Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 15:27

Si l'orientation Bookz / réseau social du texte est retenue, on doit parler le même langage pour que nos échanges aient un sens et progressent. C'est-à-dire que l'on doit "visualiser" à peu près le réseau (par écrit, c'est très dur, un bon schéma serait utile).

Dans Bookz, je vois trois niveaux :

- la page perso (=entrée universelle du réseau pour le membre)
- le groupe (future association de membres par goût / projet)
- les éléments permanents (par exemple dans un coin de la page perso, les infos transversales du site ; et dans un coin du réseau avec accès depuis la page perso, le catalogue complet des textes déposés avec recherche multicritères).

A noter que le contenu du permanent est mobile : par exemple, une fenêtre permanente "les meilleures notes" apparaît sur chaque page perso, mais qui changera tout le temps si on décide de mettre en fait les meilleures notes par genre avec un changement toutes les demi-heures (elle changera de toute façon en fonction des notes et de la période retenue, meilleures notes de la semaine, du mois etc.).

Avec cette visualisation nouvelle et dans nos premiers échanges, l'idée d'Atelier lancée par Marco et l'idée de Revue lancée par Eleonore correspondant ainsi au niveau groupe... sauf si on décide qu'ils apparaissent dans un niveau "permanent", parce que la plateforme Bookz elle-même (comme groupe de tous les groupes) estime nécessaire de produire une revue et un atelier d'écriture, comme fonctions transversales du réseau. C'est là où nos débats prennent un sens à l'intersection de la fonctionnalité et du jugement de valeur : en tant que groupe fondateur de Bookz, nous discutons de ce qui est central/périphérique (et en conséquence des outils à programmer dès le départ ou plus tard).

Je propose d'appeler "central" ce que l'on veut voir apparaître partout / en permanence / dès le lancement et "périphérique" le reste.

Donc

1) suis-je à peu près clair ?

2) si oui et à ce stade, il faut déjà débattre du niveau "central" de Bookz, à savoir la structure de la page perso (en tant qu'auteur et lecteur, quelles fonctionnalités, quels niveaux commentaires/critiques, quel taggage des textes pour leur indexation, etc.) et donc essentiellement le niveau "permanent" (en tant que plateforme, que voulons-nous comme finalité commune dès le départ et que laissons-nous a contrario comme finalités particulières des groupes à naître)

3) important : cette discussion a pour seul but de se mettre d'accord sur la représentation fonctionnelle de Bookz (la distinction central/périphérique). Une fois que l'on est d'accord (représentation commune du réseau et de ses niveaux), il faut ouvrir des fils particulier, plutôt dans Modules. Par exemple, le fil "Page perso" où chacun dit clairement : moi, si j'arrive sur ma page perso de Bookz, voilà ce que je veux voir tout de suite et voilà ce que je ne veux surtout jamais voir. Par exemple encore, un fil "Revue : central ou périphérique?" où chacun dit si la production d'une revue apparaît comme finalité particulière/future d'un groupe ou finalité commune/initiale de la plateforme. (Dans la seconde hypothèse, il faut bien sûr fixer la méthode et créer les fonctionnalités ad hoc dès le programme coeur de Bookz ; sinon, c'est le groupe Revue qui fixera tout cela ensuite).

4) (ajout) Dernière précision, il faut être réaliste (on ne peut pas passer trois ans à programmer des kilotonnes de fonctionnalités dès le départ) et il faut aussi avoir en tête que la force du Net communautaire / collaboratif, c'est son ouverture et sa générativité. Plus on restreint au départ, moins on stimule / profite de l'inventivité future des membres. Le central doit donc être bien médité, car c'est lui qui donnera la première impression aux futurs membres. Si tout semble mâché, cadré, fixé, cela risque de rebuter ou de paraître un réseau très axé sur des finalités particulières.


Dernière édition par mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 18:03, édité 1 fois

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  Marco le Mer 10 Mar - 16:56

I-Phone: Ben tiens, sûr qu'on est d'accord sur les 3 niveaux, patron! Et ne serait-ce que pour ça, je dis: champagne drunken (il n'y a pas de smiley "coma éthylique", dommage _ à prévoir dans les futures fonctionnalités centrales?)

Je reviens brièvement sur le débat ouverture/qualité, parce que c'est déterminant pour savoir ce qu'on met en central/périphérique.
Précaution oratoire: il ne faut pas que l'on caricature nos opinions respectives en "optimisme vs frilosité", "ouverture démago versus élitisme snob"etc.
Perso, je suis ok sur touts tes points, l'ajout 4 inclus: oui, un max de souplesse pour un max d'évolutivité, donc pas de rubriques "directives" quand l'utilisateur débarque sur sa page perso (son point d'ancrage, donc).
Maintenant, il y a des fonctionnalités centrales qui peuvent encourager ou pas l'implication, la qualité, etc.
Si on part sur du: "advienne que pourra, les gens qui viennent sont de toute façon motivés, leurs auteurs vont spontanément lire et commenter les autres pour être lus et commentés également, il y en aura pour tous les goûts, personne ne fera de l'ombre à personne", c'est juste et stimulant (et rassurant) dans la théorie, mais ça néglige des données simples du réel. Par exemple, il faut savoir (je parle d'expérience, observations répétées) que beaucoup d'auteurs de manuscrits qui ont envie d'être lus et qui ont donc tout intérêt à lire les autres... ne le font PAS DU TOUT. C'est couillon, mais c'est ainsi. Egocentrisme, paresse, mais surtout: multiplication des possiblités d'exposition des manuscrits. Il faut bien comprendre que "chez nous" seront visibles des oeuvres également visibles sur 3 ou 5 ou 12 autres plateformes d'écriture/lecture! Beaucoup d'auteurs posent leur texte partout où ils le peuvent, et passent voir de temps en temps si quelqu'un a mordu à l'hameçon! ... Alors certes chez nous ça sera tellement plus beau, plus cool, plus diversifié qu'ils auront sans doute envie de s'y fixer à tout jamais santa . Mais voilà donc pour moi quelque chose d'essentiel: une fonctionnalité qui mette vraiment en valeur les critiques, qui les distingue des simples commentateurs hâtifs comme tu en parles ailleurs, pour qu'il y ait une véritable ENVIE de lire/commenter, par delà le seul désir ou intérêt perso de lire et commenter.

Dans le même ordre d'idée: je pense que dans le "permanent" il faut quelque chose de "sérieux". (pas l'atelier, non, ça c'est très bien dans un ou plusieurs groupes, j'en suis maintenant convaincu). Une revue centrale? un éditorial hebdomadaire? Je ne sais pas, mais quelque chose qui envoie un signal fort à des auteurs "sérieux": "oui ici, garçon (ou: fille), on se marre bien, mais ta belle grande tentative littéraire a aussi toute sa place". Je m'explique: des rigolos (non, ce n'est pas péjoratif), des gens qui ont une approche cool et ludique de l'écriture, on en aura plein, on n'aura pas à les convaincre de venir, et c'est très bien ainsi: ils seront immédiatement comme des poissons dans l'eau. A côté de ça, t'as des gens qui ont passé des années sur un texte, ils ont l'impression de jouer leur vie dessus; ceux-là, ils ne veulent pas montrer leur texte n'importe où. On a souvent parlé de qualité ici. Je suis le premier à penser que le nombre indéfini de participants n'étouffe pas la possiblité de découvrir de la qualité, au contraire; mais il faut des conditions optimales pour que des auteurs "sérieux" se sentent en confiance. Je ne demande pas grand-chose, m'sieur: juste un petit clic possible qui montre à Arthur Rimbaud qu'il ne va pas griller ses poèmes audacieux sur un réseau social fun et seulement fun.

Ajout: concrètement, les deux fonctionnalités "orientées" que tu évoques dans le post en dessous, me conviennent parfaitement! Classements par "catégories" et non pas classement général populaire, "badge" des commentateurs-critiques.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 17:43

(Marco) Hips Laughing

Point 1 : la critique comme centrale, je suis d'accord. Les autres ? (à nouveau, ne pas débattre ici des fonctions pratiques = programmations liées à la centralité, c'est dans les modules, en l'occurrence dans le fil évaluation ou dans le fil critique / commentaire)

Point 2 : un autre élément central (newsletter, éditorial, revue...), à débattre. Je suis d'accord avec ton exposé de principes, à savoir que la pente naturelle sera le fun un peu débile et l'ignorance de son voisin, donc qu'un maximum de rappels sur la finalité première (lire, valoriser et détecter des talents) – et un rappel qui ne soit pas seulement le point 1 (valorisation de la critique) – est nécessaire.

MAIS, dans l'hypothèse revue, newletters ou autres, que j'appelle désormais "média central", il y a toujours le problème de base du site à deux niveaux : soit on admet qu'une minorité donne le la (et donc ici maîtrise le contenu du média central), soit on considère que c'est incompatible avec le pur collaboratif (stricte égalité des membres) dont l'esprit sera immédiatement cassé par une "parole dominante" (©️ LS). Pour parodier un slogan de mai 1968 : Je participe, tu participes... ils décident à ma place.

Donc le problème est : quand tu dis envoie un signal fort à des auteurs "sérieux", qui détermine le sérieux en question? Soit c'est une fonction autosélective du site (sérieux = le plus de critiques construites), soit c'est une décision arbitraire d'un soviet (soviet : assemblée des critiques évaluateurs par exemple).

A mon sens, Arthur Rimbaud devrait être satisfait que sur la page de chaque membre du réseau s'affiche les meilleures sélections du moment par genre (et les meilleures sélections de l'histoire du site dans l'absolu, par exemple), sans qu'il soit besoin de faire un n° spécial "les génies méconnus de Bookz" qui va dégoûter 99% des génies méconnus non cités dans ce numéro. Car enfin, Rimbaud a fait un magnifique recueil de poèmes, il a non seulement le meilleur score du moment dans la rubrique "poésie" mais aussi le meilleur score de tous les temps dans ce genre. Si ce score ne correspond qu'à 80 lectures, alors que dans la catégorie à côté, littérature sentimentale, Marc Lévo parade en tête avec lui aussi le meilleur score de tous les temps et 800.000 lecteurs, ben c'est pas grave, Rimbaud et Levo apparaîtront comme égaux dans l'excellence de leur genre sur la page des membres de Bookz.

Donc je dirai plutôt : en central, un classement des meilleurs auteurs / genre et des meilleurs critiques, sur une période temporelle donnée et dans l'absolu. Pas de média central, qui posera toujours le problème du contenu : soit il est ouvert et cela ne sert à rien (aucune visibilité particulière du sérieux), soit il est fermé et cela pose des problèmes (fermeture arbitraire, désaccord sur ce qui est sérieux, etc.)

Ajout : en revanche, le groupe Critiques et le groupe Revue ont vocation à travailler ensemble (et vite) pour proposer toute la communauté Bookz une sélection de ce qu'ils jugent meilleur. A mon avis, cela correspondra au "sérieux". Mais le contenu de cette sélection ne devrait pas être imposé, juste proposé (on peut en débattre si l'on préfère imposer, donc).


Dernière édition par mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 17:59, édité 1 fois

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 17:58

Ajout, mais indépendant : si on pense que la communauté Bookz, même avec un système de critiques exigeantes, ne sera pas capable de reconnaître Rimbaud et que celui-ci aura un score médiocre même dans la catégorie "poésie", alors cela pose un autre débat, philosophique, sur la répartition et la valeur des jugements de goût dans une population. A mon sens, c'est un faux débat. Un système parfait n'existe pas, on peut essayer de diminuer la probabilité qu'un talent soit ignoré de tous, mais pas obtenir que tous reconnaissent un talent. Donc en clair, si Rimbaud trouve ne serait-ce que 5 critiques qui crient au génie, eh bien on a rempli notre rôle, tant pis si 50 critiques préfèrent les poésies du voisin, qui sont des considérations versifiées sur son amour des chats et des jolies fleurs.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  Marco le Mer 10 Mar - 18:04

Bah les points 1 et 2 tels que tu les synthétises me suffisent largement.
Pour l'"éditorial" central, je ne pensais de toute façon pas à je ne sais quel coup de pouce pour tel ou tel auteur exigeant (démerde-toi, Arthur Rimbaud, sale morveux), qui conduirait bien sûr à des travers qu'on ne connaît que trop bien. Non, je pensais à un éditorial plus théorique, généraliste, un truc un peu exaltant quoi (ce qui n'empêhce pas une newsletter plus fun aussi) _ et de nouveau ça rejoint le point 2.
Du reste, tout le temps qu'on ne passera pas à rédiger des putains de newsletter sérieuses qui gonfleront plein de gens et nous rendrons suspects de dieu sait quoi, eh bien ce temps on pourra l'investir sur des groupes/critiques/concours de pure folie et/ou hyper-maxi-top-exigeants. (et en plus ça nous permettra de prendre des vacances de temps en temps).
Donc ok pour moi.
Reste à détailler les petits trucs qui encourageront la qualité.
Et donc à débattre violemment.
Twisted Evil


Ajout: ah oups je vois ton propre ajout. Euh là, désolé, tu n'as vraiment pas compris ce que je disais sur notre néo-Arthur Rimbaud (sans doute parce que je fus confus). Une fois qu'il est chez nous, il fait sa vie, le père Arthur Rimbaud, et advienne que pourra, bien sûr. Non, moi je parle de l'envie d'Arthur Rimbaud de venir ou pas, tout simplement!! La confiance que la démarche inspire au départ, quand il entend parler pour la première fois de notre truc. Tu vois mieux?

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 18:47

Marco a écrit:
Ajout: ah oups je vois ton propre ajout. Euh là, désolé, tu n'as vraiment pas compris ce que je disais sur notre néo-Arthur Rimbaud (sans doute parce que je fus confus). Une fois qu'il est chez nous, il fait sa vie, le père Arthur Rimbaud, et advienne que pourra, bien sûr. Non, moi je parle de l'envie d'Arthur Rimbaud de venir ou pas, tout simplement!! La confiance que la démarche inspire au départ, quand il entend parler pour la première fois de notre truc. Tu vois mieux?

Oui beaucoup mieux ! En fait mon ajout concernait aussi des remarques lues de-ci de-là, peut-être me trompé-je, mais je pense que l'argument du "nombre idiot" (structurellement incapable de reconnaître le talent) flotte dans certaines têtes. J'avais voulu hier poster une discussion à ce sujet (sur la philosophie générale du collaboratif, ce qu'on peut et ne peut pas en attendre), et puis pas le temps, alors j'ai mis là cette incise.

Donc oui, si notre Rimbaud ouvre sa page perso avec sa chère oeuvre prête à être postée, et qu'il voit tout de suite comme information principale que les groupes les plus populaires sont "j'ai envie de coucher avec Marco" et "Aimez-vous les chats siamois?", il va s'enfuir.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  Marco le Mer 10 Mar - 19:13

On est ok.
(mais ne va quand même pas sous-estimer l'effet que je peux produire sur Arthur Rimbaud) What a Face

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  nathrrr le Mer 10 Mar - 23:12

Oh là ! Vous n'auriez pas un peu peur de l'horizontalité les gars ??? Bon, j'me fais peut-être des idées...
Kuranes et moi avons bossé un peu aujourd'hui sur les flowcharts - le déroulement des actions sur le site. Je viens de trouver un outil pour travailler dessus en partage. Me reste à trouver le temps de commencer le doc. En attendant, vous ne voulez pas aller voir d'un peu plus près comment fonctionnent les réseaux sociaux ?

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 10 Mar - 23:38

nathrrr a écrit:Oh là ! Vous n'auriez pas un peu peur de l'horizontalité les gars ??? Bon, j'me fais peut-être des idées...
Kuranes et moi avons bossé un peu aujourd'hui sur les flowcharts - le déroulement des actions sur le site. Je viens de trouver un outil pour travailler dessus en partage. Me reste à trouver le temps de commencer le doc. En attendant, vous ne voulez pas aller voir d'un peu plus près comment fonctionnent les réseaux sociaux ?

Ben si, en fait. Ayant quitté FB après trois semaines parce que cela me filait la nausée, ayant constaté que des personnes chères y sont devenues addicts à des occupations d'âge mental 3 ans, j'ai en effet parfois un peu peur de l'horizontalité affraid (Comme ce n'est rien à côté de mon allergie à la verticalité, cela passe, mais enfin...)

Je vais quand même y retourner (sur FB) pour voir, mais il me semble que la perspective de notre Rimbaud arrivant en plein milieu d'un concours très populaire sur le meilleur poème consacré au pet n'est pas absolument délirante. Sauf si FB est devenu le temple du débat philosophique, de la création scientifique et de la critique littéraire, je vais donc voir cela...

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  Marco le Jeu 11 Mar - 1:35

Ben Nathrrr, le truc, c'est que par définition personne n'a l'expérience d'un réseau social littéraire... puisque ça n'existe pas encore!
Pour ce que j'en ai vu, FB est surtout un outil de communication rapide et tout azimut. Là, on parle de lire des textes, les commenter, les retravailler etc., pas seulement de retrouver les copains perdus de vue, d'échanger des infos, des impressions et de passer de bons moments dans des groupes d'affinité. Ce n'est pas la même temporalité, pas la même perspective.
Donc non, je ne suis pas inquiet, l'horizontalité me va très bien _ ne serait-ce que parce qu'elle permet d'éviter tous les écueils de la verticalité, trop nombreux à l'échelle où on sera.
Mais horizontalité ne signifie pas forcément aplatissement, il n'est pas inutile de se poser des questions sur les petits "plus" possibles qui encouragent les dynamiques de lecture/commentaires/ écriture.
Je veux dire: sur FB, tu n'es pas censé te prendre la tête (pour ce que j'en ai vu). Quand on fait la critique d'un livre, c'est du plaisir, mais un peu de prise de tête aussi. Ce n'est pas forcément mal d'en tenir compte en pensant aux fonctionnalités, et ça ne remet pas en cause l'horizontalité générale.
Bon, maintenant, si des gens veulent témoigner sur tout ce qui se fait de super intéressant sur FB (et transposable tel quel chez nous, sans "ajout" de fonctionnalité), je suis preneur, je ne demande pas mieux que d'horizontaliser comme un fou. Fins connaisseurs de FB, je vous écoute.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 11 Mar - 1:38

Marco a écrit:(...)
Bon, maintenant, si des gens veulent témoigner sur tout ce qui se fait de super intéressant sur FB (et transposable tel quel chez nous, sans "ajout" de fonctionnalité), je suis preneur, je ne demande pas mieux que d'horizontaliser comme un fou. Fins connaisseurs de FB, je vous écoute.

J'hésitais à ouvrir un fil sur ce sujet : le meilleur de FB à reprendre, le pire à éviter (selon chacun bien sûr).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Furiclasse

Message  nic le Jeu 11 Mar - 1:38

C'est bien ça, les petits gars ! J'y vois plus clair. J'avais même compris que Marco en évoquant un "signal sérieux" ne souhaitait pas nécessairement un média central. Et pour ma part, oui pour un signal de ce type - en revanche un édito "fixe", très bof.
Comme élément central, est-ce qu'une sorte de fenêtre aléatoire sur ce qui se passe ailleurs, tout ce pourquoi on ne sait pas encore qu'on a des affinités, serait souhaitable/ possible ?

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  nathrrr le Jeu 11 Mar - 1:42

Marco, je dis juste de regarder comment ça fonctionne, et pas que fb tant qu'à faire...

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  Marco le Jeu 11 Mar - 1:51

Oui, mais alors là Nathrrr, t'es dure de lâcher un autiste comme moi en pleine jungle sociale réseautée...
Sérieux, t'aurais pas un petit indice, une piste à donner? Par exemple, quel réseau social existant te paraît être le plus proche de ce que nous voudrions et/ou de ce que vous cogitez avec Kuranes en ce moment?
Tu me donnes un nom et je fonce voir.

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  nathrrr le Jeu 11 Mar - 11:45

Il faudrait vous (au moins deux ou trois) inscrire sur FB avec une adresse poubelle (que vous trouvez par ex sur http://mailinator.com/)(il faut parfois essayer plusieurs noms de domaines pour tomber sur quelque chose qui n'a pas été repéré par fb)(binkmail.com doit marcher) et des pseudos bidon (que vous échangez, surtout, histoire de vous retrouver). Et après, faut explorer...
Sinon, j'ai mis quelque part un lien vers un talk intéressant sur le sujet. A retrouver sur le forum...

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 11 Mar - 14:30

nathrrr a écrit:Il faudrait vous (au moins deux ou trois) inscrire sur FB avec une adresse poubelle (que vous trouvez par ex sur http://mailinator.com/)(il faut parfois essayer plusieurs noms de domaines pour tomber sur quelque chose qui n'a pas été repéré par fb)(binkmail.com doit marcher) et des pseudos bidon (que vous échangez, surtout, histoire de vous retrouver). Et après, faut explorer...
Sinon, j'ai mis quelque part un lien vers un talk intéressant sur le sujet. A retrouver sur le forum...

Voilà parfait, pas trop de temps aujourd'hui mais je propose que l'on s'échange ici nos identités FB (quand elles sont créées) et que l'on lance un groupe privé (sur FB) afin d'y commenter ensemble les fonctionnalités intéressantes que l'on doit développer en me-too. Ce sera plus simple pour la programmation (je suppose) si l'on dit : l'idéal c'est ça, ça et ça ; à éviter c'est ça, ça et ça. A partir d'exemples concrets, on évitera certaines incompréhensions verbales où il faut 35 messages pour s'apercevoir que l'on parle de la même chose.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

FSB

Message  nic le Jeu 11 Mar - 14:53

Moi j'y suis déjà : c'est nic duf (je suis moyen pour les pseudos).

nic

Messages : 813
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  raspoutine le Jeu 11 Mar - 17:16

en tant qu'utilisatrice régulière de FB, je crois que ce n'est absolument pas le lieu pour débattre

Au plus haut de mon addiction (dont j'essaye toujours de me défaire) le seul intérêt était celui d'y avoir certaines "joutes" avec quelques amis de facebook (comme théorisés ici) - ça détend, ça fait rigoler, un peu réfléchir si le thème de la joute est une sorte de "broderie" d'écriture automatique, etc., mais ça s'oublie très vite. La faute à la "plateforme" où un clou chasse l'autre et où tout est question de flux. Chez les utilisateurs les plus actifs, scroller un seul jour d'activité peut prendre plusieurs dizaines de minutes.

sur les groupes, par exemple, il n'y a aucune notification si quelqu'un poste quelque-chose sur son "mur" (ce qui n'est pas le cas certes de l'espace de "discussion" dédié)

je ne sais pas, c'est peut-être mon côté "dinosaure" mais je trouve qu'on n'a encore rien fait de mieux qu'un forum (même un pourri comme celui ci Twisted Evil) pour discuter

(en tout cas mailinator, c'est impec')

télémonavi

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  nathrrr le Jeu 11 Mar - 22:09

Aller sur fb, c'est juste pour avoir une idée un peu moins vague de ce qu'est un réseau social, puisque la plateforme sera un réseau social, donc.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  raspoutine le Jeu 11 Mar - 23:18

nathrrr a écrit:Aller sur fb, c'est juste pour avoir une idée un peu moins vague de ce qu'est un réseau social, puisque la plateforme sera un réseau social, donc.

oui, mais justement le problème, je trouve que FB n'est pas un "bon" (ie.comme je l'entends) réseau social ! No

raspoutine

Messages : 208
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  nathrrr le Jeu 11 Mar - 23:26

On est d'accord. Mais c'est bien pour un novice total de comprendre comment on tisse son réseau, ce qu'est un ami, ce qu'est un groupe, etc.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  Marco le Ven 12 Mar - 0:43

D'accord Nathrrr. Mais dans ce cas je te rassure: je ne suis pas un novice total. (réseau, ami, groupe, j'ai beau être autiste, je vois le truc Wink _ FB, on y a tous fait un tour un jour ou l'autre, je pense _ c'est pour ça que je demandais une autre "adresse" justement, mais peu importe)

Marco

Messages : 1479
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Bourg-en-Bresse

Voir le profil de l'utilisateur http://marcsefaris.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse sur Bookz : central/périphérique comme base de débats

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum