Back in the businness

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Back in the businness

Message  Vilnus Atyx le Dim 24 Oct - 8:50

Salut à tous,

Bon, des nouvelles, du concret. Enfin direz-vous. A juste titre. Le fait est que les vacances puis les rentrée, déménagement et autres nous ont un peu mis des bâtons dans les roues.
K est le nez dans le guidon. Moi itou mais je suis insomniaque. Concrètement K (je n’ose dire nous) avait défini les aspects techniques que nous devions utiliser pour le développement. Mais compte tenu de :
  • La disponibilité de K en ce moment
  • Mes propres compétences
  • Le temps que je peux consacrer au projet

Nous avons convenu ensemble des choses suivantes :
  • De réduire un peu les ambitions technologiques en optant pour une solution qui si elle n’est pas la plus performante pour des sites très gros, a déjà fait ses preuves (et comment !). Le bon vieux PHP MySQL. Il s’agit des outils que je maîtrise le mieux.
  • Une migration vers des technologies plus ambitieuses pourra être envisagée ultérieurement : changement de mode de stockage, langage, interface, etc…
  • De nous baser sur un logiciel opensource : Elgg et de l’adapter à nos besoins spécifiques.
  • Tant que nous sommes en phase de développement et pour présenter l’avancement du travail, nous serons hébergés pour pas cher chez OVH, sur une offre bas de gamme tout à fait suffisante pour ce type de besoin.

Pour l’instant je gère la mise en place des outils. K supervise. J’espère que je résume bien la situation (K peut préciser les aspects qu’il souhaite, ben sûr)
J’ai donc commencé à travailler sur le produit. Avec Elgg et moyennant quelques adaptations, on a maintenant une version pré-pré-alpha incluant :
  • Utilisateur (profil, statuts)
  • Identification avec OpenId
  • Suiveurs / suivis, répertoire
  • Messagerie interne
  • Groupes (forum, membres...)
  • Articles (utilisateurs ou groupe)
  • Chargement de fichiers (tous formats)
  • Divers flux RSS
  • Adaptation de la page d'accueil
  • Un début de marché (demande de service, offre de service)
  • Une mise en avant des epub
  • Un système « d'ebookthèque » (favoris)

Vous pouvez visiter le site temporaire ici : http://www.scryf.fr (On rapatriera ensuite scryf.org).
Les inscriptions sont modérées pour l'instant bien sûr, j'active les utilisateurs un par un, ne tenez donc pas compte des deux premiers mails...

Il y a évidemment encore énormément de travail (amélioration de la gestion des fichiers, finir la mise en place des critiques (l'existant est embryonnare) et des plucks entre autres... ) Ne soyez pas effrayés du chantier, ça ne fait qu'une semaine que je consacre des soirées au développement...)

Donc, les joyeusetés reprennent, si vous le voulez bien.
Il faudrait tout d’abord (propositions) :
  • Faire un état des lieux des forces en présence (qui est encore motivé, qui ne l’est plus)
  • Écrire une charte
  • Écrire une FAQ (plus pleins d'autres textes)
  • Trouver des statuts
  • Finir les synthèses des groupes de travail.
  • Commencer sérieusement le travail sur la charte graphique.
  • J'ai pas mal de textes à traduire (anglais->français) (+ vérification des trads que j'ai récupérées/adaptées)


Et bien entendu, formuler vos remarques sur l'état du site. Nathrr peut peut-être s'occuper de centraliser les remarques. On ouvre un fil ?
Bon, à nous de jouer, si vous le voulez bien.

En attendant utilisez la bête autant que vous voulez!
(N'oubliez pas d'admirer la nouvelle version du clip de Michel avec Kafka, mise à jour avec logo, une tuerie. Les affaires reprennent, je vous le dis.)

Vilnus

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nathrrr le Dim 24 Oct - 9:49

Youpie ! Tralala pouêt ! Bravo Vilnus !!! (Dis, j'attends à la porte de Scryf avec grrrande impatience , tu me fais entrer !??? Very Happy)(hum... à moins que tu n'y aies passé la nuit et ne sois en train de dormir...?)

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Vilnus Atyx le Dim 24 Oct - 10:23

Y'avait un peu de ça, mais ma fille vient de se réveiller...

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  mon iPhone m'a tuer le Dim 24 Oct - 10:38

On redémarre en pleines vacances et sans essence, c'est du sadisme Very Happy Après quelques tentatives infructueuses (nom trop court, caractères non reconnus), j'ai rempli la fiche d'inscription de scryf.fr, et reçu un mail de bienvenue (non cliquable pour le moment).

OK avec les propositions avancées par Vilnus. Et j'en suis donc, mais pas à plein régime avant la Toussaint (plein de monde à la maison et plein de boulot au milieu du monde, pas les conditions idéales pour se concentrer sur nos affaires dans la semaine à venir).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nathrrr le Dim 24 Oct - 10:53

J'ai fait un premier p'tit tour, hé hé... Vilnus, où veux-tu que nous postions nos réflexions et commentaires sur le site ?

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nathrrr le Dim 24 Oct - 10:56

Ah, je viens de te relire... On fait ça ici alors ? J'ouvre un sujet, au moins pour commencer. Mais ce serait bien de pouvoir faire du direct, non ?

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nathrrr le Dim 24 Oct - 11:06

Donc, pour l'instant, c'est ici (on y va directement depuis la page d'accueil).
Et au fait (mais ça n'a rien à voir) : très chouette, le clip, Michel !!! J'adore la sirène (souvenirs souvenirs) !

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Vilnus Atyx le Dim 24 Oct - 11:20

Il faudrait effectivement songer à une organisation.
Il convient tout d'abord de distinguer plusieurs éléments, relativement distincts et indépendant les uns des autres :
  • Les fonctionnalités du site, l'ergonomie,
  • Le contenu texte (traductions de l'anglais en suspens, textes fondamentaux, descriptifs, textes en tout genre),
  • L'organisation du site et son lancement,
  • Le design

Seul le premier point a des impacts lourds et directs sur le développement. Pour tous, on retombe peu ou prou sur nos groupes d'avant vacacances (sur lesquels je me suis déjà basé). Donc le forum me parait bien, avec peut-être un petit remaniement (c'est la mode).

Je crois que pour être efficace il faudra s'organiser en s'imposant un planning.

Le design n'est pas le plus urgent, et il faut avoir une vision d'ensemble complète avant de le mettre en place. Il faudrait "réactiver" Christian sur ce sujet. Donc : commencer à réfléchir sérieusement (ambiances, couleurs, styles) et amener petit à petit des éléments à intégrer.
Pour les fonctionnalités, j'ai ma roadmap en tête, je risque d'être occupé pendant un moment. Je vous ferai une liste. Il faut distinguer ce qui est optionnel de ce qui absolument nécessaire avant lancement. Exemple, pour l'instant, un lecteur peut poster plusieurs critiques sur le même texte => pas bon.
Pour tout ce qui est textes, on peut avancer rapidement si on se fixe une roadmap là aussi. Il y a certaines choses très simples à définir sur lesquels on peut très rapidement avancer.
Enfin, il faut réfléchir à notre organisation et au lancement, j'imagine que les débats seront ici les plus passionnés...

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Vilnus Atyx le Dim 24 Oct - 18:04

Aussi, vous qui découvrez, profitez-en svp pour prendre des notes pour une future FAQ...

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Michel M le Dim 24 Oct - 19:32

Salut les scryfoïdes et bravo pour avoir déjà atteint ce stade d'élaboration du site. Je suis à la montagne pour quelques jours avec un téléphone WAP, apparement pas suffisant pour franchir le sas de la home page ~ je visiterai donc le site dès que possible geek

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nic le Dim 24 Oct - 20:42

Je me suis inscrit - je crois... Comme Michel, je serai plus disponible passée la Toussaint.

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Vilnus Atyx le Dim 24 Oct - 21:37

OK. Le retour des morts-vivants?

(Michel il me semble que tu t'es inscrit 2 fois, j'ai validé les deux, dis moi lequel ôter. A ce propos il faudra réfléchir à un processus de désinscription)

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Marco le Dim 24 Oct - 22:32

Tout pareil que les camarades. A bientôt!

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Michel M le Lun 25 Oct - 10:14

Vilnus Atyx a écrit:OK. Le retour deorts-vivants?

(Michel il me semble que tu t'es inscrit 2 fois, j'ai validé les deux, dis moi lequel ôter. A ce propos il faudra réfléchir à un processus de désinscription)

C'est ma première inscription sous "Michel M" que je voudrais pouvoir utiliser

Michel M

Messages : 366
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Vilnus Atyx le Lun 25 Oct - 12:11

Michel M a écrit:
Vilnus Atyx a écrit:OK. Le retour deorts-vivants?

(Michel il me semble que tu t'es inscrit 2 fois, j'ai validé les deux, dis moi lequel ôter. A ce propos il faudra réfléchir à un processus de désinscription)

C'est ma première inscription sous "Michel M" que je voudrais pouvoir utiliser
Ok c'est bon

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Invité le Dim 31 Oct - 21:16

Vilnus Atyx a écrit:Salut à tous,

Vous pouvez visiter le site temporaire ici : http://www.scryf.fr[/b] (On rapatriera ensuite scryf.org).
Les inscriptions sont modérées pour l'instant bien sûr, j'active les utilisateurs un par un, ne tenez donc pas compte des deux premiers mails...
Vilnus

Je me suis inscrit (pseudo : Ostwand) et je reçois 2 mails : le premier en français, sans lien cliquable de confirmation, le second en anglais, avec lien de confirmation. Je clique sur le lien et suis ramené à une page qui me demande de me logger. Je me logge et j'obtiens un message d'erreur sur fond rose ("Nous n'avons pas pu vous connecter,etc. ).

Possible de m'inscrire ? J'aimerais jeter un coup d'oeil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Vilnus Atyx le Dim 31 Oct - 21:44

Les inscriptions sont modérés pour le moment.
Je viens de t'activer.

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Invité le Dim 31 Oct - 22:40

Ok merci.

Pas mal du tout.

Juste 2 remarques :
1/La liste des "nouveaux ebooks " serait peut-être mieux si plus longue (ou bien faire comme "Livres pour tous", prévoir une page affichant le flux RSS

http://www.livrespourtous.com/ebooks.xml

2/ Concernant le statut juridique des textes (copyright, licences commons, etc), il serait peut-être bon de prévenir (ce que pratiquement aucun site ne fait et c'est un peu "limite") les auteurs ne connaissant pas ces questions que placer même une seule fois publiquement leurs textes sous le régime d'une des licences CC les prive pour toujours du droit de revenir dans le système copyrigth classique (effet viral des licences et non reversibilité du "libre"), sauf à devoir ensuite modifier profondément leurs textes (puisque sauf précision, le slicences CC ne permettent pas la modification). S'ils trouvent ensuite un éditeur, et s'ils lui apprennent - ce qui est une obligation contractuelle leur incombant - que leurs texte sont été un temps placés sous le régime Licence commons sur Internet, la réaction risque de les surprendre car un copyright d'éditeur sur un texte déjà une seule fois placé sous une licence Commons a autant d'efficacité qu'un cataplasme sur une jambe de bois : il n'annule en rien la licence. En cas de succès de leur livre, n'importe qui pourra le publier sous licence CC en produisant la preuve qu'il a été antérieurement placé sous licence CC. Une licence CC est certes un acte juridique, mais le simple commencement de preuve par écrit pourra par exemple être constitué par l'impression d'une page html mentionnant que tel ou tel texte diffusé sur Internet a été placé sous licence CC.

Ces licences Commons sont un outil sympa de diffusion et de partage mais mieux vaut mieux savoir précisément à quoi l'on s'engage en les choisissant : plus de retour possible ensuite vers le droit d'auteur "classique" (copyright). Bref, une fois choisi l'option du "libre", on n'est plus libre de changer (ce qui est d'ailleurs tout à fait regrettable et contitue à mon avis un point très douteux et criticable de ces licences importées : leur côté "totalitaire"). Et les gens ne le savent pas toujours, car ils ne lisent que rarement les notices à fond (lire une notice de licence CC en détail fait d'ailleurs parfois froid dans le dos...). Bref, un petit panneau "Attention, si vous choisissez une licence Commons, vous ne pourrez plus ensuite revenir vers le système du copyright classique" serait sympa pour les néophytes.

Même les obsédés du libre (ILV pour ne pas les nommer) prennent soin d 'informer sur ce sujet délicat :


Extrait de leur FAQ (dont le lien n'est d'ailleurs pas très bien visible sur leur site : tout en bas depage, en petits caractères, comme dans les contrats du "non libre". Comme quoi les mauvaises habitudes...

http://www.inlibroveritas.net/questions-frequentes.html#Q29

Extrait :
•Après publication d’une œuvre sous une licence (Licence Art Libre, l'un des 6 contrat Creative Commons, GFDL, GNU/GPL) sur InLibroVeritas, puis-je changer d’avis et décider que mon œuvre reviendra sous copyright ou mon choix initial est-il irréversible ?
Non, ce n'est pas possible. Une fois qu'une oeuvre est "libérée" par le choix de l'une des licences il n'est pas possible de revenir à un choix "copyright" avec une exclusivité sur la diffusion. C'est le principe fondateur de InLibroVeritas : la libre diffusion. Une fois engagée, celle-ci ne peut plus être inversée, c'est votre devoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Marco le Lun 1 Nov - 0:21

Mister Ostwand, tu soulèves un problème d'importance en effet. Je ne voudrais pas répondre à la place de nos spécialistes juridiques (Iphone, t'es oùùùùùùùùù???), mais juste dire que ce thème de la liberté qui condamne à tout jamais à être "libre" (c'est presque sartrien) a été longuement abordé dans les débats du printemps dernier, et oui bien sûr, dans la version finale tout sera très clairement expliqué au nouveau venu (pas seulement dans la charte, également aux endroits stratégiques où l'auteur choisit sa licence) (je ne dis pas qu'une sirène d'alarme sera enclenchée quand il essaiera de cliquer, mais pas loin).

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nathrrr le Lun 1 Nov - 0:35

STOOOP ! C'est complètement faux !!! On fait ce que l'on veut avec les licences CC, l'auteur a totale liberté sur son œuvre, c'est bien le principe. Il peut par exemple publier un texte en CC avec utilisation commerciale puis décider d'annuler cette utilisation (sans rétroactivité, bien sûr), tout comme il peut aller vers un copyright classique après avoir été en CC.
Il semble que les éditeurs se mettent au FUD pour faire flipper les auteurs tentés par l'indépendance ! De la même façon, "on" fait croire aux boîtes qu'elles ne pourront pas commercialiser les produits réalisés sous Linux, et c'est bien sûr Microsoft qui se cache derrière le "on".

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Marco le Lun 1 Nov - 1:00

sur le principe ok Nathr, mais dans la pratique.... Je me trompe ou il a bien été dit l'année dernière qu'un texte peut circuler "librement" à tout jamais dès lors qu'il a été mis en circulation "libre" _ et ce, même si l'auteur l'efface un peu partout (croit l'effacer plutôt). En pratique toujours, si Gallimard et consort dit niet à un gars parce que son texte intégral est déjà lisible quelque part, ben voilà c'est une réalité. Evidemment c'est aux éditeurs de changer de mentalité/politique etc. , et ça viendra. Mais en attendant, il faut bien que les auteurs sachent à quoi s'en tenir avec les politiques restrictives des éditeurs, et donc à nous de ne pas faire comme si on ne savait pas comment raisonnent les éditeurs actuellement.... enfin bref, on en a beaucoup parlé déjà... un peu la flemme de retrouver le(s) fil(s)...

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nathrrr le Lun 1 Nov - 1:12

Oui, mais c'est très différent de ce que dit Ostwand. Quand il dit qu'on n'est plus libre de changer, c'est faux. Cela voudrait dire que même en auto-édition on ne pourrait pas revenir en copyright classique, alors qu'on le peut tout à fait. Qu'un texte une fois mis en ligne soit de fait accessible à tous est une autre histoire.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Invité le Lun 1 Nov - 9:47

Léger malentendu , je me suis sans doute mal exprimé en voulant simplifier. En utilisant le terme de copyright, qui n'a d'ailleurs aucune existence réelle en droit français, où aucune mesure de protection spéciale n'est nécessaire (la preuve de la proprièté sur le texte étant une autre question) je faisais allusion à la notion d'exclusivité de la diffusion, pas au droit de proprièté intellectuelle. Il va de soi que les licences CC sont parfaitement compatibles avec le droit de proprièté intellectuelle. Un auteur qui a placé son texte sous un régime licence CC conserve tous ses droits d'auteur, toute sa proprièté intellectuelle sur le texte, lequel ne relève évidemment pas du domaine public. Mais... il ne peut plus interdire sa diffusion telle qu'il l'a autorisée par la licence, en raison de ce qu'on nomme l'effet viral des licences CC : chaque diffusant ultérieur à la diffusion initiale contracte un nouveau contrat avec ceux qui reçoivent la nouvelle diffusion, et ainsi de suite (que ce soit rétroactivement ou non, d'ailleurs : l'auteur ne peut plus reprendre ce qu'ila autorisé avec la licence CC car une licence CC n'est pas une autorisation unilatérale anulable à volonté mais une véritable relation contractuelle entre qui diffuse et qui reçoit la diffusion (voir les notices). Donc dans la pratique effective, tout le monde pourra diffuser son texte dans le respect de sa proprièté intellectuelle. Bien, le monde des bisounours sous licences CC est heureux. Ce que n'aimera pas l'éditeur, c'est la première partie de la phrase. Mais alors, pas du tout : car lui veut être le seul à pouvoir diffuser. C'est le gros reproche que l'on peut faire aux sites Internet qui prévoient ce type de licences CC : ils communiquent tous sur le fait que les textes seront protègés par les licences cc qui s'harmonisent parfaitement avec la proprièté intellectuelle, etc..., mais... bien peu soulignent l'effet pratique que reprend Marco à juste titre : plus de diffusion exclusive possible en contradiction avec la liberté reconnue par la licence. Or, s'il y a quelque chose qui intéresse un éditeur, c'est bien l'exclusivité. C'est en ce sens, et en ce sens uniquement, que j'écrivais : pas de reversibilité. Si un auteur souhaite diffuser librement son texte, le rendre accessible à tous, et en même temps conserver le contrôle absolu de sa diffusion le cas échéant, et ce même rétroactivement, je lui conseille fortement de créer sa propre licence : tout simplement préciser lui-même ce qu'il autorise et ce qu'il n'autorise pas (*). Car ces licences CC ne sont après tout que des documents type proposés par un tier sà la relation contractuelle (cf les notices encore), et en matière d'actes juridiques (au sens strict), liberté sauf atteinte à l'ordre public. Il est d'ailleurs opportun de bien mentionner le terme : autorisation unilatérale de diffusion susceptible d'être annulée à tout moment et sans justification, afin de bien souligner qu'il ne s'agit , justement, pas d'une licence CC. Personnellement, je n'ai rien contre ces licences, qui sont un moyen intéressant de large diffusion. Mais il ne faut pas les parer de toutes les vertus, comme certains le font : si le système de la diffusion exclusive a ses dangers (enfermement des textes), le système des licences CC a les siens (défaut d'information réelle des auteurs sur la portée des actes consentis).

(*) Il serait bien, d'ailleurs, de prévoir ce choix, avec un cadre blanc à remplir par l'auteur, qui définirait lui-même les termes et le cadre de sa propre autorisation de diffusion. Les licences CC ne sont pas "obligatoires" pour une diffusion libre, tout reste possible (autorisation unilatérale révocable, autorisation unilatérale conditionnelle, provisoire, etc...). Le pb avec les obsédés du "libre", c'est que lorqu'on évoque la possibilité d'utiliser à la place des CC des autorisations unilatérales de diffusion révocables qui garantissent la liberté de l'auteur de revenir à une diffusion exclusive, ils crient au scandale et clament qu'il ne s'agit pas de vrai "libre", que seules les licences CC garantissent un "libre" authentique,etc. En fait, il s'agit de savoir de quel "libre" on parle : personnellement, le "libre" que je préfère voir garanti, c'est celui du créateur, libre de choisir et de revenir sur son choix.

Juste une autre remarque : le site renvoie à des explications en anglais, peut-être serait-il opportun de renvoyer à des explications en français, tout le monde ne comprend pas forcément les subtitlités de cette lanque

http://fr.creativecommons.org/

Un exemple :

http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/legalcode



A méditer par ailleurs : (extrait du texte contractuel d'une CC courante : Paternité - Partage Des Conditions Initiales A l'Identique 2.0 )

§7 - Résiliation
a.Tout manquement aux termes du contrat par l'Acceptant entraîne la résiliation automatique du Contrat et la fin des droits qui en découlent. (...)
b. Dans les limites indiquées ci-dessus, le présent Contrat s'applique pendant toute la durée de protection de l'Oeuvre selon le droit applicable. Néanmoins, l'Offrant se réserve à tout moment le droit d'exploiter l'Oeuvre sous des conditions contractuelles différentes, ou d'en cesser la diffusion; cependant, le recours à cette option ne doit pas conduire à retirer les effets du présent Contrat (ou de tout contrat qui a été ou doit être accordé selon les termes de ce Contrat), et ce Contrat continuera à s'appliquer dans tous ses effets jusqu'à ce que sa résiliation intervienne dans les conditions décrites ci-dessus.

Comprenne qui pourra : il n'est nulle part précisé s'il s'agit des effets passsés du contrat ou des effets tout court, et la précision n'est pas inutile en cas de litige sérieux, un adversaire étant toujours réputé de mauvaise foi... Quoi qu'il en soit, ce n'est pas vraiment le souffle de la liberté et je préférerais nettement me formater ma propre licence

Un autre exemple d'une information par vraiment "top" : l'effet viral, spécialement dangereux pour la liberté de l'auteur original s'il entend revenir un jour à une diffusion exclusive, est abordé dans un § 8 intitulé "Divers", dont on peut penser au premier abord qu'il s'agit de dispositions "mineures" placées à la fin du document. Mais pas du tout : c'est même l'effet essentiel du système.

§8 -Divers
(...)
a.A chaque reproduction ou communication au public par voie numérique de l'Oeuvre ou d'une Oeuvre dite Collective par l'Acceptant, l'Offrant propose au bénéficiaire une offre de mise à disposition de l'Oeuvre dans des termes et conditions identiques à ceux accordés à la partie Acceptante dans le présent Contrat

Pour qui pourrait croire que par "offrant" il faut entendre "auteur original" : un autre extrait
§1 (...)
d.« Auteur original » : la ou les personnes physiques qui ont créé l'Oeuvre.
e.« Offrant » : la ou les personne(s) physique(s) ou morale(s) qui proposent la mise à disposition de l'Oeuvre selon les termes du présent Contrat.
f.« Acceptant » : la personne physique ou morale qui accepte le présent contrat et exerce des droits sans en avoir violé les termes au préalable ou qui a reçu l'autorisation expresse de l'Offrant d'exercer des droits dans le cadre du présent contrat malgré une précédente violation de ce contrat.

Et conséquence logique :

§3 Autorisation.

Soumis aux termes et conditions définis dans cette autorisation, et ceci pendant toute la durée de protection de l'Oeuvre par le droit de la propriété littéraire et artistique ou le droit applicable, l'Offrant accorde à l'Acceptant l'autorisation mondiale d'exercer à titre gratuit et non exclusif les droits suivants :

a.reproduire l'Oeuvre, incorporer l'Oeuvre dans une ou plusieurs Oeuvres dites Collectives et reproduire l'Oeuvre telle qu'incorporée dans lesdites Oeuvres dites Collectives;
(..)

En clair : la licence se reproduit et se duplique comme une cellule à chaque diffusion, sans plus aucune possibilité pour l'auteur original d'intervenir : un tiers se voit autorisé à accorder à un autre tiers une autorisation mondiale de reproduction de votre texte, même si entre temps vous avez changé d'avis (j'imagine le cas d'un auteur qui, après avoir chiisi une licence CC, décide que ce système ne lui convient pas finalement). Car l'offrant, au sens des CC, ce n'est pas forcément l'auteur original, c'est simplement toute personne qui reproduit le texte et le met à disposition du public. C'est-à-dire n'importe quel lecteur à qui prend l'envie de reproduire le texte et de le diffuser. Il y a ainsi une multitude de contrats de diffusion et non un seul et unique. Une situation proprement incontrôlable sur le plan juridique si l'auteur original décide de changer un jour sa stratégie de diffusion et s'avise de vouloir librement quitter ce "libre", lequel peut très vite devenir un enfer... Et là, plus possible de crier STOOOP ! lol!






Et, cerise sur le gâteau, cette précision tout à fait délicieuse, quand on sait que pour chaque texte diffusé une seule fois à l'origine sous licnce CC puis rediffusé par des lecteurs, il y aura des milliers de "petites licences CC" dupliquées :
§8 - e (in fine)
Ce Contrat ne peut être modifié sans l'accord mutuel écrit de l'Offrant et de l'Acceptant.


De l'art d'insérer dans un contrat type visant à promouvoir la liberté des clauses en apparence anodines mais bien... cadenassées. Je vois mal en effet un auteur repenti se mettre en quête de tous les acceptants aux licences CC crées relativement à son texte, d'autant plus d'ailleurs qu'il a la qualité de tiers à toutes celles qu'il n' apas initiées (chaque licence étant un mini contrat distinct entre offrant-diffuseur et acceptant-bénéficiaire , l'auteur original n'étant donc pas parties à toutes les conventions qui naissent). drunken


Dernière édition par Ostwand le Lun 1 Nov - 14:43, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Invité le Lun 1 Nov - 11:32

Ceci observé, et en guise de clin d'oeil, on pourra toujours me rétorquer que je suis paranoïaque, au vu de cet étonnant résultat de recherche google : Cool

http://www.google.fr/#hl=fr&q=%22dangers+des+licences+creative+commons%22&aq=&aqi=&aql=&oq=%22dangers+des+licences+creative+commons%22&gs_rfai=&fp=b5d12bd02807c9eb

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  nathrrr le Mar 2 Nov - 9:59

Il semble que je sois allée vite en besogne... J'ai été contaminée par les licences logicielles qui ne s'appliquent qu'à un version, (et qui, de fait, évoluent tout le temps).
Merci, donc, pour cette récap !
La définition par chacun de sa propre licence semble en effet être la bonne solution. Avec un pavé explicatif à la clef !

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back in the businness

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum