas inscrit, pfffff...."
La conclusion, au contraire, c'est selon moi "je mettrais bien un commentaire, donc je m'inscris". A l'inverse, pourquoi m'inscrire si je ne sais pas que je vais avoir envie de mettre un commentaire ?

Pour le reste, je suis aussi un peu largué... Question

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 20:06

kuranes a écrit:
Pour moi l'annotation et la lecture en ligne associée constitue la 2ème fonctionnalité la plus importante de bookz.
(la 1ere étant la sélection par "proximité de lecteurs").
(...)
La double orientation auteurs-lecteur ne me paraît pas contradictoire ?

Moi non plus, mais quand j'avais fait cette hypothèse sous le label "réseau social du livre tout court"
http://auteurs-lecteurs.your-board.com/reflexions-pour-la-creation-d-un-site-collaboratif-f8/reseau-social-du-livre-tout-court-t101.htm

Cela avait fini par susciter des doutes et des troubles Very Happy

Du point de vue du buzz, le projet a une tournure un peu différente si l'on vise à agréger l'auteur (vos textes seront les joyaux de ce site spécialement conçu pour eux) ou le lecteur (venez partager vos lectures et en découvrir des milliers d'autres).

Je pense que les deux options sont compatibles, et susceptibles de se renforcer mutuellement, mais c'est l'auteur qui sera sans doute le plus mal à l'aise : il est malheureux que l'éditeur (papier) ne s'occupe pas assez de lui, il sera malheureux que le lecteur (Bookz) trouve éventuellement plus d'intérêt à dénicher une perle gratuite sur le réseau qu'à se limiter aux textes de la plateforme.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 9 Avr - 20:18

Gondolfo a écrit:ah oui on va pouvoir corriger Baudelaire ?
enfin ! Twisted Evil

C'est une question que je me posais sur l'Open Script. Je me disais : finalement n'importe qui peut reprendre un classique, faire quelques modifications, et le remettre dans le réseau. (En fait, en France, c'est théoriquement interdit : le droit moral de l'auteur est perpétuel, un ayant-droit de Ronsard peut porter plainte).

Je dois dire que cela m'amuse assez, comme perspective, notamment pour tout ce qu'elle prend à rebrousse-poil de nos éducations classiques inspirées du respect sacro-saint accordé à l'oeuvre originale (alors que les copistes ne se gênaient pas pour retoucher de temps en temps des trucs qui leur déplaisaient dans les textes profanes). Roger Chartier avait déjà souligné cela :

"Non seulement le lecteur peut soumettre le texte à de multiples opérations (il peut l'indexer, l'annoter, le copier, le démembrer, le recomposer, le déplacer, etc.), mais, plus encore, il peut en devenir le co-auteur. La distinction, fortement visible dans le livre imprimé, entre l'écriture et la lecture, entre l'auteur du texte et le lecteur du livre, s'efface au profit d'une réalité autre : celle où le lecteur devient un des acteurs d'une écriture à plusieurs voix ou, à tout le moins, se trouve où en position de constituer un texte nouveau à partir de fragments librement découpés et assemblés. Comme le lecteur du manuscrit qui pouvait réunir dans un seul livre des oeuvres de nature fort diverses, rapprochées dans un même recueil, dans un même libro-zibaldone, par sa seule volonté, le lecteur de l'âge électronique peut construire à sa guise des ensembles textuels originaux dont l'existence et l'organisation ne dépendent que de lui. Mais, de plus, il peut à tout moment intervenir sur les textes, les modifier, les récrire, les faire siens."
(...)
"L'univers des textes électroniques signifiera nécessairement, un éloignement vis-à-vis des représentations mentales et des opérations intellectuelles spécifiquement liées aux formes qu'a eu le livre en Occident depuis dix-sept ou dix-huit siècles. Aucun ordre des discours n'est en effet séparable de l'ordre des livres qui lui est contemporain."


http://biblio-fr.info.unicaen.fr/bnum/jelec/Solaris/d01/1chartier.html

(Je me permets un bref retour à l'Open Script, ou une courte parenthèse, avec cette réflexion sur ses perspectives philosophiques, techniques, etc. Sur mon blog, j'ai aussi ouvert le bal en commençant à accumuler des petits matériaux de réflexion en ce sens)

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Victor.Digiorgi le Ven 9 Avr - 20:42

.

Et puis nous savons depuis Glenn Gould que tout remaniement musical est non seulement possible mais souhaitable.

Quiconque peut aujourd'hui graver un simple CD fait de divers types de musique organisés avec passion pour l'offrir un jour à un être aimé dans une chambre d'hôtel de Québec après l'avoir décoré de rouge et de noir, par exemple. Alors pourquoi pas avec l'écrit ...







(Je squate parfois certains emplacements du forum pour écrire un roman à vocation éphémère et thérapeutique en open-script parfait)



.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Victor.Digiorgi le Ven 9 Avr - 21:14

.

L'un des avantages qui m'apparaît avec l'Open-Script, de mon point de vue, c'est la possibilité de rendre mes textes complètement éphémères.

L'éternité n'est pas la pérennité, qui toujours débouche sur la fin qu'elle cherche tant à éviter

C'est au moment où l'éphémère émerge du néant que l'éternité est.

Et hop !





.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Marco le Ven 9 Avr - 22:03

mon iPhone m'a tuer a écrit:
Gondolfo a écrit:ah oui on va pouvoir corriger Baudelaire ?
enfin ! Twisted Evil

C'est une question que je me posais sur l'Open Script. Je me disais : finalement n'importe qui peut reprendre un classique, faire quelques modifications, et le remettre dans le réseau. (En fait, en France, c'est théoriquement interdit : le droit moral de l'auteur est perpétuel, un ayant-droit de Ronsard peut porter plainte).

Je dois dire que cela m'amuse assez, comme perspective, notamment pour tout ce qu'elle prend à rebrousse-poil de nos éducations classiques inspirées du respect sacro-saint accordé à l'oeuvre originale (alors que les copistes ne se gênaient pas pour retoucher de temps en temps des trucs qui leur déplaisaient dans les textes profanes). Roger Chartier avait déjà souligné cela :

"Non seulement le lecteur peut soumettre le texte à de multiples opérations (il peut l'indexer, l'annoter, le copier, le démembrer, le recomposer, le déplacer, etc.), mais, plus encore, il peut en devenir le co-auteur. La distinction, fortement visible dans le livre imprimé, entre l'écriture et la lecture, entre l'auteur du texte et le lecteur du livre, s'efface au profit d'une réalité autre : celle où le lecteur devient un des acteurs d'une écriture à plusieurs voix ou, à tout le moins, se trouve où en position de constituer un texte nouveau à partir de fragments librement découpés et assemblés. Comme le lecteur du manuscrit qui pouvait réunir dans un seul livre des oeuvres de nature fort diverses, rapprochées dans un même recueil, dans un même libro-zibaldone, par sa seule volonté, le lecteur de l'âge électronique peut construire à sa guise des ensembles textuels originaux dont l'existence et l'organisation ne dépendent que de lui. Mais, de plus, il peut à tout moment intervenir sur les textes, les modifier, les récrire, les faire siens."
(...)
"L'univers des textes électroniques signifiera nécessairement, un éloignement vis-à-vis des représentations mentales et des opérations intellectuelles spécifiquement liées aux formes qu'a eu le livre en Occident depuis dix-sept ou dix-huit siècles. Aucun ordre des discours n'est en effet séparable de l'ordre des livres qui lui est contemporain."


http://biblio-fr.info.unicaen.fr/bnum/jelec/Solaris/d01/1chartier.html

(Je me permets un bref retour à l'Open Script, ou une courte parenthèse, avec cette réflexion sur ses perspectives philosophiques, techniques, etc. Sur mon blog, j'ai aussi ouvert le bal en commençant à accumuler des petits matériaux de réflexion en ce sens)

Pardon de manquer totalement d'humour et/ou d'esprit d'aventure sur ce point, mais voilà typiquement la dérive que je ne supporterais pas sur Bookz. En effet, on peut imaginer, vraiment, la reprise d'un classique qui, quelque peu modifié, connaîtra un grand succès, de belles évaluations etc. Bodelère-z va gagner le concours, c'est sûr, grâce à son intelligente et dépoussiérée reprise des Fleurs du Mal. Pour des oeuvres de pure pensée (essais non littéraires) ou de littérature maxi-expérimentale, l'écriture au pluriel avec ses innombrables variantes est sans doute passionnante (quoique, à mon avis c'est vite limité, encore un beau mirage du nouveau). Pour une oeuvre littéraire digne de ce nom, c'est juste un contresens. Par ailleurs, j'espère bien que sur Bookz ce sont bien les oeuvres de création, inédites qui seront à l'honneur. Des bibliothèques numériques, y en aura déjà plein, à plus savoir qu'en faire. Et c'est bien joli, ce que dit Roger Chartier, mais ce n'est pas parce que le lecteur de l'ère numérique peut ceci ou cela qu'il doit absolument faire ceci ou cela.
(et excuse-moi, Iph, mais l'argument des copistes: rabbit . D'abord parce que ces copistes, pour leur grande majorité, ont accompli un travail remarquable de fidélité _ les spécialistes de paléographie sont les premiers à le reconnaître; du reste, les quelques entorses, pour des raisons idéologiques/religieuses, n'ont aucunement amélioré les textes d'origine.)

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un concept : l'Open Script

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum