InLibroVeritas lance son lecteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

InLibroVeritas lance son lecteur

Message  raspoutine le Ven 7 Mai - 19:09


raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  Victor.Digiorgi le Ven 7 Mai - 19:47

.

Ah oui, il est bien, ce machin !

Je dirais juste que 200 € ça fait encore un peu cher par rapport à ce qui se fait par exemple avec Kobo (160 $ CAN = 120 €), mais il est vrai que l’objectif visé n'est pas le même, ni le volume de la clientèle cible, peut-être.

En passant, notons cette petite remarque, sur le site en question : « Amazon vend déjà plus de livres pour son Kindle que d'ouvrages en papier ». Tout en anglais, ces salopards. Pas un livre en polonais ni en zwahili. C'est une honte !

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  nathrrr le Ven 7 Mai - 20:51

Le problème du lecteur de ILV, c'est que pas possible de lire avec un bouquin acheté sur Amazon, par ex. L'esprit est super, mais au début, faut y aller mollo si on veut chopper du chaland. C'est le même problème que Movim, dont parlait ailleurs Iph, ils sont tellement fermés sur le logiciel libre qu'ils ne réussiront jamais à dévier des internautes lambda.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  raspoutine le Ven 7 Mai - 20:53

nathrrr a écrit:Le problème du lecteur de ILV, c'est que pas possible de lire avec un bouquin acheté sur Amazon, par ex. L'esprit est super, mais au début, faut y aller mollo si on veut chopper du chaland. C'est le même problème que Movim, dont parlait ailleurs Iph, ils sont tellement fermés sur le logiciel libre qu'ils ne réussiront jamais à dévier des internautes lambda.

jusqu'au jour où Amazon ouvrira ses formats...ou se les fera pirater ! Idea

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  nathrrr le Ven 7 Mai - 23:04

L'ouverture, c'est pas pour demain ! Quant au piratage, bien sûr, c'est la seule solution que laissent les verrouilleurs, mais il faut bidouiller un minimum. Donc un utilisateur lambda ne pourra rien faire d'autre que télécharger ce que lui proposent les sites d'indépendants ou les libres de droits. Heureusement, on arrive bientôt pour donner du contenu aux possesseurs du reader ILV...

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  Victor.Digiorgi le Ven 7 Mai - 23:43

.

De là toute la pertinence d'une argumentation basée sur la qualité des textes que nous proposerons. Le chaland sera là si nous évitons soigneusement de lui proposer de la médiocrité à lire. Et d'ailleurs, j'ai l'impression que dans le fond, avec un peu de bonne volonté et de travail, ça ne sera pas si difficile que ça. J'ai aussi l'impression que la tendance actuelle de la qualité papier s'oriente doucement vers la nullité, sauf chez les grands grands grands éditeurs (Gallimard, Grasset, PUF). Ça devrait en principe nous aider. Il faudra que le lecteur sache à mon avis d'instinct que sur Teksto Scryf, il ne sera pas couillonné au point où il l'est actuellement en payant. (Toute idée de financement par dons à l'auteur ou à quiconque ne peut graviter qu'autour de ça, au demeurant.)

Rien qu'hier, deux livres, l'un de chez Payot (un essai scientifique), l'autre de chez Fayard ou je ne sais plus qui (un roman historique). Plus nul que ces deux machins, tu meurs pour de bon. La semaine dernière, pareil avec trois ramassis de merde de je ne sais plus où ni qui. Et c'est ainsi depuis des mois et des années.

Le chef-d'œuvre, qui était relativement courant à l'époque des seuls 80 ou 100 livres parus chaque année en France (oui, ça fait longtemps...), est aujourd'hui noyé dans la masse des milliers de parutions annuelles. À nous de le trouver. De le trouver le plus souvent possible. Et ça ira ...

Je pense que nous sommes tous d'accord là-dessus, mais j'avais envie de le redire ...

Voilà voilà.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  becdanlo le Sam 8 Mai - 10:01

Victor.Digiorgi a écrit:.

De là toute la pertinence d'une argumentation basée sur la qualité des textes que nous proposerons. Le chaland sera là si nous évitons soigneusement de lui proposer de la médiocrité à lire. Et d'ailleurs, j'ai l'impression que dans le fond, avec un peu de bonne volonté et de travail, ça ne sera pas si difficile que ça. J'ai aussi l'impression que la tendance actuelle de la qualité papier s'oriente doucement vers la nullité, sauf chez les grands grands grands éditeurs (Gallimard, Grasset, PUF). Ça devrait en principe nous aider.

Oui... mais l'un des gros problèmes avec Gallimard, Grasset et tutti quanti, c'est que le fond n'est peut être pas là... mais la forme oui. Je veux dire que leurs livres sont relus et corrigés par des pros, ce qui n'est pas le cas de la grande majorité des œuvres du net. Orthographe, syntaxe et typo... on croit être bon... mais vous trouverez toujours quelqu'un pour trouver des coquilles... Beaucoup de lecteurs sont comme ces personnes qui découvrant un ver dans leur salade jettent l'assiette entière dans la poubelle... même si ce n'était que la seule petite bête présente Smile
Avoir une forme impeccable, ça demande du temps et de la compétence... donc de l'argent Sad
avatar
becdanlo

Messages : 55
Date d'inscription : 16/04/2010
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://becdanlo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  Michel M le Sam 8 Mai - 11:26

Victor.Digiorgi a écrit:.
Rien qu'hier, deux livres, l'un de chez Payot (un essai scientifique), l'autre de chez Fayard ou je ne sais plus qui (un roman historique). Plus nul que ces deux machins, tu meurs pour de bon. La semaine dernière, pareil avec trois ramassis de merde de je ne sais plus où ni qui. Et c'est ainsi depuis des mois et des années.

Tu as probablement raison, nous vivons une époque formidable, je ne sais pas s'il s'agit d'une régression culturelle, à mon avis c'est plutôt la capacité à discriminer qui est touchée, un dommage collatéral de la démocratie et du relativisme, deux concepts galvaudés dont le sens se dissout dans d'interminables débats d'enculage de mouches. Cela dit, j'ai lu récemment "les 21 jours d'un neurasthénique" d'Octave Mirbeau, très belle édition, pas si chère, avec quelques illustrations chez l'Arbre Vengeur, et je suis quasi-sûr que ce livre n'existe pas en version numérique

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Sam 8 Mai - 12:11

Ah je n'avais pas vu, doublon partiel avec ma réponse à Michel dans la discussion à côté.

> Lecteur ILV : comme Nath, je pense qu'il est hélas trop "militant" (sans compter qu'il n'est pas le meilleur du marché en terme de puissance, de confort, etc.)

> GalliGrasSeuil : non seulement ils ont l'avantage du professionnalisme sur le forme (becdanlo), mais ils ne produisent pas non plus que des merdes sur le fond. En fait, comme tous les éditeurs industriels, ils doivent produire beaucoup pour occuper l'étalage du libraire et espérer que dans le portefeuille de nouveautés, le succès d'une ou deux paie l'échec des autres. Donc inévitablement, en produisant beaucoup, il n'y a pas que des chefs d'oeuvre*. Mais contrairement à Victor, je crois qu'il n'y a jamais eu que des chefs d'oeuvre, dès le XIXe les auteurs les plus populaires ne sont pas forcément ceux que la mémoire collective a retenu comme des monuments de la littérature... Il ne faut pas se leurrer : le numérique va surtout se traduire par une augmentation de la quantité, aussi bien en payant chez les industriels qu'en gratuit ailleurs.

Notre réseau est notamment pensé pour mettre l'intelligence collective et le travail collaboratif au service des deux écueils cités. A savoir signaler très vite des livres qui pêchent par la forme (avec atelier pour les améliorer) ou de simples fautes dans un livre correct par ailleurs ; trier dans la quantité en fonction des affinités des lecteurs.

(*) Il faudrait avoir une discussion de fond sur cette histoire de chef d'oeuvre. Je pense qu'il y a du bon et du mauvais dans tous les genres de texte et que la comparaison de ces genres sur un même critère de qualité n'a pas de sens. Par ailleurs, le "bon" et le "mauvais" sont des jugements de valeur qui procèdent par définition de communauté homogènes de goût et d'attente vis-à-vis de la littérature. Je ne suis pas relativiste, mais quelque chose comme pluraliste.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  nic le Sam 8 Mai - 16:49

mon iPhone m'a tuer a écrit:Mais contrairement à Victor, je crois qu'il n'y a jamais eu que des chefs d'oeuvre,
M'étonnerait pas que manque une négation.

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  nathrrr le Sam 8 Mai - 17:52

nic a écrit:
mon iPhone m'a tuer a écrit:Mais contrairement à Victor, je crois qu'il n'y a jamais eu que des chefs d'oeuvre,
M'étonnerait pas que manque une négation.
Double sens pour lequel j'avoue avoir un petit black-out syntaxique. Si quelqu'un peut m'éclairer (ah ! Vivement mon groupe de syntaxomaniaques !) :
- Il n'y a jamais eu seulement des chefs-d'œuvre (donc, il y a eu des chefs-d'œuvre, mais pas seulement)
- Il n'y a jamais eu que des chez d'œuvre, et rien d'autre.
M'est avis que la bonne, dans la pensée d'Iph, est la première !

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  Victor.Digiorgi le Sam 8 Mai - 18:29

.

Pour réagir en gros sur le problème de la qualité, je constate qu'il existe dans tout ce qui est publié depuis quelques années une accélération de la dégradation due à une massification de l'édition. Je constate que cette dégradation n'a pas son pareil dans toute l'histoire de l'édition.

Je pense que cette massification et la médiocrité qui l'accompagne nous guettent ou peuvent nous guetter si nous n'y prenons pas garde.

Mais cela peut tourner à notre avantage pour la simple et bonne raison qu'à force de massifier à mort, les éditeurs risquent de perdre de vue les auteurs de génie qui pourraient se multiplier sous l'effet du nombre, et que nous pourrions alors « enrôler ».

Je ne sais pas ce que l'idée du Wikipedia va donner avec Scryf, mais j'entrevois la possibilité d'une auto sélection qui pourrait nous surprendre par son efficacité. Par contre, je suis loin d'en être sûr, et qui vivra verra. (De toute façon, je ne nous vois pas utiliser les mêmes principes de contrôle de la qualité que Gallimard, Grasset ou le Seuil; il ne faut pas rêver.)

En fait, tout le problème se trouve dans une incompatibilité quasiment historique de l'élitisme et de l'accès à tous. Or, je pense que ces deux idées ne sont pas incompatibles du tout, loin de là, lorsque je parcours les pages du Wikipedia (mais qu'elles le sont totalement lorsque je parcours ce qui m'est offert par FaceBook).

La question que je me pose donc par delà la « mécanique » des liseuses, qui nous révèle au demeurant une faille par laquelle nous pourrions pénétrer facilement, c'est celle de savoir si nous allons offrir du Wikipedia ou du FaceBook. Mais la réponse se trouve peut-être aujourd'hui déjà dans un savant mélange d'un offre combinant les deux. (Du FaceBook pour recruter, du Wikipedia pour fonctionner.)

En attendant, pour revenir à nos moutons, les liseuses, ou les lecteurs, ou les e-reader, comme on veut, ils se multiplient comme des lapins !

Nous sommes condamnés à la réussite !

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  Victor.Digiorgi le Sam 8 Mai - 18:36

nathrrr a écrit:
nic a écrit:
mon iPhone m'a tuer a écrit:Mais contrairement à Victor, je crois qu'il n'y a jamais eu que des chefs d'oeuvre,
M'étonnerait pas que manque une négation.
Double sens pour lequel j'avoue avoir un petit black-out syntaxique. Si quelqu'un peut m'éclairer (ah ! Vivement mon groupe de syntaxomaniaques !) :
- Il n'y a jamais eu seulement des chefs-d'œuvre (donc, il y a eu des chefs-d'œuvre, mais pas seulement)
- Il n'y a jamais eu que des chez d'œuvre, et rien d'autre.
M'est avis que la bonne, dans la pensée d'Iph, est la première !
Pour que toute ambiguïté eut été levée, il eut fallu écrire, et donc lire : « Contrairement à Victor, je pense que je vais de ce pas aller me suicider chez d'Œuvre. » ... Cool ...

(Et c'est de l'humour niqué de la putain de ma mère qu'elle repose en paix la pauvre.)

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 9 Mai - 2:42

Certes, ma phrase était incorrecte... du moins si elle voulait exprimer ma pensée. Mad L'interprétation 1 de Nath est la bonne.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  Victor.Digiorgi le Dim 9 Mai - 16:20

.

Et c'est bien ainsi que je l'avais compris, Iphone. Mais pour revenir à l'élément d'argumentation en question, à savoir que nous assistons avec le temps à une mise en médiocrité généralisée de l'écrit, mais que, comme tu l'exprimes d'ailleurs très bien si on tient compte du contexte dans lequel tu le dis, il n'y a certes jamais eu seulement des chefs-d'œuvre. En attendant, pour ce que je constate personnellement, et qui n'a d'ailleurs pas de valeur absolue à cause du faible échantillonnage que représentent mes lectures, les mauvais écrits sont de plus en plus fréquents. Il me faut faire preuve de plus de discernement qu'avant pour tomber sur quelque chose de bon. Si je lis quoi que ce soit au hasard, je tombe presque toujours sur une vraie catastrophe. Je suis obligé de faire un sérieux effort de sélection si je veux tomber sur un texte bien écrit. (Par exemple, quoi qu'on pense des prix littéraires, ceux-ci me semblent représenter un guide assez efficace pour ne pas gaspiller son temps et son argent, en lecture, et je m'appuie souvent sur eux pour ne pas jeter mon argent par les fenêtres. Oui, le livre est cher, très cher, pour peu qu'on aime lire.)

La massification actuelle de l'écrit procède sans le savoir à la promotion de la médiocrité pour la simple raison que du point de vue du premier venu, la langue est un outil de communication qu'il utilise couramment et qu'il pense maîtriser parfaitement. Or, le premier venu ne maîtrise rien. Mais l'édition actuelle est bâtie sur une sorte de loterie dont les mécanismes sont plus ou moins bien maîtrisés et qui consistent à publier le plus possible pour tomber sur Dan Brown.

Pour revenir à partir de là à nos moutons, la tâche ne va pas être facile si le succès est au rendez-vous donné par Sryf à la masse des auteurs avides de faire connaître leur chef-d'œuvre à l'univers entier sans même avoir appris à lire avant ...

Nous procédons à un pari, avec Scryf. Ce pari est dans le fond le même que celui des loteries de l'édition classique. Avec la différence que peut-être une cybernétique de sélection et de peaufinage du même type que celle de Wikipédia en émergera.

En fait, il est là, le pari.

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 9 Mai - 18:20

Oui, c'est un pari. Pour le coup, l'absence de vitrine catalogue joue dans le bon sens : cela évite d'aligner des séries uniformes de textes dont la qualité est souvent douteuse. Le réseau est censé éviter cela, avec des followers axés sur le même goût et même niveau d'exigence. Le problème est évidemment qu'à un moment ou à un autre, il faut que certains membres se cognent des textes inconnus, même s'il s'agit trois fois sur quatre de conclure que ces textes ne peuvent être suggérés en lecture et en l'état.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: InLibroVeritas lance son lecteur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum