Evaluation

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Evaluation

Message  kuranes le Dim 28 Fév - 17:15

L'existant:

http://www.goodreads.com/book/explore
http://www.scribd.com/explore
http://www.slideshare.net/popular
http://books.google.com/
http://www.amazon.fr/livre-achat-occasion-litterature-roman/
(tous les sites de notations, imdb, allociné, etc.)

Notation de lecteurs
  1. Note/étoiles
  2. mettre en Favori
  3. Commentaire
  4. Évaluation
  5. Articles/backlink
  6. Métacritiques ? (aller cherche les notes sur googlebooks , goodreads , amazon etc.)


Notation de groupe/communauté :
  1. Note/étoiles
  2. mettre en Favori
  3. Commentaire
  4. Évaluation
  5. Articles/backlink
  6. Métacritiques ? (aller cherche les critiques de critiques litérraires reconnus, papiers ou internet)


Notation statistiques :
  1. Nombre de lectures
  2. Nombre de commentaires
  3. Nombre de favoris
  4. Nombre d'achat/don

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  nathrrr le Dim 28 Fév - 17:52


nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Vilnus Atyx le Mar 2 Mar - 16:42

Une autre possibilité est de donner à l'œuvre un statut :
- synopsis
- brouillon
- ...
- pas encore mûr
- littérature de gare
- de qualité
- classique
- chef d'oeuvre

Les ... sont à remplir/développer/affiner bien sûr.
Les GE permettrait d'obtenir un statut, plutôt qu'une note. (statut qui pourrait être synonyme de mention dans la revue par exemple).

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  nathrrr le Mar 2 Mar - 17:13

GE comme "gentils évaluateurs", je précise pour ceux qui n'auraient pas suivi...
J'aime bien l'idée, avec des ponts pas trop rigides entre les catégories, et un histogramme reprenant les différents critères d'évaluation - comme proposé par Iphone.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  mon iPhone m'a tuer le Mar 2 Mar - 19:57

Vilnus Atyx a écrit:Une autre possibilité est de donner à l'œuvre un statut :
- synopsis
- brouillon
- ...
Les ... sont à remplir/développer/affiner bien sûr.
Les GE permettrait d'obtenir un statut, plutôt qu'une note. (statut qui pourrait être synonyme de mention dans la revue par exemple).

Oui, d'une manière ou d'une autre, on sent bien à nos échanges que la seule note sur 10 (ou en étoiles, mais je préfère la note) ne suffit pas. Outre qu'elle a un côté scolaire, elle ne rend pas justice à ce que l'on peut dire d'un texte. Bien sûr, les commentaires libres et fiches critiques des évaluateurs sont là pour aller plus loin. Mais il faut qu'un "gimmick" synthétique (à côté de la note) donne la possibilité de comprendre d'un coup d'oeil qu'il y a éventuellement "quelque chose" (ou pas) dans un texte. Enfin je pense.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mauvaise note

Message  nic le Lun 8 Mar - 18:51

J'ajoute que la note jette une ombre scolaire, vulgaire, sur la littérature glorieusement ineffable...

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Petit avis personnel (pragmatisme pur et dur)

Message  Victor.Digiorgi le Mer 10 Mar - 5:54

.

Pour toute évaluation de texte, rien ne vaut à mon avis la méthode utilisée en révision de traduction, qui consiste à noter en rouge tout ce qui ne va pas dans la rédaction, avec obligation absolue pour le réviseur de pouvoir donner au rédacteur une explication valable et indiscutable pour chacune de ses corrections.

Cette méthode peut avantageusement (et plus facilement) s'appliquer à l'écriture en soi, car le travail de vérification du respect de la langue source en est par définition absent.

Cette méthode ne s'attache qu'à indiquer les fautes d'écriture indéniables et rien d'autre.

Elle ne fait place à aucune impression, à aucun goût personnel, à aucun risque de subjectivité.

Elle exige de ne travailler que sur la correction de la forme et jamais du fond, sinon c'est mortel pour le rédacteur.

Elle ne fonctionne néanmoins le mieux que dans le cas où le rédacteur fait dès le départ preuve d'une humilité sans bornes et dans celui où toutes le corrections se font dans le cadre privé le mieux préservé et avec une distance suffisante de la part du réviseur par rapport au texte. Il ne faut pas étaler les fautes de l'autre en public. C'est mortel également.

Voilà voilà ...

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 14:43

Victor.Digiorgi a écrit:.

Pour toute évaluation de texte, rien ne vaut à mon avis la méthode utilisée en révision de traduction, qui consiste à noter en rouge tout ce qui ne va pas dans la rédaction, avec obligation absolue pour le réviseur de pouvoir donner au rédacteur une explication valable et indiscutable pour chacune de ses corrections.

.

Cette observation (et ce qui suit) concerne plutôt l'atelier d'écriture, qui sera un groupe particulier au sein de Bookz. Il faut définir (dans l'esprit de ton commentaire) les fonctionnalités particulières nécessaires à ce groupe. Mais c'est l'objet d'une discussion à part entière.

Les évaluations dont on parle sont plutôt les deux niveaux de lecture / notation communs à tout le réseau (donc transversal aux groupes et faisant partie du programme "core" ou central de Bookz) :

• lecture libre (avec simple commentaire sans aucun préformat)
• lecture évaluation (avec vraie critique demandant un certain formatage)

A ces deux types de lecture correspondent deux badges, qui évoluent symboliquement en fonction du nombre de commentaires/crtiques, cela afin de repérer et de valoriser les membres qui jouent le jeu de la lecture.

La lecture libre / commentaire ne pose pas de problème particulier. Elle ne doit pas être trop valorisée car celui qui écrit "c du kk ton boukin" est au même niveau que celui qui écrit deux ou trois lignes mieux orthographiées ou argumentées. (Sauf si on invente des notes négatives du genre "débile", alors celui qui écrit des commentaires débiles va avoir un badge représentatif de l'avis des autres sur sa débilité)

La lecture évaluation / critique doit être travaillée. Dans mon esprit, il faut un certain "formatage", c'est-à-dire un cadre imposé permettant au nouveau-venu de comprendre les requisits indispensables pour faire une vraie critique et non un simple commentaire.

A titre d'exemple, voici la fiche évaluation des Nouveaux Auteurs :
http://www.lesnouveauxauteurs.com/docs/evaluation.php?id=605

On voit que certaines questions / suggestions (= "mon résumé", "pourquoi cette note", etc.) obligent l'internaute à argumenter et accessoirement à démontrer qu'il a vraiment lu le livre.

Dans mon esprit, il faut inventer un cadre de ce genre (mais nettement mieux fait!) pour la lecture évaluation / critique. Et il faut aussi pouvoir noter les évaluateurs : le cadre seul ne suffira à ce qu'il soit rempli avec talent, il évite simplement le simple commentaire libre et facile ; donc il faut un niveau supplémentaire où ceux qui font des critiques de qualité soient identifiés et valorisés.


Dernière édition par mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 16:27, édité 1 fois

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  le koala le Mer 10 Mar - 16:07

@ Victor.
Le souci d'objectivité méthodologique est très louable mais je dois dire que je ne te suis plus du tout quand tu écris: "Cette méthode ne s'attache qu'à indiquer les fautes d'écriture indéniables et rien d'autre (...)
Elle ne fait place à aucune impression, à aucun goût personnel..."

Donc, ... à aucune critique non plus, on est d'accord.
repérer les fautes d'écriture, donc, ça concernerait "basiquement" les fautes de syntaxe, de vocabulaire, d'ortographe ? ...en ce cas je suis disposé à approuver ! Si c'est question de goût, en revanche, exit l'objectivité scientiste: on parle de littérature, pas de science exacte, ni d'ingénierie ! Il y a un petit point à préciser, là. Sinon on va droit au formattage, c'est-à-dire au bouzin.

le koala

Messages : 24
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Marco le Mer 10 Mar - 17:14

mon iPhone m'a tuer a écrit:
Victor.Digiorgi a écrit:.

Pour toute évaluation de texte, rien ne vaut à mon avis la méthode utilisée en révision de traduction, qui consiste à noter en rouge tout ce qui ne va pas dans la rédaction, avec obligation absolue pour le réviseur de pouvoir donner au rédacteur une explication valable et indiscutable pour chacune de ses corrections.

.

Cette observation (et ce qui suit) concerne plutôt l'atelier d'écriture, qui sera un groupe particulier au sein de Bookz. Il faut définir (dans l'esprit de ton commentaire) les fonctionnalités particulières nécessaires à ce groupe. Mais c'est l'objet d'une discussion à part entière.

Les évaluations dont on parle sont plutôt les deux niveaux de lecture / notation communs à tout le réseau (donc transversal aux groupes et faisant partie du programme "core" ou central de Bookz) :

• lecture libre (avec simple commentaire sans aucun préformat)
• lecture évaluation (avec vraie critique demandant un certain formatage)

A ces deux types de lecture correspondent deux badges, qui évoluent symboliquement en fonction du nombre de commentaires/crtiques, cela afin de repérer et de valoriser les membres qui jouent le jeu de la lecture.

La lecture libre / commentaire ne pose pas de problème particulier. Elle ne doit pas être trop valorisée car celui qui écrit "c du kk ton boukin" est au même niveau que celui qui écrit deux ou trois lignes mieux orthographiées ou argumentées. (Sauf si on invente des notes négatives du genre "débile", alors celui qui écrit des commentaires débiles va avoir un badge représentatif de l'avis des autres sur sa débilité)

La lecture évaluation / critique doit être travaillée. Dans mon esprit, il faut un certain "formatage", c'est-à-dire un cadre imposé permettant au nouveau-venu de comprendre les requisits indispensables pour faire une vraie critique et non un simple commentaire.

A titre d'exemple, voici la fiche évaluation des Nouveaux Auteurs :
http://www.lesnouveauxauteurs.com/docs/evaluation.php?id=605

On voit que certaines questions / suggestions (= "mon résumé", "pourquoi cette note", etc.) obligent l'internaute à argumenter et accessoirement à démontrer qu'il a vraiment lu le livre.

Dans mon esprit, il faut inventer un cadre de ce genre (mais nettement mieux fait!) pour la lecture évaluation / critique. Et il faut aussi pouvoir noter les évaluateurs : le cadre seul ne suffira à ce qu'il soit rempli avec talent, il évite simplement le simple commentaire libre et facile ; donc il faut un niveau supplémentaire où ceux qui font des critiques de qualité soient identifiés et valorisés.


Totally et definitively yes!!
(je vais me pencher sur le "format" possible des critiques, propositions bientôt)

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 18:53

Après réflexion, je propose de supprimer purement et simplement le commentaire simple du livre. Cela complique les choses inutilement.

C'est-à-dire que comme sur FB, on peut écrire ce commentaire sur la page d'un auteur ("salut c du kk ton boukin" ou plus évolué).

Mais en dessous du livre, et comme badge transerval du réseau, juste une fonction critique avec un préformatage de cette critique obligeant le lecteur à développer ses arguments, et non à écrire "salut c du kk ton boukin".

(Et aussi la fonction : donner une note au critique, afin que les bons évaluateurs soient reconnus et au sommet symbolique de leur catégorie)

Qu'en pensez-vous ?

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Marco le Mer 10 Mar - 19:08

Très intéressant, Iph'.
Juste une incertitude: dans ce que tu dis, le premier venu ne peut pas laisser de com' baclé sur la "page" du livre, mais ça signifie qu'il ne peut pas balancer une note/évaluation à la va-vite non plus, ou tu dissocies?
Si c'est ça, là tout de suite, je vois un super avantage et un inconvénient peut-être pas super.

Avantage: ça donne encore plus d'importance aux critiques "sérieuses" et ça réduit sacrément les stratégies de branleurs cooptés (hop 10/10 pour toi, tu penses à faire pareil pour moi, hein? hin hin hin) .

Inconvénient: je pense qu'il peut y avoir de "bons" lecteurs, sensibles et tout ça, qui ne sont pas à l'aise dans la rédaction d'une critique construite (même si la construction est en partie pré-déterminée).

Pesant le pour et le contre, je suis quand même plutôt pour.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 19:32

Eventuellement, pour chaque livre, trois notes :

• note libre (sur 10, tout le monde peut le faire sauf l'auteur)
• note critique (sur 10, mais impossible si l'on n'a pas rempli une fiche critique complète)
• coups de coeur (0 à 5 étoiles, permet de dire si l'on a trouvé "quelque chose" malgré une note mauvaise, par exemple)

Le bon lecteur qui n'a pas envie (ou capacité) de faire une note critique peut quand même exprimer son avis par les deux autres systèmes de notation.

A cela peut s'ajouter un algorithme plus complexe : dans le calcul de la note moyenne critique, les lecteurs pèsent en fonction de leur badge. C'est-à-dire (au hasard), nic, qui a un badge à 97 points car il fait beaucoup de critiques et parce que ses critiques sont bien notées par les membres du réseau, pèse plus lourd dans le calcul de la moyenne que iPh, qui n'a rien foutu sinon critiquer un livre d'une copine (et dont le badge est donc à 1 point).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enfer !

Message  nic le Mer 10 Mar - 20:28

Houlala, va falloir que je bosse !
Blague à part, je reconnais (ça me fait mal) la pertinence de vos réflexions sur le réseau social et la nécessité d'un système d'évaluation pointu, mais je me sens (par anticipation) un peu mal à l'aise avec tout ce côté page-à-soi, notations, pré-formatage critique... En fait, être dans mon coin une star du commentaire, avec plein de petites étoiles, ça ne me branche pas trop. L'E-réputation, bof - je n'ai même pas de blog...
Ce qui me plaît, je l'ai dit quelque part, c'est l'esprit de bande, la conversation dans une dynamique de projet, fort ce que je peux avoir donné par ailleurs, dans la limite de mes maigres compétences.
Une fois né le réseau social, je me retrouve seul avec mes étoiles et mes étoilés, à tourner en rond, non ?

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Victor.Digiorgi le Mer 10 Mar - 21:42

mon iPhone m'a tuer a écrit:
Victor.Digiorgi a écrit:.
Pour toute évaluation de texte, rien ne vaut à mon avis la méthode utilisée en révision de traduction, qui consiste à noter en rouge tout ce qui ne va pas dans la rédaction, avec obligation absolue pour le réviseur de pouvoir donner au rédacteur une explication valable et indiscutable pour chacune de ses corrections..
Cette observation (et ce qui suit) concerne plutôt l'atelier d'écriture, qui sera un groupe particulier au sein de Bookz. Il faut définir (dans l'esprit de ton commentaire) les fonctionnalités particulières nécessaires à ce groupe. Mais c'est l'objet d'une discussion à part entière.
C'est que justement, et c'est peut-être malheureux mais c'est ainsi que je le vois, nos « écrivains » ont surtout besoin d'un atelier d'écriture …

Cela posé, iPhone, nous nous connaissons assez bien pour que tu saches l'influence mutagène qu'une longue présence en Amérique du Nord a pu avoir sur ma personne, ce qui me permet de percevoir aujourd'hui l'incroyable détermination intellectualiste de l'Européen en même temps que je pense et agit maintenant en fonction de celle, pragmatiste, du Nord-Américain que je suis devenu.

Permets-moi donc de revenir un instant à ce titre sur ta remarque suivante :

mon iPhone m'a tuer a écrit:
mon iPhone m'a tuer a écrit:A titre d'exemple, voici la fiche évaluation des Nouveaux Auteurs :
http://www.lesnouveauxauteurs.com/docs/evaluation.php?id=605
Dans mon esprit, il faut inventer un cadre de ce genre (mais nettement mieux fait!) pour la lecture évaluation / critique. Et il faut aussi pouvoir noter les évaluateurs : le cadre seul ne suffira à ce qu'il soit rempli avec talent, il évite simplement le simple commentaire libre et facile ; donc il faut un niveau supplémentaire où ceux qui font des critiques de qualité soient identifiés et valorisés.
Je note d'abord que nous nous rejoignons sur la nécessité de ne pas laisser n'importe qui dire n'importe quoi. Il faut en effet pouvoir noter les évaluateurs ou, comme je le pense, pouvoir exiger des explications de leur part, justifications à l'appui s'il le faut.

Cela dit, permets-moi de me servir de la partie de texte suivante, extraite du « roman » du site où mène ton lien, pour illustrer ce que j'entends en affirmant que nos « écrivains » ont surtout besoin d'un atelier d'écriture, et peut-être de rien d'autre pour l'instant. Il est d'ailleurs à mon avis fort probable que nos « critiques » ont de leur côté besoin eux aussi d'un atelier. De lecture.

« - Tu ne prends pas quelques boites de conserve ?
- Je n'ai rien pour les faire chauffer, et je ne vais pas
m'encombrer avec ça.
- Mais qu'est-ce que tu vas manger ? Il faut que tu manges...
- Merci, je suis au courant ; je me débrouillerai.
- Mais te débrouiller comment ? Tu veux me dire ?
- Je rendrai des services aux gens, je ferai des petits travaux en
échange d'un repas...
- Et si tu ne trouves personne ? Et si tu tombes sur des escrocs ?
- Ne vois pas le mal partout...
- Mais il EST partout ! Tu ne lis pas les journaux ? Tu ne vois pas
tous ces gens qui disparaissent, ces jeunes filles qu'on retrouve
violées ou étranglées ?
- Au dernières nouvelles je ne suis pas une jeune fille, ça
m'étonnerait qu'on me viole ; et je sais me défendre... »


Aux dernières nouvelles

Si au bout des dix premières lignes une faute pareille saute aux yeux, il est probable que le « roman » en est truffé et qu'il n'est donc pas le fait d'un écrivain, mais d'un élève de troisième en pleine rédaction d'un simple devoir. La charité la plus élémentaire consisterait à contacter le rédacteur en privé pour lui donner l'adresse d'un cabinet de relecture (c'est cher) ou lui conseiller fortement de trouver un ami relecteur.

Mais si cette faute est évidente et ne mérite aucune discussion car elle se situe à un niveau si élémentaire que ça pourrait ne pas valoir la peine d'en parler, ce n'est pas la même chose avec la faute suivante, dont l'analyse se situe à un autre niveau.

« .Et si tu tombes sur des escrocs ?
- Ne vois pas le mal partout... »


La faute est difficile à voir. Elle ne se voit d'ailleurs pas. Elle s'entend... Mais pour l'entendre, il faut une oreille de musicien. Pourquoi penses-tu que Peggy Sastre (Raspoutine) réussit à publier ses essais comme elle le fait et qu'elle nous laissera à l'évidence un jour tous sur place ? Pourquoi ? Parce que elle a l'oreille musicale ! … Quand Mozart se rend compte qu'il ne sait pas bien se débrouiller lorsqu'il est confronté aux problèmes que lui pose le contrepoint, qu'est-ce qu'il fait, malgré tout le génie qui l'habite ? Il va prendre pendant quelques mois des leçons de contrepoint auprès d'un professeur de composition spécialisé en contrepoint. Mais Mozart savait quand même depuis longtemps toutes les ficelles de l'enchaînement des phrases musicales, qui se situe au niveau le plus élémentaire de la composition.

Ces ficelles de l'enchaînement des phrases musicales, notre « romancier » les ignore …

Vous voulez écrire, mesdames et messieurs ? Commencez par apprendre le solfège !

À la place de LaurenceO, j'aurais donné un zéro à Phillipe Brondeur, mais pas un zéro de méchanceté ni de cruauté, au contraire ! Ça aurait été un zéro de bienveillance lui indiquant le chemin du redoublement de la troisième pour son plus grand bien.

.


Dernière édition par Victor.Digiorgi le Jeu 11 Mar - 0:56, édité 1 fois

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Marco le Mer 10 Mar - 23:14

I-phone 17.32: ça me va, tes 3 niveaux de notes. (juste un truc: les "coeurs", c'est en plus de la note, à côté, pour le potentiel et le "quelque chose malgré la note", c'est ça? d'où en fait deux niveaux, avec deux possibilités à chaque fois: 1) lecture libre: note et/ou coeurs. 2) lecture critique: note et/ou coeurs. Je le sens bien, avec le système de pondération que tu as évoqué.

nic 18.28: mais tu l'auras, ton esprit de bande, avec tous les groupes possibles et imaginables, non cloisonnés, transversaux. Tiens, rien que le groupe des "copains de nic qui aiment parler textes avec nic et même contester nic parce que nic n'aime pas le consensus" (650 membres), tu devrais trouver ton bonheur. Quant au système de mise en valeur des critiques appréciés, t'inquiète, si vraiment tu n'aimes pas l'e-reputation et la reconnaissance, il doit être possible de mettre en place un algorithme pervers qui reconnaitra le poids de tes avis mais te représentera, toi, comme un commentateur éternellement débutant et négligeable. Wouahahahah!
(moi qui suis vil et glauque, je ne suis pas contre de l'e-reputation de temps en temps)

Victor 19.42: c'est triste à dire, mais certains "auteurs" ne supportent pas le moindre conseil, leur parler de musique du texte c'est un peu comme leur cracher à la figure Shocked Mais oui, des ateliers, plein de groupes d'ateliers pour ceux qui non seulement supportent mais en plus demandent des conseils, on espère bien qu'il y en aura!

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 23:45

Marco a écrit:I-phone 17.32: ça me va, tes 3 niveaux de notes. (juste un truc: les "coeurs", c'est en plus de la note, à côté, pour le potentiel et le "quelque chose malgré la note", c'est ça? d'où en fait deux niveaux, avec deux possibilités à chaque fois: 1) lecture libre: note et/ou coeurs. 2) lecture critique: note et/ou coeurs. Je le sens bien, avec le système de pondération que tu as évoqué.
Oui c'est cela, dans mon esprit les coeurs ou étoiles permettent surtout de corriger une mauvaise note : le livre a plein de défauts en l'état, mais il a des pages sublimes, je lui mets 3/10 (parce qu'il faut reprendre beaucoup de choses s'il fallait le publier) mais 4 étoiles sur cinq (parce que les pages révèlent un potentiel important).

Je plussoie tes observations à nic et Victor. Que des milliers de groupes et ateliers fleurissent !

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grupetto

Message  nic le Mer 10 Mar - 23:48

Marco a écrit:tu l'auras, ton esprit de bande, avec tous les groupes possibles et imaginables, non cloisonnés, transversaux.
Et où flatterai-je les commentateurs vils et glauques, ou parlerai-je dodécaphonie avec Victor "Mozart", je ne vais quand même pas faire des groupes pour ça ?

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 23:51

nic a écrit:
Et où flatterai-je les commentateurs vils et glauques, ou parlerai-je dodécaphonie avec Victor "Mozart", je ne vais quand même pas faire des groupes pour ça ?

Si justement, c'est le principe, soit tu créées un groupe ad hoc, soit tu amènes le sujet dans le groupe idoine déjà créé.

Non seulement tu peux faire des groupes, mais des guerres entre groupes. Donc si tu aimes "l'esprit de bande", tu vas être servi.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  nathrrr le Jeu 11 Mar - 0:17

Je notes d'abord
Hum, quand on écrit un post pareil...

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Victor.Digiorgi le Jeu 11 Mar - 0:54

nathrrr a écrit:
Je notes d'abord
Hum, quand on écrit un post pareil...
Quand on écrit un message pareil, on fait preuve d'humilité, on ferme sa gueule et on va immédiatement corriger la conjugaison de son verbe noter en remerciant bien bas celui ou celle qui a relevé l'erreur, mais sans oublier toutefois de signaler que, hum, quand on écrit « un post » ...

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  nathrrr le Jeu 11 Mar - 1:28

Moi, j'anglicise sans complexe !

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Victor.Digiorgi le Jeu 11 Mar - 2:15

.

Bravo ! Il y en a qui, sans complexe non plus, crachent sur les étoiles, mais c'est une autre histoire ...

.

Cela dit, voilà pour moi l'occasion de m'expliquer personnellement sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur, à savoir que je ne suis pas un écrivain mais que je souhaiterais vivement le devenir.

Mais comment en suis-je arrivé là, et pourquoi n'ai-je pas tenté de faire le saut, compte tenu du fait que quiconque me connaît sait parfaitement que j'ai extrêmement bien vécu de ma plume pendant les 30 dernières années de ma vie active ?

Eh bien voilà : J'ai toujours écrit dans un domaine qui était assez lucratif pour me permettre de m'offrir les services d'un réviseur, car il faut que je vous le dise, j'ai une fâcheuse tendance à commettre d'impardonnables erreurs d'étourderie lorsque je rédige quoi que ce soit. Et le plus terrible, c'est que si je vois parfaitement les erreurs des autres, je ne vois pas très bien les miennes. En me connaissant donc moi-même sur un fond certain de socratisme appliqué, j'en suis arrivé au moyen de la révision de tous mes écrits professionnels par autrui à ne communiquer à mes clients (Scientific American, Microsoft, Boeing, Ford, etc.) que des textes parfaits. Mais comme je le disais plus haut, ces textes étaient particulièrement lucratifs, comme le sont tous ceux qui traitent exclusivement de technique ou de science. Mais dans le domaine du roman, qui m'a toujours intéressé, ce n'est pas pareil. Il est impossible de débuter dans ce domaine en gagnant l'argent nécessaire au paiement d'un réviseur chevronné.

C'est pourquoi je ne me considère pas comme un écrivain, loin s'en faut. Mais c'est aussi pourquoi en venant m'inscrire sur le présent forum, je caressais le secret espoir de le devenir après avoir rencontré quelqu'un d'assez disponible et d'assez capable pour chercher et trouver dans les nouvelles ou les petits romans que j'aimerais bien matérialiser un jour les erreurs du genre de « je notes », dont je sais être parfaitement capable, j'allais dire à ma grande honte, mais ce n'est pas le cas. Pourquoi ? Eh bien parce que dans le coin du monde où je me trouve, il n'y a aucune honte à faire réviser ses textes par autrui. Au contraire ! Et il arrive même qu'au début de très sérieux essais ou de romans à succès publiés par de grands éditeurs, on trouve une liste de remerciements comprenant souvent le nom du réviseur, et parfois même celui du correcteur du réviseur !

Voilà voilà ...

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  nathrrr le Jeu 11 Mar - 12:03

Bon, mea culpa, je n'aurais pas dû faire de retour à l'envoyeur. Ce n'est pas le lieu et c'était concon. Ta petite "démonstration" m'avait quelque peu asticotée... Mais peut-être l'ai-je lue un peu vite et mal intreprétée ??? Donc stooooooop sur le sujet, on ne va pas polluer le forum avec ces bêtises ! Pour continuer (un tout petit peu, promis) sur ce que tu viens d'écrire, j'ai été une abominable puriste qui reprenait toute les fautes de ses petits copains pendant la récré et regardait de haut tous ces pôvres gens pour qui l'orthographe était une science obscure. Et puis sur le tard j'ai un peu étudié la linguistique, et je me suis rendu compte que le bon usage que je prônais menait juste à une langue musée. Cela a été une bonne claque. Par ailleurs, je me suis désolidarisée de la bonne vieille conception artistocratique de l'orthographe. On peut faire plein de fautes et n'en être pas moins des plus intelligents et des plus cultivés, découvrai-je effarée. Et moi, comme toi, comme à peu près tout le monde, je fais des fautes d'inattention, et j'avoue sans plus de honte avoir une orthographe lexicale déplorable. Les incohérences du français en la matière sont légion ! Là, par exemple, j'ai un correcteur angliche, je n'ai pas le temps de revenir en détail sur mon pavé, et je grimace à l'idée de tout ce que j'ai pu laisser passer.
C'était pour faire bref, et clore le sujet si tu le veux bien...?
ps : désolée, y'a de la pub sur le mot copain, c'est un forum gratos, ça a ses inconvénients.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Vilnus Atyx le Jeu 11 Mar - 14:04

Pour revenir au fil, plusieurs remarques :
Sur les notes :
Je ne me retrouve pas bien avec le principe d'une note sur 10. Je pense qu'un système plus fin, et qualitatif serait préférable (et plus dans l'esprit). Ce qui n'empêche pas le système d'affecter une notation symbolique utile pour les classements par exemple. Pour les romans, plusieurs critère peuvent être notés : style, orthographe, intrigue, personnages principaux, personnages secondaires, idées. L'auteur pourrait aussi choisir de faire évaluer quelques critères de son choix (humour, syntaxe, vocabulaire), ce qui peut lui amener des informations précieuse dans son travail.

Sur l'évaluation des évaluations :
Donner de l'importance à ceux qui font beaucoup d'évaluations, oui (Ça rejoint d'ailleurs ma proposition de bourse d'évaluation que je formulais dans un autre fil). Mais la masse ne suffit pas. Il faut noter les évaluations (déjà dit bien sûr). Peut-être n'est-il pas besoin de définir des critères (là, une note sur 10 ne me dérange pas). Par contre, qui évalue l'évaluation? Il me semble que seuls ceux qui ont lu et/ou critiquer le texte devraient avoir le droit de le faire (et peut-être l'auteur). Les meilleures évaluations doivent aussi être plus visible sur la page du texte.

Sur la perte de l'aspect convivial évoqué par nic :
Évidemment, l'absence de commentaires libres pose problème sur cet aspect. Mais sans doutes les commentaires libres incitent à la paresse. Il faudrait trouver un autre moyen. Ou peut-être laisser à l'auteur le choix d'ouvrir les commentaires libres ou non.

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum