dans la peau de Michel M

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dans la peau de Michel M

Message  Michel M le Lun 19 Avr - 10:40

Hello folks,

Je suis cinéaste, j'ai des idées de film, des synopsis, voire des canevas dramaturgiques mais je ne sais pas écrire. Est-il possible sur Lettron de rencontrer et de travailler avec des scénaristes, en circuit fermé, sur la base d'un ou plusieurs textes, afin de développer un scénario de film ? Cela me permettrait peut-être de développer un ou deux projets, qui prennent juste la poussière, parce que les scénaristes sont plutôt rares, et pas faciles à rencontrer. Evidemment TeKsTo en retirerait une gloire, une réputation, et une visibilité extraordinaire ... songez un peu à §§§§§, générateur d'une nouvelle vague cinématographique ou graphocinétique.

@+

Michel M

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nic le Lun 19 Avr - 10:57

Sur lettron t'es pas dans la merde !

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nathrrr le Lun 19 Avr - 11:02

Ah ben voilà, il nous manquait une catégorie : scénariste !
On est dans l'écrit, donc la présence sur Scryf de l'écrit comme support à autre chose ne me dérange ni ne me déplaît.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Gondolfo le Lun 19 Avr - 11:29

Houlà Michel M das la peau de Michel M!
Tention tu vas te dématérialiser là

Je touve cela sympa mais...

Il me semble que le problème de l'open script apparait ici à plein :

tu veux sortir un vrai film, tout est open, si c'est bon n'importe qui peut te prendre ton idée silent

non ?

Gondolfo

Messages : 235
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris city

Voir le profil de l'utilisateur http://thegondolfotravellerpoetclub.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Gondolfo le Lun 19 Avr - 11:39

sorry je n'avais pas lu ton "en circuit fermé"

Gondolfo

Messages : 235
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris city

Voir le profil de l'utilisateur http://thegondolfotravellerpoetclub.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Michel M le Lun 19 Avr - 11:49

Gondolfo a écrit:sorry je n'avais pas lu ton "en circuit fermé"

et oui ! c'est tout à fait primordial !

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Michel M le Mar 20 Avr - 12:31

nathrrr a écrit:Ah ben voilà, il nous manquait une catégorie : scénariste !
On est dans l'écrit, donc la présence sur Scryf de l'écrit comme support à autre chose ne me dérange ni ne me déplaît.

Le scénario de film, traditionnellement, est un travail peu intéressant pour un auteur, puisqu'il est destiné à devenir un film et n'a la plupart du temps pas d'autre intérêt en soi. Le scénariste accepte implicitement que son travail soit charcuté, et il considère donc souvent l'exercice comme un travail relativement subalterne. Mais en réalité, le travail peut aussi s'envisager à l'envers, c'est à dire qu'un auteur peut aussi s'inspirer d'images pour construire son récit, et il y a des écrivains comme Sebald dont la prose est truffée d'images, et puis évidemment il y a le roman-photo, puis la BD. L'Image et le Texte se situent dans un rapport pas si éloigné du rapport de la poule à l'oeuf, et je crois qu'il y a là moyen d'explorer et d'expérimenter des formes de récit tout à fait excitantes ...

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nathrrr le Mar 20 Avr - 13:14

Michel M a écrit: et puis évidemment il y a le roman-photo.
Damned ! On a oublié le roman-photo dans la liste des genres !!! (est-ce qu'on va s'en remettre ?)

Une question, Michel, pour boucler l'édition de profil : tu te verrais dans quelle catégorie dans Scryf ( ) ? J'ai proposé qu'on mette vidéaste parce qu'on peut faire des annotations vidéo (il faut que ça soit en lien avec le site). Cela t'irait ?

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  mon iPhone m'a tuer le Mar 20 Avr - 13:40

Pour te répondre, ce n'est pas forcément un texte qui t'est nécessaire au départ, plutôt un recrutement de scénaristes potentiels pour des échanges privés. Donc faire un groupe ou une demande en salle des marchés ?

Ensuite, quand tu as trouvé des volontaires, il faut ouvrir un texte OS mais privé, qui servira de base de travail commune à l'équipe que tu as constituée.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Michel M le Mar 20 Avr - 14:26

nathrrr a écrit:
Michel M a écrit: et puis évidemment il y a le roman-photo.
Damned ! On a oublié le roman-photo dans la liste des genres !!! (est-ce qu'on va s'en remettre ?)

Une question, Michel, pour boucler l'édition de profil : tu te verrais dans quelle catégorie dans Scryf ( ) ? J'ai proposé qu'on mette vidéaste parce qu'on peut faire des annotations vidéo (il faut que ça soit en lien avec le site). Cela t'irait ?

franchement, j'aimerais mieux être champion de golf ... je n'aime pas trop le mot vidéaste, ni tout ce qui se réfère à la vidéo, cinéaste me semble inadapté ... difficile de se catégorier ... l'idéal serait "sympathisant" ...


Dernière édition par Michel M le Mar 20 Avr - 22:29, édité 1 fois

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nic le Mar 20 Avr - 17:55

Michel M a écrit:l'idéal serait "sympatisant" ...
Dans le temps, on disait "compagnon de route".

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Gondolfo le Mar 20 Avr - 19:51

voire, mais là c'était il y a long temps, camarade

Gondolfo

Messages : 235
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris city

Voir le profil de l'utilisateur http://thegondolfotravellerpoetclub.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nic le Mar 20 Avr - 20:10

Gondolfo a écrit:voire, mais là c'était il y a long temps, camarade
Je me souviens d'un dessin dans Le Monde (Pancho ?) au début des années 90.
Le sympathisant : "Je voudrais être compagnon de route."
Le militant : "Désolé, on ne part plus."

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Victor.Digiorgi le Mer 21 Avr - 23:03

.

Dans l'esprit du machin soulevé par Michel, l'activité du scénariste, j'avoue que je ne la perçois pas clairement. Que fait un scénariste ? Il ébauche une épine dorsale de récit ? Il crée des idées de plans et d'enchaînement de scènes, ou quoi ? Est-ce que son travail ne consisterait pas à décrire un « BoardStory », comme on dirait en français, c'est-à-dire à effectuer la description minutieuse d'une bande dessinée vue au départ comme cinéma du pauvre ne demandant qu'à être enrichi de la dynamique du mouvement de l'image filmée ?

Personnellement, c'est en dialoguiste que je me verrais plus particulièrement, mais scénariste c'est peut-être plus que ça.

Je m'interroge et interroge ce faisant Michel. Ça m'intéresse ...

Mais si ça m'intéresse, ça ne veut certes pas dire que ça devrait intéresser des milliards de gens, mais il me semble qu'il y a là quelque chose à exploiter sur un plan équivalent à celui de la création en évolution CC de textes purs. Avec la création cinématographique, la différence essentielle vient du fait que chacun apporte quelque chose dans un secteur très différent de celui de ses collègues.

Je verrais bien un module supplémentaire pour explorer le truc en allant au-delà du simple développement par groupes, sans pour cela en faire une sorte d'affaire d'État. Je pense simplement que ça vaudrait peut-être le coup et que nous ne le saurons vraiment qu'en essayant de mettre en œuvre le machin.

Ça pourrait d'ailleurs parfaitement déboucher sur le développement d'un module pour scénaristes de bandes dessinées ET de films. Je ne sais pas. C'est peut-être à voir ...

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nathrrr le Mer 21 Avr - 23:10

Hum, pas très clair... Peut-être parce que cela ne l'est pas pour toi non plus? Peux-tu essayer de développer, plus concrètement?

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Victor.Digiorgi le Mer 21 Avr - 23:43

.

Je verrais quelque chose qui ferait penser au mode CC développé par Iphone, au mode Wiki, donc, mais au lieu de laisser n'importe qui intervenir n'importe comment, chaque intervenant aurait un rôle bien défini.

Cela tournerait autour de la création cinématographique ou BéDéique, mais avec des interventions bien définies de la part de vrais spécialistes, au même titre que dans l'industrie actuelle du cinéma ou de la BD. (Cadreurs, dialoguistes, scénaristes, photographes, réalisateurs, metteurs en scène, dessinateurs, coloristes, etc.)

Ça consisterait à développer la dynamique d'un secteur de l'image mobile ou immobile par le travail d'une équipe de spécialistes. Ça serait un Wikipedia de l'image sous toutes ses formes. Ça s'éloignerait du texte pur, certes, mais en l'intégrant quand même.

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Gondolfo le Jeu 22 Avr - 0:36

euh un wiki du scénar ?

ok je sors Arrow

Gondolfo

Messages : 235
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : Paris city

Voir le profil de l'utilisateur http://thegondolfotravellerpoetclub.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Victor.Digiorgi le Jeu 22 Avr - 6:14

.

Il est vrai que ça sortirait pas mal du cadre projeté au départ pour notre affaire.

Et puis il y a aussi le volume des ressources informatiques, qui est relativement important en cinéma, d'après Kuranes ...

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Michel M le Jeu 22 Avr - 10:21

Victor.Digiorgi a écrit:.

Dans l'esprit du machin soulevé par Michel, l'activité du scénariste, j'avoue que je ne la perçois pas clairement. Que fait un scénariste ? Il ébauche une épine dorsale de récit ? Il crée des idées de plans et d'enchaînement de scènes, ou quoi ? Est-ce que son travail ne consisterait pas à décrire un « BoardStory », comme on dirait en français, c'est-à-dire à effectuer la description minutieuse d'une bande dessinée vue au départ comme cinéma du pauvre ne demandant qu'à être enrichi de la dynamique du mouvement de l'image filmée ?

Personnellement, c'est en dialoguiste que je me verrais plus particulièrement, mais scénariste c'est peut-être plus que ça.

Je m'interroge et interroge ce faisant Michel. Ça m'intéresse ...

Il y a toutes sortes de façon d'aborder et de développer un scénario de film, dans des environnements très corporatifs comme aux états-unis, ou plus artisanaux, comme en France. Dans mon cas de figure, j'ai par exemple une histoire courte, relevée dans un bouquin douteux il y a maintenant 10 ans, que j'ai transformé en synopsis. Je suis ensuite allé développer ce synopsis dans un atelier de dvlpt de scénario de long-métrage pour en faire un projet de film. Lorsque ce synopsis m'a paru suffisamment riche et élaboré, c'est à dire lorsqu'il se présentait comme une succession de scènes, il est alors devenu un résumé du film donnant une idée générale de l'histoire traitée. Je l'ai ensuite envisagé sous la forme d'un canevas dramaturgique, mettant en scène des personnages, des décors, quelques problématiques, et surtout un climat: c'est un polar. Le canevas dramaturgique propose des représentations graphiques, très pratiques, pour l'appréciation dramaturgique globale d'un film. Je rappelle que dans un film (projection dans une salle), contrairement au livre, le spectateur n'a pas la possibilité de reprendre des passages (sauf DVD et internet), l'oeuvre lui est imposé dans sa continuité formelle de film. Après le canevas dramaturgique, je me suis attelé à ce qu'on appelle "la continuité dialoguée", c'est à dire la forme définitive du scénario, dans laquelle apparait les dialogues et toutes les indications visuelles et sonores, qui permettront au réalisateur et à l'équipe de transformer concrètement le texte en film. Et donc, c'est sur la continuité dialoguée que j'ai flanché, parce que je trouvais ça un peu laborieux et que je n'étais pas très content du résultat.

Une fois que le scénario est écrit, il passe ensuite à la moulinette du "découpage" pour aboutir à un "plan de travail" et faciliter le tournage. Et c'est après le découpage que survient généralement le "storyboard" (sorte de BD), qui fait intervenir un illustrateur, et qui traduit les indications du découpage (par exemple: plan rapproché de Tartempion 3/4 gauche - subjectif Paulette - description sommaire de l'action) en images fixes.

Il va sans dire, que les histoires de cinéma sont des histoires de gros sous, avec des droits respectifs très cadenassés.

Victor.Digiorgi a écrit:.Mais si ça m'intéresse, ça ne veut certes pas dire que ça devrait intéresser des milliards de gens, mais il me semble qu'il y a là quelque chose à exploiter sur un plan équivalent à celui de la création en évolution CC de textes purs. Avec la création cinématographique, la différence essentielle vient du fait que chacun apporte quelque chose dans un secteur très différent de celui de ses collègues.

... il y a probablement des choses à expérimenter, dans un groupe texte-film ...


Victor.Digiorgi a écrit:.Je verrais bien un module supplémentaire pour explorer le truc en allant au-delà du simple développement par groupes, sans pour cela en faire une sorte d'affaire d'État. Je pense simplement que ça vaudrait peut-être le coup et que nous ne le saurons vraiment qu'en essayant de mettre en œuvre le machin.

Ça pourrait d'ailleurs parfaitement déboucher sur le développement d'un module pour scénaristes de bandes dessinées ET de films. Je ne sais pas. C'est peut-être à voir ...

.

BD et cinéma, tu l'as dit ... il y a d'ailleurs une génération montante de cinéastes issus de la BD: Riouf-Sfarr ...

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nic le Jeu 22 Avr - 10:46

Michel M a écrit:Riouf
Contraction de Riad Sattouf, j'imagine ! Wink

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  nic le Jeu 22 Avr - 10:49

Ceci A propos du travail de scénariste sur les séries télé US (câble).
http://www.vacarme.org/article1895.html

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Michel M le Jeu 22 Avr - 12:22

"If the reality does'nt match the legend, print the legend !"

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Victor.Digiorgi le Jeu 22 Avr - 16:47

Michel M a écrit:Après le canevas dramaturgique, je me suis attelé à ce qu'on appelle "la continuité dialoguée", c'est à dire la forme définitive du scénario, dans laquelle apparait les dialogues et toutes les indications visuelles et sonores, qui permettront au réalisateur et à l'équipe de transformer concrètement le texte en film.
La part du dialogue est donc relativement importante et aussi la description des images et des sons (dont la musique, je suppose), mais aussi, et surtout, la part de synchronisation entre tous ces éléments.

Je me demande si un dialogue de départ ne permettrait pas de construire une telle synchronisation, mais par la suite, après établissement définitif du dialogue.

Quitte à nous écarter un peu de la ligne de visée du forum, je vais m'amuser à te proposer un dialogue de départ, Michel, en te demandant de voir si tu peux en tirer quelque chose par la suite, pour établir une sorte de méthode ayant le dialogue en tête, chronologiquement parlant, sans obligation, juste pour explorer le truc.

Je le place dans la section « Discussions en vrac ».

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Michel M le Jeu 22 Avr - 17:07

Victor.Digiorgi a écrit:
Michel M a écrit:Après le canevas dramaturgique, je me suis attelé à ce qu'on appelle "la continuité dialoguée", c'est à dire la forme définitive du scénario, dans laquelle apparait les dialogues et toutes les indications visuelles et sonores, qui permettront au réalisateur et à l'équipe de transformer concrètement le texte en film.
La part du dialogue est donc relativement importante et aussi la description des images et des sons (dont la musique, je suppose), mais aussi, et surtout, la part de synchronisation entre tous ces éléments.

Bien sûr, les dialogues caractérisent les personnages, font avancer l'histoire et participent du climat. Dans un scénario tu retrouves la dimension Image et Son du film, la musique c'est plus rare, parce qu'elle est souvent composée après le tournage, au moment du montage, sauf bien sûr pour les comédies musicales ou encore les films où la musique est déterminante.

Victor.Digiorgi a écrit: Je me demande si un dialogue de départ ne permettrait pas de construire une telle synchronisation, mais par la suite, après établissement définitif du dialogue.

ah oui, bien sûr, c'est tout à fait possible, des dialogues peuvent tout à fait être à l'origine d'une scène avec des personnages, un décor et tutti quanti

Victor.Digiorgi a écrit: Quitte à nous écarter un peu de la ligne de visée du forum, je vais m'amuser à te proposer un dialogue de départ, Michel, en te demandant de voir si tu peux en tirer quelque chose par la suite, pour établir une sorte de méthode ayant le dialogue en tête, chronologiquement parlant, sans obligation, juste pour explorer le truc.

Je le place dans la section « Discussions en vrac ».

.

Mais est-ce qu'on ne devrait pas avoir plutôt un échange privé pour cela ? à moins que cela intéresse les autres aussi ...

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Victor.Digiorgi le Jeu 22 Avr - 17:33

.

En fait, je pense qu'il doit y avoir moyen de créer un module « scénario » à part entière dans le bidule Bookz.

Le vrai problème, pour moi, c'est que je ne me vois pas en train d'effectuer le vrai travail spécialisé de fourmi d'Iphone, Vilnus, Nic, Nathrrr, Kuranes, etc. pour définir un tel module. Ça serait plutôt à eux de jouer. Encore faudrait-il qu'ils croient un peu à un module pareil, c'est certain ...

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans la peau de Michel M

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum