Modèle économique et statuts de Bookz

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Mer 17 Mar - 23:47

Eleonore a écrit:(...) Regarde, parmi nous déjà, nous sommes 18 et quelques, et tu es la seule à être vraiment militante! Les autres ne rejettent pas l'édition traditionnelle mais veulent tenter de développer une nouvelle piste complémentaire.

(Détail : nath et moi on est deux à développer cet angle de rupture avec l'édition traditionnelle comme positionnement, mais OK cela ne fait pas de nous une ONG et OK nous sommes minoritaires).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  kuranes le Ven 19 Mar - 11:36

@Eleonore:

Niveau coût pour l'hébergement et le code, avant d'être assailli par 1000 utilisateur secondes ou 5 million de vues par mois => Zéro coût.
Le seul cout c'est le temps de spécifications, de développement au départ, et les corrections de bugs qui suivent. Offert gracieusement par les gens du forums ici...

Maintenant, il reste:

- Marketing (buzz, blog, twitter, etc.)
- Juridique (blabla de protection classique)
- Graphisme, Traduction, etc... pouvant se faire sobre et sur bénévolat après)

Donc on peut partir sur 0€ de cout.


Association, c'est la forme la plus clair pour faire passer le message : on ne se vendra pas, on ne vous vendra pas)
Association, c'est la forme qui donne la possibilité de demander des contributions en nature et en espèces.
Association, c'est le coté universelle, l'espoir que tout le monde puisse adhérer, participer, faire évoluer.
Aucune autre forme ne permets ces promesses.

Des exemples: mozilla, wikipédia, ekopédia

Maintenant, imaginons être une société à but lucratif:

- cout de création
- dépôt de marque et companie
- Taxes (locale/urssaf/retraites/mutuelles/assurance)
- Bénévolat très restreint
- Suspicion du coté commercial (possibilité de vente, de pub, de prendre la main sur les oeuvres, de direction dictatoriale.)
- Juridique (si on veut être assuré)
- Comptabilité
- Marketing (le buzz pour du commercial est nettement plus dur)
- Aucune garantie de rentrée d'argent.
- les moyens de gagner de l'argent sont tous à prouver (taxer les livres ? les groupes pro ? publicité ?)

Le seul moyen sérieux c'est la levée de capitaux... Ou pour réussir il faut déjà être lancé et avoir mis ses capitaux propres pour intéresser et garder la main. De plus vu le contexte et la concurrence hautement monopolistique, je n'y crois pas trop, en tout cas beaucoup moins que l'associatif.

les Web 2.0 pour l'instant gagne des sous par capitalisation surtout, pas par rentabilité.. par exemple, facebook, de 2004 à 2009 n'a pas gagné d'argent ! youtube, dailymotion, twitter, jiwa, deezer, myspace etc... ne gagnent rien pour l'instant. Quellle 2.0 gagne des sous ? Quelle 2.0 part sans capitalisation propre et plusieurs années d'existence à vide ?

Le seul "rentable" maintenant, c'est Facebook, qui gagne des sous au bout de 5 ans, et 80% de ca, c'est du revenu publicitaire. Et le revenu publicitaire, sur le web pour l'instant, ça reste expérimental, risqué. (google par exemple, fait tout ce qu'il peut pour diversifier ses revenus afin d'être indépendant des revenus publicitaires...)

Maintenant prenons l'exemple de zazieweb:
Il est venu trop tôt (pas d'ereader), et resté trop français (réduit le nombre d'utilisateur drastiquement), et proposait tout et son contraire, ce qui faisait un boulot énorme.
Ici on crée un plateforme, ou le travail sera minimal, sans production de contenu nécessaire à la vie du site (c'est le boulot des utilisateurs/groupe). Bref, on ne fait que proposer un outil, l'animation (production de contenu) étant basé sur le crowdsourcing.
Ce que je retiens surtout de son projet c'est qu'il a tenu 13 ans !
Combien de temps aurait-il tenu avec des cout d'entreprise ? combien cela lui aurait-il couté ?

Bref, association/fondation/ong j'y crois, et je suis prêt à donner mon temps...
En tant que projet de boîte je n'y crois pas, sauf si j'avais de l'argent en masse à injecter/perdre/parier pour au moins 10 ans, ce qui n'est pas le cas.

kuranes

Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pop-3d.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 19 Mar - 14:03

kuranes a écrit:(...)
Bref, association/fondation/ong j'y crois, et je suis prêt à donner mon temps...
En tant que projet de boîte je n'y crois pas, sauf si j'avais de l'argent en masse à injecter/perdre/parier pour au moins 10 ans, ce qui n'est pas le cas.

C'est très convaincant, avec des arguments uniquement pragmatiques.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Eleonore le Ven 19 Mar - 14:24

Mais oui, Kuranes! L'asso c'est bon c'est oK! moi, je m'interroge sur le financement par les dons. Vous trouvez que c'est une mauvaise idée de creuser un peu, regarder ce qui se fait et essayer de déterminer si oui ou non on arrivera à récupérer quelque chose par ce biais?

Ayant déjà monté une assoc, je me souviens qu'on avait fait notre budget en fonction des aides reçues, des rentrées d'argent (par ex prestations payantes auprès des écoles), des adhésions de membres... On pourrait réfléchir à différentes possibilités, sans évidemment exclure les dons! je ne suis pas opposée au bouton "donate", je suis juste circonspecte!

Peut-on parler du financement en ayant en tête que le statut d'association est acquis? peut-être dans un fil différent pour éviter les confusions?

Eleonore

Messages : 215
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : Oz antipodes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 19 Mar - 15:07

Eleonore a écrit:Mais oui, Kuranes! L'asso c'est bon c'est oK! moi, je m'interroge sur le financement par les dons. Vous trouvez que c'est une mauvaise idée de creuser un peu, regarder ce qui se fait et essayer de déterminer si oui ou non on arrivera à récupérer quelque chose par ce biais?
(...)

Non, je pense que l'on peut discuter. Mais la réponse sera à l'usage, sur le net, un truc qui ne marchait pas deux ans plus tôt peut cartonner aujourd'hui sans que l'on sache trop pourquoi, donc même si tu trouves que les dons sont inefficaces, ce ne sera pas une "preuve" définitive.

On peut par exemple creuser la piste du mécénat = don intéressé = un peu publicité déguisée, il faut bien le dire. Par exemple, on se dit que l'on aura une demande de livres imprimés (book on demand), donc on fixe une cible (imprimeurs numériques) à qui on dit : voulez-vous donner et être cité comme donateur, plus ou moins haut dans la liste en fonction de votre don et de celui des autres? Et ainsi de suite avec tous les métiers pouvant être intéressés par les besoins des gens sur Bookz, mais toujours sous le critère "don".

PS : J'ai mis une discussion nouvelle sur la possibilité d'un "espace librairie". Par exemple, si un auteur a la possibilité de mettre son livre finalisé dans cette librairie, et si le principe retenu est prix libre (de zéro à ce qu'on veut, hypothèse RadioHead), on peut toucher une commission à chaque fois qu'un auteur vend à un prix non-zéro.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Victor.Digiorgi le Ven 19 Mar - 15:43

.

Permettez que je revienne un instant sur la question du site multilingue.

Je ne vois tout simplement pas l'intérêt de fonctionner dans une langue autre que le français.

Je ne dis pas que ça n'existe pas. Je dis que je ne le vois pas.

Quelqu'un-qu'une pourrait-il-t-elle montrer ici l'intérêt d'un site de lecture-écriture multilingue ?

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 19 Mar - 15:54

Victor.Digiorgi a écrit:.
Permettez que je revienne un instant sur la question du site multilingue.
Je ne vois tout simplement pas l'intérêt de fonctionner dans une langue autre que le français.
Je ne dis pas que ça n'existe pas. Je dis que je ne le vois pas.
Quelqu'un-qu'une pourrait-il-t-elle montrer ici l'intérêt d'un site de lecture-écriture multilingue ?
.

Victor, tel que je l'ai compris, on démarre en français, on place simplement (en option je ne sais où du point de vue programme) la possibilité d'être multilingue.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Vilnus Atyx le Ven 19 Mar - 15:58

De mon point de vue, c'est aussi une option, invisible, pour le futur.
L'affichage dès le commencement décrédibiliserait un site qui à vocation à produire de la "litéraaaâture...

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Victor.Digiorgi le Ven 19 Mar - 16:32

.

Alors entièrement d'accord !

( Cool Achetons un billet de loterie Cool )

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Ven 19 Mar - 17:10

Pour revenir modèle juridique / économique, je suis donc en synthèse provisoire assez convaincu par l'association et le don, après relecture et réflexion.

C'est un modèle simple, pur, clair et net : indispensable au départ, cela ne marchera jamais si l'on n'est pas transparent à ce sujet et si les gens ont l'impression qu'ils mettent les pieds dans une entreprise. Ou alors c'est un autre projet (éditeur en ligne), mais pas le nôtre.

En revanche, on ne doit pas avoir peur de l'argent.

On doit donc réfléchir aux moyens de stimuler au maximum les dons (pb soulevé par Eleonore) ainsi qu'au mécénat.

Mais de toute façon, le point de kuranes est clair : au départ, les coûts sont faibles en dehors des coûts humains de développement que nous sommes tous disposés à assumer gratuitement et collectivement par nos efforts, donc cela peut décoller sans problème. On avance.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Victor.Digiorgi le Ven 19 Mar - 17:43

.

Bonne synthèse ! C'est réaliste. J'approuve !

.

Victor.Digiorgi

Messages : 409
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Vilnus Atyx le Jeu 1 Avr - 12:56

Je me permets de déterrer ce poste pour avancer une idée :

Le don a été retenu comme mode de financement de Bookz, OK.
L'auteur dépose son texte et tout le monde peut le lire, le télécharger, condition sine qua non pour les évaluations, OK
Le texte lui aussi peut récolter des dons (soutient en plk et euros).

Je propose que l'auteur, sur les dons qu'il reçoit, ait la possibilité d'affecter une partie de ses recettes (en euros et plucks d'ailleurs) :
- d'une part à Bookz, pour soutenir le site
- d'autre part aux contributeurs de services qui lui ont permis de finaliser son oeuvre (cf plucks, C11 et Salle des Marchés)

Exemple : sur mon interface de texte, dans la partie don, je choisis :
- 20% du montant des dons reviendront à "Bookz"
- 10% du montant des dons reviendront à Marcel, qui m'a fait ma couverture
- 2% à Marco qui m'a pondu une préface toute pourrie

Éventuellement, ces pourcentages peuvent faire l'objet d'un accord dans la Salle des Marchés.

Vilnus Atyx

Messages : 1881
Date d'inscription : 27/02/2010
Localisation : parigi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.vilnusatyx.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  nathrrr le Jeu 1 Avr - 13:12

Bien sûr, mais faut pas s'emballer sur les dons aux auteurs, hein.
Je pense qu'il faut vraiment mettre en avant la possibilité de faire un don. Il faut que cela soit bien visible, que les auteurs proposent des montants - a priori, les gens peuvent être mal à l'aise, sans aucune idée de combien filer. Si l'auteur met "don libre" et à côté "don 3 euros", un lecteur cliquera plus facilement sur 3 euros que sur libre.
En tout cas, quel que soit le montant récolté par l'auteur, il est normal qu'à partir du moment où les dons sont effectifs l'auteur doive rétribuer les gens qui l'ont aidé (en partage de dons établi dès le départ pour éviter les problèmes de statut de paiement).

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Jeu 1 Avr - 14:35

Vilnus Atyx a écrit:(...)
Je propose que l'auteur, sur les dons qu'il reçoit, ait la possibilité d'affecter une partie de ses recettes (en euros et plucks d'ailleurs) :
- d'une part à Bookz, pour soutenir le site
- d'autre part aux contributeurs de services qui lui ont permis de finaliser son oeuvre (cf plucks, C11 et Salle des Marchés)
(...)

Taxe d'office, comme eBay, non? Dès lors qu'il y a échange d'euros entre membres, Bookz prend une petite part indolore (normal, on a permis cet échange). Ce qui n'empêche pas l'appel au don permanent pour Bookz.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  nathrrr le Jeu 1 Avr - 18:32

Oh ben non, pas de taxe ! D'ailleurs à gérer légalement, pfff... Enfin, il me semble.
On pourrait mettre en avant, à chaque connexion, un "devenez membre de l'assoc", un clic et hop, on propose une adhésion annuelle, avec plusieurs choix de sommes, ou un soutien mensuel de quelques euros, ou un don. Et les gens qui cotisent ont un petit badge spécial, un truc discret.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  becdanlo le Lun 19 Avr - 14:59

Je viens de parcourir ce fil consacré au statut et au modèle économique de votre projet. Je reste persuadé que chacun doit essayer de mener sa barque et que l'expérience des autres n'a pas grande valeur... mais à ce compte là on reste dans son coin et on ne dit rien - rire. Alors je me permets de dire, que même la création d'une association, cela n'est pas gratuit, notamment la parution au Journal Officiel et à défaut d'un financement prévu à l'avance, c'est le président qui va devoir avancer de sa poche les premiers frais. Pour ma part j'ai du avancer plusieurs centaines d'euros pour brumerge... que j'ai pu récupérer seulement au bout d'un an... parce que nous vendons du livre papier... ce qui est un bien matériel... mais comment vendre un "bien immatériel » ? Vous avez envisagé le modèle Wikipédia et son système de donation... mais vous restez lucide en ne vous faisant pas d'illusions... à juste titre. A mon avis vous ne pourrez pas éluder ce problème de financement bien longtemps...
avatar
becdanlo

Messages : 55
Date d'inscription : 16/04/2010
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://becdanlo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  nathrrr le Lun 19 Avr - 15:30

Je pense que pour les petits frais de création d'assoc, on est quelques-uns à pouvoir aligner quelques dizaines d'euros... Surtout, on a la chance d'avoit du bon personnel technique ( Very Happy ) qui va assurer gratos la première version. Après, on verra ! Tout dépend du déroulement de l'affaire, si ça prend ou non. En gros, si ça ne prend pas, ben, on n'aura pas besoin de se faire un version de la mort (c'est surtout ça qui va coûter du pognon, développement + graphisme). Et si ça prend, on espère que les membres seront tellement heureux, pouêt, qu'ils feront des dons.
De toute façon, il n'est pas question de remettre en cause le modèle associatif sans but lucratif. Ce serait un tout autre projet.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Lun 19 Avr - 16:05

nathrrr a écrit:(...)
De toute façon, il n'est pas question de remettre en cause le modèle associatif sans but lucratif. Ce serait un tout autre projet.

Oui pour don initial, ce sera nécessaire de toute façon.

Comme je l'avais indiqué dans un autre message, le réseau social en lui-même n'a pas de raison d'être très motivateur pour les dons, vu que les gens considèrent cela comme un minimum gratuit et sont déjà habitués à des offres très riches (en diverses fonctionnalités) type Facebook.

> Il faut voir le destin du logiciel epub. S'il est conçu comme Mozilla, Linux, etc. c'est-à-dire ouvert et adoptable par des particuliers comme par des entreprises, il peut susciter des dons à part, avec un sous-modèle à réfléchir.

> Les gens donnent quand ils perçoivent un bénéfice à part entière (=pas seulement lire les oeuvres de wannabe dont la moitié méritent pas mal de corrections, donc représentent un "bruit" voire un travail), quand ils constatent un projet (bénévole) avec des objectifs avancés ou quand ils s'inscrivent dans une logique militante. Pour ma part, c'est une des raisons qui me mènent à solliciter des engagements sur des objectifs centraux (type concours, prix et d'autres) en plus ou en parallèle des liens sociaux-horizontaux, car ces derniers ne sont pas psychologiquement suffisants pour donner. Surtout que le don aux auteurs individuels (donc individu-individu plutôt qu'individu-plateforme) sera valorisé.

>Dans tous les cas, prévoir à un endroit de la page perso (oublié je crois) un appel permanent aux dons Books qui, d'un clic, donne sur une page explicative des raisons de donner (à rédiger ici).

> Hypothèse 1 : peu de monde, peu de don : logique. Hypothèse 2 : beaucoup de monde, peu de don, il faudra alors refaire un bilan.

> A débattre : une stratégie plus ciblée de dons d'entreprise ayant un intérêt à paraître dans la liste des généreux donataires (liste qui doit être publique au passage, à prévoir là aussi dans les spé quelque part), entreprises du type impression numérique print-on-demand, fabricant de tablettes et liseuses, etc.

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  nathrrr le Lun 19 Avr - 22:12

mon iPhone m'a tuer a écrit:

>Dans tous les cas, prévoir à un endroit de la page perso (oublié je crois) un appel permanent aux dons Books qui, d'un clic, donne sur une page explicative des raisons de donner (à rédiger ici).
Ah ben voilà, si tu étais encore admin, tu pourrais le rajouter tout seul ! Je fais ça flower

> Hypothèse 1 : peu de monde, peu de don : logique. Hypothèse 2 : beaucoup de monde, peu de don, il faudra alors refaire un bilan.
S'il y a beaucoup de monde, la solution passera sans doute par ce que nous avions déjà évoqué et que tu renotes juste là au-dessous.

> A débattre : une stratégie plus ciblée de dons d'entreprise ayant un intérêt à paraître dans la liste des généreux donataires (liste qui doit être publique au passage, à prévoir là aussi dans les spé quelque part), entreprises du type impression numérique print-on-demand, fabricant de tablettes et liseuses, etc.

Cling cling Very Happy Je pense qu'on peut mettre ça dans le widget actus du site.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Christian le Lun 10 Mai - 22:14

Hello,

Mon petit grain de sel au débat :

1. Le statut de l'association me semble largement préférable au moins dans un premier temps, puisque la demande est in-évaluable pour une telle plate-forme.
2. Les dons d'utilisateurs, c'est illusoire. Mon expérience dans ce domaine : j'effectue (rarement, il faut le dire) des dons à des auteurs de logiciels libres et il m'est arrivé plusieurs fois de recevoir des messages de remerciement qui évoquaient de manière plus ou moins directe le fait que j'étais un des rares, sinon le seul à l'avoir fait... Et il s'agissait de projets dont on peut raisonnablement penser qu'ils bénéficient à quelques dizaines de milliers d'utilisateurs réguliers...
3. Le mécénat d'entreprise me semble donc la piste la moins irréaliste. Ça veut dire : penser à orienter la communication autour du projet pour cibler des mécènes potentiels. C'est pas forcément joyeux, mais ça semble nécessaire.

Christian

Messages : 7
Date d'inscription : 09/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Lun 10 Mai - 23:49

Je partage tout à fait les analyses de Christian sur les dons personnels. Nous en avons parlé : le coeur de l'offre Bookz, à savoir un réseau social, n'appelle pas particulièrement le don. Cela d'autant que nous avons globalement évité le ton militant qui aurait pu nous valoir (marginalement à mon sens) quelques dons "engagés".

A la limite, si le logiciel de publication ePub répond à une vraie demande et convertit des utilisateurs en très grand nombre, il peut avoir un destin économique propre (traduction en anglais, adaptation pour des entreprises, etc.). Vilnus et Kuranes nous diront comment ils sentent les choses de ce point de vue.

Reste des entreprises mécènes (ou des collectivités publiques), éventuellement avec un "mur de donateurs" comme le fait In Libro Veritas (ce qui ressemble évidemment à une publicité permanente déguisée). Pour le coup, les deux secteurs prioritaires me semblent tout désignés : l'impression numérique (pour ceux qui veulent du format papier) et surtout les liseuses (qui sont en féroce compétition pour gagner leur public et le coeur de cible sera sur Bookz).

*

Une autre piste est l'adhésion à l'association. Je ne suis pas fan des associations surpeuplées, mais cela peut avoir un sens si cette adhésion procure certains avantages au membre (ce n'est pas un don, plutôt un "effet club" : j'adhère si j'y gagne).

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  nathrrr le Mar 11 Mai - 12:31

Je ne savais pas qu'on avait bazardé les propos militants ! Sans nous positionner contre l'industrie du livre, je pense que nous devons cependant en pointer les défauts, pour faire comprendre aux lecteurs l'enjeu de notre engagement, et sortir les auteurs novices du fantasme de l'édition papier. Ceci dit, nous devons nous démarquer complètement de la chaîne du livre, avoir notre logique propre, avancer comme si nous débarquions dans un monde où le livre et sa logique n'existaient pas.

L'adhésion me semble vraiment une bonne solution participative, bien plus que le don, même si elle entraîne la gestion des adhérents... Elle peut être sous la forme d'une adhésion fixe, payée annuellement, ou mieux d'un petit prélèvement mensuel - enfin, la deuxième solution pourra marcher, je pense, une fois que nous aurons fait nos preuves. Et en effet, elle devrait donner certains avantages. On pourrait imaginer, entre autres choses plus concrètes sur le site même, un rassemblement annuel de tous les adhérents, pendant lequel lecteurs et auteurs seraient simplement mélangés (pas un auteur attendant derrière une petite table de signer des autographes aux chalands), avec des mini confs, tout ça. Un truc super convivial, genre convention de SF .

Quant aux mécénat d'entreprise, on l'a évoqué comme une piste sérieuse. Tant qu'on n'est pas liés par un contrat de pub et que ça ne nous empêche pas de faire des revues techniques objectives, tout va bien. Et ce serait bien d'avoir un partenariat solide avec une boîte d'édition à la demande.

nathrrr

Messages : 2420
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : entre deux eaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.natrrr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  mon iPhone m'a tuer le Mar 11 Mai - 14:16

nathrrr a écrit:Je ne savais pas qu'on avait bazardé les propos militants ! Sans nous positionner contre l'industrie du livre, je pense que nous devons cependant en pointer les défauts, pour faire comprendre aux lecteurs l'enjeu de notre engagement, et sortir les auteurs novices du fantasme de l'édition papier. Ceci dit, nous devons nous démarquer complètement de la chaîne du livre, avoir notre logique propre, avancer comme si nous débarquions dans un monde où le livre et sa logique n'existaient pas.

Disons que le côté militant n'est pas bazardé, mais enfin il a été très minoré. Le simple fait que l'on n'arrive pas à s'accorder sur le CC seul plutôt que le ©️/CC nous place par exemple en retrait par rapport à ILV, on ne peut pas mettre en avant un nouveau statut de l'oeuvre numérique. Bien sûr, la charte comportera des principes engagés (il faut que je ressuscite mon premier jet), mais enfin ce ne sera pas mis en avant.


L'adhésion me semble vraiment une bonne solution participative, bien plus que le don, même si elle entraîne la gestion des adhérents... Elle peut être sous la forme d'une adhésion fixe, payée annuellement, ou mieux d'un petit prélèvement mensuel - enfin, la deuxième solution pourra marcher, je pense, une fois que nous aurons fait nos preuves. Et en effet, elle devrait donner certains avantages. On pourrait imaginer, entre autres choses plus concrètes sur le site même, un rassemblement annuel de tous les adhérents, pendant lequel lecteurs et auteurs seraient simplement mélangés (pas un auteur attendant derrière une petite table de signer des autographes aux chalands), avec des mini confs, tout ça. Un truc super convivial, genre convention de SF .
C'est à voir. Le problème est que l'on parle d'un modèle économique, donc les avantages de l'adhésion ne doivent pas totalement engloutir son montant. Il faut évaluer la marge dont nous avons besoin. Selon les avantages consentis, on se rapprochera ou non d'un modèle à deux niveaux type fremium (= gratuit pour tous pour le free, mais avec des options très intéressantes pour le premium payant).


Quant aux mécénat d'entreprise, on l'a évoqué comme une piste sérieuse. Tant qu'on n'est pas liés par un contrat de pub et que ça ne nous empêche pas de faire des revues techniques objectives, tout va bien. Et ce serait bien d'avoir un partenariat solide avec une boîte d'édition à la demande.
Oui

mon iPhone m'a tuer

Messages : 1422
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modèle économique et statuts de Bookz

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum